can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 27/02/2024Football-Afrique : L'arbitre marocain, Redouane Jiyed est suspendu à vie par la CAF pour avoir refusé d'arbitrer la petite finale de la CAN 2023 (Presse marocaine)
  • 27/02/2024Football-Eléphants : Emerse Faé ferme la porte à Tiémoué Bakayoko
  • 27/02/2024Football-Distinction : Sébastien Haller est nominé pour le prix Laureus World du Come-back de l'année
  • 27/02/2024Football-13e Jeux Africains : Natacha Akissi Konan, seule arbitre ivoirienne sélectionnée
  • 26/02/2024JO Paris 2024-Taekwondo : Après Cissé Cheick Sallah et Ruth Gbagbi, Astan Bathily a validé son billet pour la compétition
  • 26/02/2024 Football-Ligue 1 : 25 buts ont été marquées en 7 matches pour la reprise du championnat le week-end écoulé

Kelvin Kiptum, le recordman du monde du marathon, meurt dans un accident de la route

Athlétisme

Kelvin Kiptum, le recordman du monde du marathon, meurt dans un accident de la route

12 February 2024 0

Les hommages se multiplient lundi 12 février après l'annonce du décès dans un accident de la route du détenteur du record du monde du marathon, le Kényan Kelvin Kiptum, favori pour le titre olympique aux Jeux de Paris cet été. L'athlète âgé de 24 ans est mort dimanche soir vers 23h (20h GMT) sur une route de la région de la vallée du Rift, sa région d'origine où il s'entraînait.

Deux autres passagers, son entraîneur Gervais Hakizimana également tué sur le coup et une femme transportée à l'hôpital, étaient à bord, a déclaré à la presse le commandant de la police du comté d'Elgeyo Marakwet, Peter Mulinge. « C'est Kiptum qui conduisait en direction (de la ville) d'Eldoret », a-t-il ajouté, précisant que l'athlète avait perdu le contrôle du véhicule qui avait fait une embardée fatale.

Kiptum avait fait une irruption tonitruante dans le monde du marathon, battant le record du monde de la discipline à Chicago en octobre dernier (2 h 00 min et 35 sec), pulvérisant de 34 secondes le temps de son compatriote Eliud Kipchoge, pour le troisième marathon de sa carrière seulement. Il avait également remporté les deux précédents, à Valence en 2022 et Londres en 2023.

Le Kényan avait annoncé qu'il allait tenter de devenir le premier homme à courir un marathon officiel sous la barre symbolique des deux heures à Rotterdam le 14 avril. Le président kényan William Ruto a salué lundi matin la mémoire d'« un sportif extraordinaire qui a laissé une trace extraordinaire» dans le sport, louant «sa force mentale et sa discipline » dans un message posté sur le réseau social X. « Kiptum était notre avenir », a-t-il affirmé.

Gardien de chèvres
Kiptum a perdu la vie non loin de ses routes d'entraînement et de son village d'origine de Chepkorio, à une quarantaine de kilomètres d'Eldoret, dans la vallée du Rift, haut lieu de la course de fond kényane. Il était entraîné par le Rwandais Gervais Hakizimana, qu'il voyait s'entraîner sur les routes près de chez lui alors qu'il gardait son troupeau de chèvres. Sept ans après leur première rencontre en 2013, Gervais Hakizimana était devenu son entraîneur à plein temps en 2020.

Ce décès rappelle la mort brutale d'un autre grand marathonien kényan, Samuel Wanjiru, au même âge en 2011, près de trois ans après son titre olympique en 2008 aux Jeux olympiques de Pékin.

TOP