Flash Info

  • Il y a 6 heures 18 minEvénement : La 8è édition du Êlê Festival est prévue du 26 au 29 juin 2024 à Adiaké
  • Il y a 6 heures 19 minAthlétisme : Les championnats d'Afrique se tiendront du 19 au 23 juin à Yaoundé, au Cameroun
  • Il y a 6 heures 54 minJudo-Mondiaux 2024 : Priscilla Gneto battue dès le 2è tour par la Mongole Enkhriilen Lkhagvatogoo
  • 19/05/2024 Ligue de Diamant : Maboundou Koné s'offre une 2e place sur le 200 m avec un chrono de 22,96s
  • 19/05/2024 Football-Ligue 2 : OSA, leader de la poule B valide sa montée en Ligue 1 (Victoire 2-4 contre WAC)
  • 19/05/2024Football-Eléphants : International : Patrick Ouotro (ex LYS Sassandra) tient ses premières minutes avec Strasbourg en D1 de France

Eliminatoires CAN 2008/ Eléphants de Côte d’Ivoire : Attention à la morsure de Scorpions

CAN

Eliminatoires CAN 2008/ Eléphants de Côte d’Ivoire : Attention à la morsure de Scorpions

24 March 2007 0
Eliminatoires CAN 2008/ Eléphants de Côte d’Ivoire : Attention à la morsure de Scorpions

Les Eléphants de Côte croisent les défenses avec les crochets du Barea de Madagascar en terre malgache pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2008 dans le groupe 1. Sur papier l’issue les pronostics sont tous en faveur des pachydermes ivoiriens. Mais attention aux Scorpions Malgaches les ambitions vont crescendo.
La réputation des Eléphants les a précédé de loin dans la région des îles africaines. Jamais cette région n’avait été aussi enthousiaste à l’approche d’un rencontre internationale. Lors de la rencontre amicale face au club M de Maurice, les supporters présents au stade Anjalay se sont surpris entrain de pousser la sélection ivoirienne au détriment de leur sélection nationale.
Réaction que l’on qualifierait de normale face au Ballon d’Or 2006 Africain qui avec ses coéquipiers de la Séléphanto constituaient jusque là, un mythe infranchissable pour ses adeptes de la Première Ligue anglaise, qui ne voyaient que par l’intermédiaire du petit écran, les prouesses des internationaux ivoiriens.
Trois buts et  un bain de foule offerts par les footballeurs ivoiriens, ont fini de combler la faim et la soif  de stars des mauriciens. Un résultat qui au delà, rassure Ulrich Stielike, le manager des Eléphants qui s’est dit « satisfait de la victoire » avant l’épreuve de Madagascar.
Pour cette rencontre, les ivoiriens partent largement malgré une sortie en territoire hostile, très éloigné de leur base du stade Félix Houphouët Boigny où ils ont  laminé, pour leur dernier pas, les Panthères du Gabon sur le score de 5-0. Un territoire éloigné des rives de la lagune Ebrié, mais un territoire conquis.
Car souvenons-nous, les Eléphants avaient déjà effectué une expédition au stade de la 3e journée mais cette fois-ci dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde 1998 en France. Un voyage fructueux puisque conduits par le coup de chapeau (3 buts) du capitaine-buteur de l’époque, Ibrahima Bakayoko, les Eléphants avaient fait ravaler leur venin aux Scorpions.
Mais attention à la morsure de Scorpions blessés revanchard qui ruminaient leur revanche depuis le coup de massue reçu en 1997, sur leurs installations. Et même si l’histoire semble vouloir se répéter, les Barea veulent conjurer le sort et faire mal aux mastodontes ivoiriens. Profiter de la grande médiatisation et du rang des Eléphants de Côte d’Ivoire pour faire sensation, serait un grand coup de pousse au football malgache qui se morfond dans les fonds des classements à l’instar de sa situation géographique.
Malgré les statistiques favorables et une attaque de feu, les malgaches entendent s’affirmer sur le continent africain. Cela passe par un résultat plus qu’honorable au stade mahamasina face aux vice-champions d’Afrique.
Attention donc au trop grand complexe de supériorité de la bande à Stielike, face à des Malgaches qui conscients de leur faiblesse, joueront avec le cœur pour l’honneur et la fierté du peuple Malgache.
Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP