Flash Info

  • Il y a 6 min 44 sec Football-Ligue 2 : Le match de la 22e journée opposant Yakro FC à SCA sera rejoué pour des raisons techniques d'arbitrage (Commission Ethique et Discipline)
  • Il y a 11 min 11 secAutres-Sports : Happy Run 2024 fixé au 20 juillet prochain !
  • 20/06/2024 Football-Transferts : Lasso Coulibaly s'engage avec l'AJ Auxerre jusqu'en 2028
  • 20/06/2024 Foobtall-Classement FIFA : La Côte d'Ivoire occupe désormais la 37e place mondial et 4e africain
  • 19/06/2024 JO Paris 2024 : Cheick Sallah Cissé et Marie Josée Ta Lou-Smith porteront le drapeau
  • 19/06/2024JO Paris 2024 : L'État dégage une enveloppe de 450 millions FCFA

Dopage : Les choses se compliquent pour Fall 

Athlétisme

Dopage : Les choses se compliquent pour Fall 

28 May 2024 0

Le Conseil d'État a annulé mardi la relaxe prononcée l'année dernière en faveur du sprinteur français Mouhamadou Fall accusé de manquements à ses obligations antidopage et a renvoyé l'affaire devant la commission des sanctions de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD).

Les démêlés entre l'antidopage français et le sprinteur Mouhamadou Fall n'en finissent pas. Déjà suspendu neuf mois pour un contrôle positif à un stimulant interdit, Fall risque désormais une nouvelle suspension pouvant aller jusqu'à deux ans pour manquements à ses obligations de localisation.

L'AFLD reproche à l'athlète de 32 ans trois manquements de localisation en 2022 mais la commission des sanctions (instance indépendante) de l'AFLD avait relaxé le sprinteur l'été dernier en estimant que le troisième manquement n'était pas recevable.

Mouhamadou Fall, quadruple champion de France du 100 mètres, risque jusqu'à deux années de suspension dans cette affaire. Fall est de toute façon déjà suspendu dans le cadre d'une autre affaire: en avril, la commission des sanctions de l'AFLD lui a notifié une suspension de neuf mois après un contrôle positif à l'heptaminol - un métabolite de l'octodrine qui est un stimulant interdit en compétition. Contrôlé positif lors des championnats de France en 2023, Fall, qui visait les Jeux olympiques cet été à Paris, avait plaidé la contamination accidentelle via des compléments alimentaires.

TOP