can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 27/02/2024Football-Afrique : L'arbitre marocain, Redouane Jiyed est suspendu à vie par la CAF pour avoir refusé d'arbitrer la petite finale de la CAN 2023 (Presse marocaine)
  • 27/02/2024Football-Eléphants : Emerse Faé ferme la porte à Tiémoué Bakayoko
  • 27/02/2024Football-Distinction : Sébastien Haller est nominé pour le prix Laureus World du Come-back de l'année
  • 27/02/2024Football-13e Jeux Africains : Natacha Akissi Konan, seule arbitre ivoirienne sélectionnée
  • 26/02/2024JO Paris 2024-Taekwondo : Après Cissé Cheick Sallah et Ruth Gbagbi, Astan Bathily a validé son billet pour la compétition
  • 26/02/2024 Football-Ligue 1 : 25 buts ont été marquées en 7 matches pour la reprise du championnat le week-end écoulé

1er symposium de l'UFRESA : Les femmes journalistes sportives se remettent en question

Autres Sports

1er symposium de l'UFRESA : Les femmes journalistes sportives se remettent en question

9 November 2023 0

Regroupées au sein de l'Union des Femmes Reporters Sportives d'Afrique, (UFRESA) elles sont venues du Cameroun, de la République Démocratique du Congo, du Bénin, du Sénégal, du Gabon et de la Côte d'ivoire pays hôte, pour prendre part au premier symposium de leur Union. Il a été organisé le mardi 7 novembre, autour du thème : « Quelle place pour les femmes dans le journalisme de sport en Afrique ? Enjeux, défis et perspectives ». C’était au centre sportif, culturel et des TIC Ivoiro-Coréen Alassane Ouattara.

Animés par plusieurs personnalités de haut rang, à l'instar de Geneviève Bro-Grébé, l'ex ministre des sports, Mahama Coulibaly, président de la fédération ivoirienne de basketball et Euphrasie Kouassi Yao, actuelle conseillère spéciale du Premier ministre, en charge des questions du Genre, les cinq panels qui ont meublé le symposium se sont attelés à montrer aux femmes journalistes du sport, la voie à suivre pour une carrière enrichissante et réussie. Cela passe par la formation, la détermination, sans oublier une meilleure coordination entre la vie professionnelle et la vie familiale.

Pour la présidente de l'UFRESA, Elisabeth Goli, il faut donner la même chance qu'on donne aux hommes aux femmes. Elle affirme qu'elles ont le dos large pour réussir dans toutes les disciplines.

« Comme nous l'avions dit à l'ouverture de la cérémonie, c'est pour vraiment attirer l'attention des autorités, des recruteurs et de nos employeurs sur le rôle que nous femmes reporters sportives nous pouvons jouer dans les rédactions. Parce que nous avons remarqué que dans nos rédactions, les femmes sont reléguées au second rang. Surtout il y'a des disciplines qui sont la chasse gardée des hommes notamment le football, le sport roi que la femme ne peut pas couvrir. Nous sommes chaque fois en train de faire les sports dits mineurs. Et pourtant nous avons les mêmes qualités, nous savons faire les mêmes choses. (...) Aujourd’hui (7 novembre, nous faisons ce symposium pour dire non, stop. La femme peut faire un commentaire de toutes les disciplines sportives. Elle a les mêmes capacités que les hommes. Qu'on nous laisse aller au stade couvrir le match de football », a-t-elle dit.

« L’importance de la représentation équilibrée des genres dans la couverture médiatique sportive », « Compétences et formations nécessaires pour les femmes reporters sportives », « Bonnes pratiques et initiatives pour encourager la participation des femmes reporters sportives » et « Autonomisation et apport des femmes reporters dans le développement du sport ». Sont les sous-thèmes qui ont été traités par les différents panelistes.

Chamade YAH

A lire aussi ...

TOP