Flash Info

  • Il y a 3 heures 16 minAthlétisme-23es Championnat d'Afrique Senior : Le relais masculin ivoirien 4x100 m se bronze à Douala avec un chrono de 39"77 s
  • Il y a 3 heures 17 minFootball-Transferts : Le Mouloudia Club d’Alger ferme la porte à un départ de Mohamed Zoungrana
  • Il y a 3 heures 17 minFootball-Transferts : Jean-Eudes Aholou s’engage avec le promu le SCO Angers
  • 23/06/2024Football-Coupe Nationale 2024 : Le RCA bat l’Asec Mimosas 1-0 et remporte sa première coupe
  • 23/06/2024Football-Finale Coupe Nationale 2024 : Asec Mimosas vs RC Abidjan, ce dimanche 23 juin à partir de 16h au stade de la Paix de Bouaké
  • 23/06/2024Football-International : Stéphane Lobouet quitte le Raja et s'engage avec le FC Schalke 04 comme entraineur des gardiens

CAN 2010- Cabinda- Drame : La CAN doit-elle être ajournée ?

CAN

CAN 2010- Cabinda- Drame : La CAN doit-elle être ajournée ?

9 January 2010 0
La CAN  doit-elle être ajournée ?

L’attaque des bus de la délégation du Togo survenue vendredi  sur le sol angolais met l’ensemble de l’opinion sportive et politique en émoi. A seulement un jour de l’ouverture des hostilités, il est question d report.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
Les premiers à le demander sont naturellement les victimes par la voix de quelques joueurs encore sous le choc de la gravité de l’événement. Et Thomas Dossevi et Jacques-Alaixys Romao n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère Coupe d’Afrique des Nations et ont demandé à «arrêter cette CAN et rentrer à la maison».
 
Et si cet appel au report de la CAN était rendu impossible par l’ensemble des moyens dégagés par l’Angola jusque là, la menace d’une ou plusieurs autres attaques dans le Cabinda de la Force de Libération de l’Etat du Cabinda (FLEC) n’est pas à prendre à la légère.  «Cette opération n'était que le début d'une série d'actions ciblées qui se poursuivront sur l'ensemble du territoire de Cabinda», indique le communiqué de la branche armé de la FLEC.
 
La sécurité de la compétition surtout dans la zone du Cabinda où est logé le groupe B composé de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Burkina Faso et du Togo est menacée car personne, même pas les autorités angolaises qui sont à minimiser le risque, ne peuvent prévoir où et quand la FLEC interviendra une nouvelle comme elle a menacé. Une atmosphère lourde pèse sur la CAN 2010. Une atmosphère qui pourrait être allégée par l’ajournement des compétitions ou de la délocalisation du groupe B au risque de compter des victimes d’une guerre qui est loin d’être la leur.  Mais avec les intérêts en présence il est peu probable que la compétition connaisse du retard. S’agissant du Togo il est probable qu’il ne participe pas à sa 7e CAN.
 
Par Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP