Flash Info

  • Il y a 3 heures 29 minFootball-Ligue 2-22è journée-Groupe A : Africa Sports 0-0 US Tchologo - Yamoussoukro FC 0-2 ISCA
  • Il y a 8 heures 4 minFootball-Classement FIFA Féminin : La Côte d'Ivoire stagne à la 71e et reste 7e africain
  • Il y a 8 heures 10 min Football-International : Limogé de son poste de sélectionneur du Mali, Eric Sékou Chelle est pressenti pour prendre le FC Metz
  • Il y a 9 heures 6 min Autres Sports : Le CNO-CIV a procédé au lancement des Jeux Olympiques de Paris 2024, ce jeudi 13 juin 2024
  • Il y a 9 heures 45 minFootball-Ligue 1 : Introduction de la VAR à partir de la saison prochaine (Idriss Diallo)
  • 13/06/2024Football-CM 2026 : La FIFA va passer une commande de 700 millions de pièces de maillots auprès de 5 pays africains dont la Côte d'Ivoire

2022 : L'Equateur maintenu mais sanctionné par le TAS

Football
MONDIAL

2022 : L'Equateur maintenu mais sanctionné par le TAS

9 November 2022 0

On respire mieux à Quito à dix jours du début de la Coupe du monde au Qatar. Ce mardi en effet, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a validé la qualification de l’Equateur pour la compétition mondiale (18 novembre - 20 décembre), laquelle était contestée par le Chili et le Pérou. Toutefois, le TAS a sanctionné la fédération équatorienne pour la « falsification » du passeport du défenseur Byron Castillo.
La justice sportive met ainsi fin à plusieurs mois d’une bataille engagée par les deux fédérations sud-américaines pour récupérer la place de l’Equateur, qui figurera bien dans le groupe A du tournoi en compagnie du pays hôte, du Sénégal et des Pays-Bas.
Chili et Pérou contestaient la validité de la nationalité équatorienne de Byron Castillo, aligné lors des qualifications, en raison « d’innombrables preuves que le joueur est né en Colombie, dans la ville de Tumaco le 25 juillet 1995 et non le 10 novembre 1998 dans la ville équatorienne de Playas », selon la fédération chilienne.
Les trois arbitres se disent convaincus « que la date et le lieu de naissance » figurant sur le passeport de Byron Castillo sont « incorrects » et qu’il est bien né en Colombie en 1995, infligeant à ce titre à la Fédération équatorienne (FEF) une double sanction.
L’instance devra s’acquitter dans les 30 jours de 100 000 francs suisses (100650 euros) d’amende. Par ailleurs, son équipe nationale entamera « avec 3 points de pénalité » la campagne qualificative pour le Mondial 2026 coorganisé par les Etats-Unis, le Mexique et le Canada, a décidé le TAS.
En revanche, la juridiction confirme l’éligibilité de Castillo, donc la participation équatorienne au Mondial, au motif que la nationalité d’un joueur « est déterminée par les lois nationales », et que les autorités équatoriennes « ont reconnu » le défenseur « comme un citoyen équatorien ».

TOP