can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • Il y a 7 heures 48 minJO Paris 2024-Taekwondo : Après Cissé Cheick Sallah et Ruth Gbagbi, Astan Bathily a validé son billet pour la compétition
  • Il y a 7 heures 52 min Football-Ligue 1 : 25 buts ont été marquées en 7 matches pour la reprise du championnat le week-end écoulé
  • Il y a 7 heures 53 min Autres Sports : OISSU : Adjé Silas Metch, le ministre délégué des sports et du cadre de vie a donné le coup d'envoi de la nouvelle saison à Dabou, le samedi 24 février
  • Il y a 8 heures 1 minAthlétisme : Cheickna Traoré s'est imposé sur les 60 et 200 au indoor Championships à Ohio
  • Il y a 8 heures 6 min Football-International : Ibrahim Sangaré et Wily Boly sont blessés, la durée de leur absence n'est pas connue (Nuno Espirito Santo)
  • Il y a 8 heures 6 minHandball : IHF Trophy zone 3 : La Côte d'Ivoire s'est inclinée en finale face au Ghana (32-28)

Dopage : Le TAS va pouvoir trancher le cas de la Russie

Autres Sports

Dopage : Le TAS va pouvoir trancher le cas de la Russie

18 November 2023 0

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé vendredi qu'elle avait soumis au Tribunal arbitral du sport (TAS) les objections de l'Agence antidopage russe (RUSADA) concernant son statut de non-conformité.
Cette décision fait suite à la réception d'une notification formelle de RUSADA contestant l'allégation de non-conformité de l'AMA relative à «la législation fédérale russe sur le sport découverte à la suite d'un audit en septembre 2022».
En raison de ces manquements au règlement de l'AMA, l'agence russe a été suspendue de 2020 à décembre 2022 et ne peut être réintégrée à cause de deux enquêtes toujours en cours, a indiqué le conseiller général de l'AMA Ross Wenzel.
Le dossier a été présenté au TAS «plus tôt cette semaine», a-t-il précisé lors de l'assemblée annuelle de l'organe tenue à Montréal.
La Russie est déjà frappée par une interdiction de présenter le drapeau et des athlètes russes dans de nombreux sports à la suite de l'invasion de l'Ukraine.
En outre, l'AMA a également confirmé que la Russie et la Biélorussie ne comptaient pas payer leur contribution annuelle.
L'AMA a notamment rappelé qu'un pays ne respectant pas son règlement ne pouvait organiser de compétition majeure.
 

TOP