can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 22/04/2024Football : Premier League: John Terry intronisé au Hall of Fame anglais
  • 22/04/2024 Athlétisme : Blessé, Arthur Cissé Gué a terminé à la 8e place en 10.48 sur le 100 m au Kenya
  • 22/04/2024 Athlétisme : MT SAC : Le relais ivoirien 4X100 m termine 3e avec un temps de 43.17s
  • 22/04/2024CAN Futsal 2024 : Le Maroc bat l'Angola (5-1) en finale et conserve son titre de champion d'Afrique
  • 21/04/2024Football-Tournoi de la Confraternité 2024: l'EdPSCI et MTV+ vainqueurs de la RTI et de l'APECI, qualifiées pour la finale à Yamoussoukro
  • 21/04/2024Athlétisme-5 Nations Espoirs : La Côte d’Ivoire finit avec 11 médailles d'or, 17 médailles d'argent et 24 de bronze

OISSU : Saison 2023-2024 : Le ministre des Sports donne le coup d’envoi à Dabou

Autres Sports

OISSU : Saison 2023-2024 : Le ministre des Sports donne le coup d’envoi à Dabou

25 February 2024 0

Ce sont au total 3.000 athlètes, filles et garçons, tous passionnés des activités de l’Office ivoirien des Sports Scolaires et Universitaires (OISSU), qui ont répondu nombreux au lancement de ce rendez-vous sportif à Dabou, le samedi 24 février 2024, à la place Henri Konan Bédié.

C’était en présence du ministre délégué auprès du premier ministre, ministre des sports et du cadre de vie, chargé des sports et du cadre de Vie, Adjé Silas. Et de Vincent Lohoues Essoh, ministre gouverneur du district des lagunes, du Corps préfectoral, des représentants des ministères de l'Education Nationale et de l'Alphabétisation, de l'Enseignement technique et de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, des Autorités administratives de Dabou.

Le Ministre Adjé Metch, président de la cérémonie a donné le coup d’envoi du cross marquant l’ouverture de cette saison. Les athlètes se sont affrontés dans les catégories du primaire, secondaire et universitaire.

En prenant la parole, le DG de l'OISSU Gbetié Danho n'a pas manqué de remercier toutes les autorités présentes au lancement de cette nouvelle saison. Il a aussi décliné les ambitions de sa structure.

« Monsieur le ministre, j’aimerai vous remercier du fond du cœur pour la confiance que vous avez bien voulu placer en moi en me confiant les rênes de l’OISSU afin de continuer l’œuvre de mes prédécesseurs dans une perspective de la consolidation des acquis. Mais surtout d’améliorer en apportant des innovations nécessaires qui permettront de rester dans les sillons du travail bien fait », a-t-il dit avant de proposer des solutions pour une OISSU plus forte qui se donnera des moyens pour dénicher des athlètes. « (…) Notre ambition au cours de la présente section reste l’amélioration des indices de la pratique du sport à l’école par l’adoption de nouvelles dispositions en même d’accroître les performances de l’OISSU. Il s’agit donc d’assurer une plus grande large couverture du territoire national par des compétitions OISSU passant de 105 à 114 délégations avec 120 animateurs qui seront les délégués OISSU. (…) De renforcer les collaborations entre structures techniques de gestion du sport des ministères de l’éducation et formation. (…) Au titre de la présente section, la direction générale entend faire de la détection et de la formation des jeunes talents des questions prioritaires de son programme d’action et en mettant à contribution les techniciens. »

Pour le ministre, l’OISSU doit comme par le passé continuer de constituer le vivier de talents sportifs des rangs desquels sont sortis de grands champions qui ont permis à notre pays de glaner des lauriers.

A cet effet, il a salué, les réformes entreprises par le président de la République depuis 2013, pour redynamiser l’OISSU afin de lui permettre d’être à nouveau capable d’organiser des compétitions 

Silas Metch a exhorté les acteurs que sont les directeurs régionaux des sports, les chefs d’établissements, les professeurs d’Education physiques et sportives (EPS) à une attitude responsable en créant les conditions d’épanouissement, de d’organisation, de financement, de participation et d’encadrement aux activités de l’OISSU.

 

« L’OISSU a constitué un véritable vivier de talents sportifs semés à travers la Côte d’Ivoire (…) c’est un instrument qui joue un rôle prépondérant dans le développement de notre pays et du sport d’élites », a-t-il affirmé.

Le ministre délégué aux sports et du cadre de vie a souhaité que l’ensemble des acteurs se serve des émotions, de l’élan cohésif procuré par la victoire des Eléphants footballeurs à la dernière Coupe d’Afrique des nations (CAN) pour trouver les ressources idoines et faire de l’OISSU le fleuron d’une Côte d’Ivoire prospère.

Pour cette saison 2023-2024, L'OISSU prévoit des compétitions intra-établissements et inter-établissements et la détection et la sélection des talents. Les disciplines et les catégories au programme des compétitions sont le football (Primaire garçons et Secondaire : U14, U16, U18, U20, féminin), le handball (Primaire filles-garçons et Secondaire : U14, U16, U18, U20 fille et garçons), le basketball (Secondaire : U16, U18 filles et garçons), l’athlétisme, la randonnée pédestre et le dodgeball.

Les vainqueurs de chaque catégorie ont reçu un trophée, des médailles, des tee-shirts et une prime pour leur participation.

Chamade YAH

A lire aussi ...

TOP