Flash Info

  • Il y a 5 heures 14 minBasket-Côte d'Ivoire : Le All Star Game 2024 prévu le 1er est reporté au Dimanche 2 juin 2024 au Palais des Sports (FIBB)
  • Il y a 5 heures 15 minFootball-El.CM 2026-3è journée : Deux Fan-Zone prévues à Korogho pour la rencontre Côte d'Ivoire-Gabon
  • Il y a 8 heures 12 minFootball-International : Amical féminine : La sélection ivoirienne U16 féminine affrontera son homologue du Maroc les 31 mai et 3 juin 2024 à Casablanca
  • Il y a 8 heures 14 minFootball : Match amical international U23 : Egypte-Côte d’Ivoire, les 7 et 11 juin prochains
  • 27/05/2024 Athlétisme : Traoré Cheickna (Qualifié 200 m JO Paris 2024): "Je pars à Paris pour disputer une finale"
  • 27/05/2024 Athlétisme : La Kényane Beatrice Chebet bat le record du monde du 10.000 mètres en 28 minutes et 54,14 secondes, à Eugène

Champ. Espoirs des 5 Nations : Poda Sié : « Nous bâtissons une école pour la relève »

Autres Sports
Athlétisme

Champ. Espoirs des 5 Nations : Poda Sié : « Nous bâtissons une école pour la relève »

18 April 2024 0

La Côte d’Ivoire abritera les Championnats Espoirs des 5 nations les vendredi et samedi prochains au stade Félix Houphouët-Boigny. Cette joute sous-régionale se veut une plateforme d'expression des jeunes cracks en vue de les préparer pour le futur. Et Sié Poda, le Directeur Technique à la FIA fonde d'énormes espoirs sur cette compétition.

Les athlètes des catégories U18 et U20 du Burkina Faso, Bénin, Ghana et de la Côte d'Ivoire chaufferont dans 24 heures le tartan du Félicia. Ce à la faveur de la 2e édition des Championnats Espoirs des 5 Nations.

Une des chevilles ouvrières, Sié Poda, le patron technique à la FIA situe l'intérêt de cette manifestation sportive. « C'est une plateforme pour valoriser nos athlètes, leur permettre de connaitre ce que c'est le sport de haut niveau. Nous avions eu quelques difficultés par le passé. Il y a des athlètes qui étaient talentueux mais qui n'ont pas eu l'habitude de la compétition de haut niveau. Du coup lorsqu'ils sortent, ils sont crispés et ne donnent pas satisfaction. Avec ce genre de compétitions, vous allez voir qu'ils seront habitués », a-t-il dit avant de poursuivre. « Nous avons fait exprès, Mélé et Hilarie sont U16 mais nous les avons mises en confrontation avec les cadettes, juniors et même les séniors samedi lors de la finale des inter-clubs 2024. Elles ont couru, elles n'ont pas eu peur, ça aussi c'est une formation. C'est une école que nous sommes en train de bâtir pour que les performances puissent monter ».

En plus d'offrir des opportunités de compétition aux jeunes, ces championnats veulent répondre à une grosse problématique. La relève ! « Nous avons constaté qu'il y a un fossé entre l'élite et la base. Il fallait donc trouver des stratégies pour refermer ce fossé pour que la relève soit véritablement assurée », a fait savoir Sié Poda qui explique. « Le problème que nous avons ici en Côte d'Ivoire, souvent nous voyons les résultats toute de suite mais nous ne pensons pas à la relève. C'est vrai Ta Lou, Murielle, Cissé, Ben et autres nous ont faits vibrer. Nous étions contents mais nous n'avons pas anticipé leur départ à la retraite. Du coup lorsque le départ a sonné, nous constatons un vide. Avec la politique nous avons mise en place, nous pensons que dans deux ans, ça sera plus serré parce que nous avons vu des jeunes juniors qui sont en train de monter. Et même si le trou existe, l'écart sera vraiment rétréci ».

La relève appelée de tous les vœux par les ivoiriens est donc en train de prendre forme avec des initiatives telles que les Championnats Espoirs des 5 Nations et d'autres projets. Mais au-delà de ces initiatives, il faille un accompagnement de l’Etat afin de donner vie à de vrais champions. Car polir un talent brut coûte énormément aux fédérations.

Rendez-vous ce vendredi pour la journée inaugurale puis samedi pour la clôture des Championnats Espoirs des 5 Nations au stade Félix Houphouët-Boigny. Rappelons que 4 pays dont le Burkina Faso, le Bénin, le Ghana et la Côte d'Ivoire prendront part à cette compétition.

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP