banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • 19/07/2024Football-CM 024 U20 Dames : Retenue par la FIFA, l'arbitre ivoirienne, Natacha Konan a été reçue par le Président de la FIF
  • 19/07/2024Football-Côte d'Ivoire : La 11è édition de la "CAN d'Anoumabo" sera lancée le dimanche 21 juillet 2024 à Marcory
  • 19/07/2024Football-Transferts : Winterthur FC : Souleymane Diaby prolongé jusqu'en 2027
  • 19/07/2024 Rugby : RAC 2024 : Le XV Ivoire est bien arrivé à Kampala
  • 18/07/2024 JO Paris 2024 : Le Village olympique ouvert, plusieurs centaines d'athlètes attendus ce jeudi 18 juillet
  • 18/07/2024Football-Transferts : Selon Sabah Spor (Turquie), Guéla Doué devrait s'engager dans les prochains jours avec Galatasaray

Douala 2024-Jessika Gbaï : Le parcours d’une reine résiliente

Autres Sports
Athlétisme

Douala 2024-Jessika Gbaï : Le parcours d’une reine résiliente

2 July 2024 0

Le Mercredi 26 juin 2024 à 16h 02 minutes, Jessika Lauren Gbaï Maca inscrit son patronyme dans le cercle des reines du 200 m féminin en Afrique avec un temps de 22.84 s en finale des 23es Championnats africains qui se tenaient à Douala au Cameroun. Une gloire et un large sourire qui contrastent avec les 19es championnats du monde de Budapest il y a 10 mois d’où elle est repartie avec les larmes.

Jessika Gbaï croque le succès à pleine à Douala ! Vainqueure de la 3e série des demi-finales en 22.80 s, la sprinteuse ivoirienne spécialiste du 200 m se hisse au sommet en finale en 22.84 s devant sa compatriote Koné Maboundou (22.99s ; 2e). « Je suis heureuse c’est tout. C’est ma première participation aux championnats d’Afrique. Après la victoire à la CAN, je me suis dit partout où les Ivoiriens vont, on doit gagner. Tout ce que je fais, c’est pour la Côte d’Ivoire », s’est-elle réjouie avant de porter ce message à toute la nation ivoirienne. « Mon message aux Ivoiriens : En dépit de toute situation, il faut toujours donner le meilleur de soi ».  « Jess » décroche là son deuxième sacre sur le continent africain pour sa deuxième compétition en terre africaine après la médaille d’or cueillie aux IXes de la Francophonie, l’an dernier, sans oublier l’argent sur le 100 m.

Mais pour se propulser au firmament du 200 m en Afrique ce 26 juin, Jessika Gbaï a dû faire preuve de résilience, d’un sensationnel retour à la vie. Autrices d’une exquise demi-finale avec le record d’Afrique (41.90s) au relais 4x100m, le 25 août 2024 au konzpont Athletikai de Budapest, les Ivoiriennes vivent une finale cauchemardesque suite à un télescopage entre Marie-Josée Ta Lou-Smith et Jessika Gbaï. Cette dernière, fond en sanglots et est inconsolable. « Vraiment, je ne sais quoi dire. On a tellement mal au coeur. Jessika est totalement inconsolable... », nous confiait Muriel Ahouré-Demps, la capitaine de l’équipe de relais. De Budapest, elle repartit triste, le faciès défait et le regard plongé dans le vide. Car, elle se sentait coupable de cette sale soirée du peuple ivoirien. Tant le podium était une évidence.

Du travail moral et mental, la « Metamahônon » (femme résiliente en bété, ethnie de l’Ouest de la Côte d’Ivoire) en a fait à volonté. Une thérapie de choc qui lui permet de se remettre sur pied et reprendre sa passion. Et cette résurrection a démarré avec de forts symboles. Le 15 mars 2024, la sprinteuse ivoirienne signe le record de Côte d’Ivoire au 300 m (36,16 s) avant de réaliser le même exploit sur 400 m (51.94 s) le 13 avril 2024.

Alors qu’elle entendait l’Abidjanaise retentir dans le ciel doualais au soir historique succès, Jessika Gbaï se disait sûrement « Quelle chance ! Je reviens de loin ». En effet, victime d’un pépin physique, elle dût s’éloigner du tartan depuis sa 2e place acquise le 11 mai 2024 en 22.53 s au stade national de Kingston (Jamaïque). L’ivoirienne de 25 ans réussit donc un retour fracassant après cette consécration continentale. Et C’était à un mois jour pour jour du début des 33es jeux olympiques Paris 2024.

Pur hasard ou signe annonciateur d’un exploit à Paris, bien malin celui qui pourrait y répondre. Mais pour sûr, Jessika Gbaï ne va pas à Paris en victime résignée. « Pendant les JO mes premiers objectifs sont de réaliser des performances qui me permettront d’être une athlète qui comptera dans les années avenir. Faire la finale de ces JO sera une très belle victoire pour moi sur le plan individuel », confie-t-elle.

 

Le chapitre des 23es championnats d’Afrique seniors clos, Jessika Gbaï retourne dans son groupe d’entraînement olympique en Floride aux USA. Elle y fera les ultimes réglages avant de revenir à Paris.

Abidjan PRESS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi ...

TOP