Flash Info

  • 09/12/2019Football-10e journée : RCA 3-2 AS Tanda
  • 09/12/2019Football-Ligue 1-10e journée: RCA 2-1 AS Tanda (En cours)
  • 08/12/2019Football-Ligue 1-10è journée: ASI d'Abengourou 0-2 ASEC Mimosas - SOL FC 1-1 SC Gagnoa - Issia Wazi 1-1 WAC
  • 08/12/2019Football-Caf CdC 2020-2e journée : Enyimba 1-0 FC San Pedro
  • 08/12/2019Football-Ligue 1-10e journée : SOA 0-1 AFAD
  • 08/12/2019Taekwondo: Ruth Gbagbi remporte la médaille d'or à la finale des Grands Prix à Moscou

Rugby : Le CRUCI réclame le respect des textes

Rugby
Autres Sports

Rugby : Le CRUCI réclame le respect des textes

19 November 2019 0

Le Collectif Rugby Uni de Côte d’Ivoire (CRUCI) réuni ce jour au siège de l’AUC, sise à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, a animé une conférence de presse. Au cours des échanges, les membres du CRUCI ont dénoncé les manigances faites par le bureau actuel pour se maintenir à la tête de la présidence de la FIR.

Ce mardi 19 novembre 2019, Coulibaly Balla (AUC), Kouassi N’Goran Louis (Bouaké FC), Kallou Caleb (Béliers de Yakro), Ezan Guillaume (ORC) et Koné Karamoko (TRUC) tous membres du CRUCI, ont décidé de dénoncer ce qu’ils jugent comme irrégularités dans la gestion de l’actuelle comité directeur de la Fédération ivoirienne. Pour le collectif, le Président de la FIR et son comité directeur usent de tous les moyens pour se maintenir à la tête de la fédération alors que leur mandat tire à sa fin.

« Nous suspectons le président Elvis Tanoh d'orchestrer une fraude pour pouvoir se maintenir à la tête de la Fédération Ivoirienne de Rugby. Vous avez vu tous ce que nous avons donné. Les graves manquements et les violations de nos statuts et règlements montrent la volonté du président de se maintenir par tous les moyens, même de façon illégale à son poste », a indiqué au nom du CRUCI Coulibaly Balla, président de l’AUC.

Plusieurs violations et manquements ont été dénoncés dont le droit de vote à certains centres de formations qui ne répondent pas aux normes établies par les statuts et règlements de la fédération. En effet, s’appuyant sur l’article 19 du statut et règlement de la FIR, le collectif s’érige contre la nouvelle décision d’attribuer une voix aux centres de formations affiliés alors que seuls les centres de formations appartenant à l’un des clubs de la première division ont droit de vote.

Afin de réglementer cette situation, le CRUCI a décidé d’attirer l’attention des autorités compétentes dont le Ministère des sports, qui n’a jusqu’à ce jour, donné aucune réponse officielle. Dans son envie de mener sa revendication à bon port, le CRUCI espère avoir une réponse du Ministère. Dans le cas contraire ils, promettent de prendre leurs responsabilités devant cette tentative « de fraude ».

« Si nous n'avons pas de réponses de la tutelle jusqu'à la date du 23 Novembre 2019, fin du mandat du président sortant, chose que nous n'espérons pas, nous sommes disposés à utiliser tous les moyens légaux pour empêcher l'Assemblée Générale Elective prochaine et nous allons demander la mise en place d'un comité Adhoc parce que passé cette date le bureau n'est plus apte à recevoir les documents d'élections », conclu Coulibaly Balla.

Armel YAO

A lire aussi ...

TOP