can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 13/04/2024 Foobtall-Ligue 1 : Malick Tohé est le nouveau PCA du CO Korhogo
  • 13/04/2024Football-Coupe Nationale : 16es de finale : Bintana FC 2-3 Mouna FC, Africa Sports 1-2 Stade d'Abidjan, San Pedro FC 2-1 SOA
  • 13/04/2024Football-International : LDC : Sorti à la 10e minute ce samedi, Sébastien Haller est incertain pour le quart de finale retour contre l'Atletico Madrid
  • 13/04/2024 Football-Afrique : Rainsford Kalaba placé dans un coma artificiel (TP Mazembe)
  • 12/04/2024Football-Coupe Nationale-16e Finale : ES Bingerville 1-0 CO Korhogo - RCA 1-0 SOL FC
  • 12/04/2024 Fustal : Abel Kouamé Junior, arbitre international, représentera la Côte d'Ivoire à la CAN 2024

CAN 2010- Arbitrage : La dix-septième sélection

CAN

CAN 2010- Arbitrage : La dix-septième sélection

10 January 2010 0
La dix-septième sélection

A côté des seize équipes qualifiées pour la CAN 2010, une autre formation se prépare pour être au top. C’est celle des seize arbitres du grand rendez-vous africain.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
Sans doute la solitude d’un arbitre qui vient de commettre une erreur de jugement n’est-elle jamais aussi grande qu’à l’occasion d’une Coupe d’Afrique des nations. Chaque décision erronée est grossie, décortiquée sous tous les angles et visionnées aux quatre du continent et même du monde. Chaque sifflet inapproprié est commenté et critiqué dans toutes les langues et sur tous les tons. Ce sera évidemment le cas à l’occasion de la CAN 2010, qui mettra une fois de plus sous les projecteurs l’importance de la dix-septième « équipe », celle composée des seize arbitres retenus pour la compétition.
Avant de faire leur entrée en Angola sur la plus prestigieuse scène footballistique africaine, tous ces garants des lois du jeu auront reçu, de la part de , des consignes extrêmement claires, pour ne pas dire des ordres. Cette initiative du patron du ballon rond africain traduit la politique mise en œuvre par la CAF afin d’obtenir un niveau d’arbitrage le plus élevé possible à l’occasion de sa compétition phare. La CAF a tenu à sélectionner les meilleurs sifflets continentaux.
Pour que les arbitres choisis conservent une forme optimale tout au long de la compétition, ils resteront dans leur camp d’entrainement où ils suivront quotidiennement un programme destiné à les maintenir en condition. Ils auront ainsi à leurs côtés un groupe d’entraineurs, de masseurs, de physiothérapeutes et d’instructeurs, autant de moyens mis en œuvre pour que l’arbitrage soit le plus professionnel possible. Mais, tout cela ne met pas Ayatou à l’abri d’une défaillance d’un homme en noir. Autant dire que ceux-ci ont encore moins que d’habitude droit à l’erreur.
Arbitres directeurs : Martins de Carvalho Helder (Angola), Maillet Eddy (Seychelles), Coulibaly Koman (Mali), Damon Jérôme (Afrique du Sud), Benouza Mohamed (Algérie), Codjia Koffi (Bénin), Essam Abdel Fatah (Egypte), Badara Diatta (Sénégal), Djaoupe Kokou (Togo), Seechurn Rajindraparsad (Maurice), Bennaceur Kacem (Tunisie), Ssegonga Muhmed (Ouganda), Bennett Daniel (Afrique du Sud), Abdel Rahman Khalid (Soudan), Doue Normandiez Desire (Côte d'Ivoire) Alghamdi Khalil Ibrahim (Arabie Saoudite).
Arbitres assistants : Manuel Candido Inancio (Angola), Ntagungira Celestin (Rwanda), Menkouande Evarist (Cameroun), Molefe Enock (Afrique du Sud), Abdel Naby Nasser (Egypte), Achik Redouane (Maroc), Ogbamariam Angessom (Erythrée), Hassani Bechir (Tunisie), Chichenga Kenneth (Zambie), Gahungu Desire (Burundi), Haruna Ayuba (Ghana), Champiti Moffat (Malawi), Edibe Peter (Nigeria), El Maghrabi Fooad (Libye), Al Ghamdi Mohammed H.S (Arabie Saoudite). 

A lire aussi ...

TOP