can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 13/04/2024 Foobtall-Ligue 1 : Malick Tohé est le nouveau PCA du CO Korhogo
  • 13/04/2024Football-Coupe Nationale : 16es de finale : Bintana FC 2-3 Mouna FC, Africa Sports 1-2 Stade d'Abidjan, San Pedro FC 2-1 SOA
  • 13/04/2024Football-International : LDC : Sorti à la 10e minute ce samedi, Sébastien Haller est incertain pour le quart de finale retour contre l'Atletico Madrid
  • 13/04/2024 Football-Afrique : Rainsford Kalaba placé dans un coma artificiel (TP Mazembe)
  • 12/04/2024Football-Coupe Nationale-16e Finale : ES Bingerville 1-0 CO Korhogo - RCA 1-0 SOL FC
  • 12/04/2024 Fustal : Abel Kouamé Junior, arbitre international, représentera la Côte d'Ivoire à la CAN 2024

CAN 2010- Groupe A- Malawi : Continuer à surprendre

CAN

CAN 2010- Groupe A- Malawi : Continuer à surprendre

7 January 2010 0
Continuer à surprendre

Dans le groupe A, le Malawi est considéré comme le cendrillon. Mais les hommes de Kinnah Phiri qui ont fait des siennes lors des éliminatoires ont pour objectif de continuer à contrarier leurs adversaires avec une crainte zéro.
 
De toutes les sélections qualifiées pour la CAN 2010, le Malawi est de loin l’invitée surprise à la table de l’élite africaine du football. Et pourtant rien ne fut facile pour les Flames qui convoitaient avec des appréhensions leur seulement deuxième participation à la CAN.  La première remonte à 1984 en Côte d’Ivoire. Lors  du deuxième tour des éliminatoires Can-Mondial 2010, les Malawites sortent 2nd  du groupe 12 derrière l’Egypte, championne en titre d’Afrique qu’elle bat 1-0 à Blantyre, et surtout devant la RD Congo pour s’inviter à la dernière ligne droite pour le Mondial mais surtout la CAN 2010. Au troisième tour ils s’adjugent la troisième et dernière place qualificative pour la CAN derrière la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso et devant la Guinée, une autre pointure du football africain. 26 ans après sa première CAN, le Malawi surprend et arrache sa seconde participation pour une compétition où il va sans complexe s’établir dans le groupe A avec le statut de cendrillon. Pour mieux surprendre, les Malawites avancent cagoulés mais avec des atouts mis en avant par Kinnah Phiri, le sélectionneur national.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
Kinnah y va au courage
 
Il est de la poignée de managers africains qui seront présents en Angola mais certainement le rare coach local à officier à la tête de la sélection de son pays. Ancienne gloire du football malawite qui a arrêté sa carrière internationale en 1984, Kinnah a su redonner une âme et de la personnalité à une équipe qui se rend à présent à Luanda sans la peur au ventre.   «C’est un bon tirage qui nous donne de réelles possibilités de nous qualifier au second tour. Ce n’est pas le groupe de la mort. Sincèrement, le tirage au sort est favorable pour nous».
 
Msowoya à surveiller comme Drogba
 
Des déclarations de Kinnah Phiri qui donnent à réfléchir aux adversaires des Flames. Et si Phiri est si confiant, c’est qu’il peut compter sur une équipe volontaire prête à aller au combat. L’espoir repose également sur les épaules frêles de Chiukepo Msowoya.  Du haut de ses 21 ans, le jeune attaquant Malawite a terrorisé plusieurs défenses et non des moindres lors des éliminatoires. L’Egypte, la RD Congo et la Guinée ont été les victimes de Chiukepo qui a inscrit 6 buts se mettant dans le top 10 des meilleurs fusils de la zone Afrique au même titre que des grands tels Dagano, Kanouté,  Eto’o et surtout à la même hauteur que Didier Drogba qui a inscrit également 6 buts lors des éliminatoires. L’attaquant du Super ESCOM du Malawi devra être surveillé  comme du lait sur le feu.
 
Par Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP