Flash Info

  • Il y a 3 heures 43 minAthlétisme-23es Championnat d'Afrique Senior : Le relais masculin ivoirien 4x100 m se bronze à Douala avec un chrono de 39"77 s
  • Il y a 3 heures 43 minFootball-Transferts : Le Mouloudia Club d’Alger ferme la porte à un départ de Mohamed Zoungrana
  • Il y a 3 heures 44 minFootball-Transferts : Jean-Eudes Aholou s’engage avec le promu le SCO Angers
  • 23/06/2024Football-Coupe Nationale 2024 : Le RCA bat l’Asec Mimosas 1-0 et remporte sa première coupe
  • 23/06/2024Football-Finale Coupe Nationale 2024 : Asec Mimosas vs RC Abidjan, ce dimanche 23 juin à partir de 16h au stade de la Paix de Bouaké
  • 23/06/2024Football-International : Stéphane Lobouet quitte le Raja et s'engage avec le FC Schalke 04 comme entraineur des gardiens

CAN 2010- Cabinda- Drame : Les Eperviers ne veulent plus de CAN

CAN

CAN 2010- Cabinda- Drame : Les Eperviers ne veulent plus de CAN

8 January 2010 0
Les Eperviers ne veulent plus de CAN

A la suite de l’attaque meurtrière de leur bus par des forces rebelles de la province de Cabinda, les joueurs togolais ont perdu l’envie de compétition, surtout après la mort de l’un des chauffeurs des deux véhicules.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
Selon les dernières informations de l'AFP, le chauffeur du bus des bagages togolais est décédé suite à  ses blessures. «Le chauffeur du bus est décédé, c'est la délégation togolaise sur place qui nous l'a dit», a confirmé Thomas Dossevi, joueur des Eperviers.
 
Quant à Jacques-Alaixys Romao choqué par un tel acte terroriste, il appelle à un boycotte de la CAN. «Ce n'est pas normal que l'on se fasse tirer dessus pour un match de foot. Si on peut boycotter la CAN autant le faire. Si on peut annuler tous les matches, je dis pourquoi pas... Je ne pense qu'à ça : arrêter cette CAN pour rentrer à la maison».
 
Pour l’instant les autorités togolaises qui entendent rallier Cabinda dès samedi, ne parlent pas de forfait. Chez les blessés, Kodjovi Obilalé, deuxième gardien des Eperviers semble être sorti de tout danger selon Dossevi. Il a été «opéré avec succès, tout comme le médecin et l'entraîneur des gardiens», a-t-il indiqué à l’AFP.
 
En ce qui concerne l’attaque meurtrière qui a fait un mort et neuf blessés, elle a été revendiquée par le bras armé des Forces de libération de l'Etat de Cabinda (FLEC) dans un communiqué. Une adresse qui annonce que  «cette opération n'était que le début d'une série d'actions ciblées qui se poursuivront sur l'ensemble du territoire de Cabinda». Des déclarations qui remettent au goût du jour le report de la CAN demandée par les joueurs Togolais. Quant à la crainte, elle monte à Cabinda où les Eléphants ont atterri depuis la journée du vendredi.
 
Par Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP