Flash Info

  • Il y a 1 heure 59 minFootball-Caf LdC 2019-Finale Aller: WAC Casablanca 1-1 Espérance de Tunis
  • 24/05/2019Jeux de la Francophonie: Prorogation de la date de dépôt de candidatures pour l’organisation des IXes Jeux jusqu’au 14 juin
  • 23/05/2019Handball-Côte d'Ivoire: La nouvelle saison nationale devrait démarrer le 1er juin 2019 (source)
  • 23/05/2019Jeux de Dames: La Côte d'Ivoire accueille le championnat du monde senior du 14 septembre au 4 octobre 2019 à Yamoussoukro
  • 23/05/2019Volley-Jeux Africains 2019 : La Côte d'Ivoire ne s'est pas qualifiée dans les éliminatoires de la Zone 3
  • 23/05/2019Football-Ligue 1: Joël Yérégbé élu meilleur joueur de la saison par le Le Kpakpato Sportif
Volleyball

Volleyball-Finale (D) du championnat national : Le face à face des Présidents de l'Asec et du Stella

8 August 2008 0
Le face à face des Présidents de l'Asec et du Stella

Ce samedi le Stella et l’Asec s’affrontent en finale du championnat national, dans la catégorie des dames. Avant ce choc qui couronnera le champion de Côte d’Ivoire 2008, les Présidents des deux équipes finalistes s’empoignent déjà.En reponse à nos questions, Dosso Mamadou (Asec) et N’zébo (Stella) prédisent la victoire pour leur équipe respective.
Dosso Mamadou, président de l’Asec Volleyball
''Nos filles se sont bien préparées pour battre le stella''
Que peut on attendre de l’Asec dans cette finale, pour le titre de champion 2008, après quatre défaites face aux Stella cette saison?
Le Stella nous a certes battu quatre fois cette saison, mais la réalité d’un match n’est pas la même  que celle d’un autre. C’est vrai que le Stella a remporté trois finales de coupe contre nous, mais c’était dans les circonstances qui ne seront pas les mêmes que celle de la finale du championnat national. Nous ne sommes pas donc pas effrayés par ses victoires. Le Stella  peut nous battre 20 fois, mais la 21è fois, nous pouvons gagner. La finale de samedi prochain sera la bonne.
Après quatre défaites dont trois en finale de coupe face au Stella, comment avez-vous préparé la finale du championnat national ?
Nos filles se sont préparées pour jouer une finale. Et non, pour compter les victoires. Depuis que nous disputons le championnat, le Stella ne nous a jamais battus auparavant. Ce n’est que cette année seulement qu’il nous a battus. Nous sommes donc avertis, nous prendront nos dispositions pour ne plus nous faire surprendre. Car, selon l’adage un homme averti en vaut deux.
Quelles sont les dispositions qui ont été prises pour ne pas plus vous faire surprendre?
Nous avons eu des séances d’entraînement un peu intensifiées. Nous nous connaissons avec notre adversaire. Nous nous sommes donc préparés en connaissance de cause.
Léon N’zébo, Président des Sports de Main du Stella
''Nous avons déjà le titre en poche"
Comment le Stella s’est préparé pour la finale du titre de champion de Cote d’Ivoire ?
Pour aborder une finale, il faut une préparation spéciale. Car il faut être endurant, être mentalement et physiquement au point le jour J, afin de parer à toutes éventualités. Si nous allons au tie-break parce exemple, il va falloir répondre  présent physiquement. Il faut donc que les filles puissent tenir, si possible, pendant les cinq sets. Notre mot d’ordre, c’est rien que la victoire.   Vos adversaires disent que ce sont des coupes communales que vous avez gagnez. Que leur répondez-vous ?
Une coupe est une coupe. L’équipe de l’Asec  s’est déplacée pour lesdites coupes avec les gros moyens logistiques du Club. C’est dire combien elle a accordé une importance à ces trophées. Le titre de champion appartenait à l’Asec autrefois. Maintenant ce ne sera plus le cas. Il ne lui appartient plus. Il reviendra désormais au Stella. Nous restons convaincus que nous allons gagner le titre. Nous nous payons même le luxe de vendre la peau de l’ours sans l’avoir tué. Que ceux qui veulent de cette belle et douce peau, pour en faire une belle fourrure viennent vers nous, parce que nous avons déjà le titre en poche.
Qu’est ce que ça représente pour vous de bousculer l’Asec en deux années seulement de présence ?
C’est le prix du travail. Mais sachez que nous ne sommes pas venus au volleyball pour l’Asec. Nous sommes venus pour compétir avec toutes les équipes dames. Il s’est avéré que nous nous sommes retrouvés en face d’un adversaire qui a gagné tous les titres et glané tous les trophées pendant presque deux décennies. Quand vous dansez avec un aveugle, il pense qu’il est seul sur la piste. Il faut de temps à temps le piétiner pour qu’il sache qu’il n’est pas seul. C’est ce que nous essayons de faire avec l’Asec. L’année dernière, lors des finales des play-offs, nous avions enlevé le premier set. En finale, de la coupe nationale de la même année, nous avions remporté le deuxième set, en dépit du titre et de la coupe perdus. Cette année, nous avons recruté des athlètes qui donnent si bien la réplique à l’Asec. C’est de bonne guerre.
Toutefois je lance un appel à tous. C’est certes la finale du championnat national de l’élite du volleyball ivoirien, mais c’est avant tout un match. L’enjeu est de taille, mais nous souhaitons que le sport soit au dessus de tout. Qu’il n’y est pas d’animosité de part et d’autre. Quant à nous, nous restons convaincus que le Stella est habité d’un esprit de bon perdant et de bon gagnant.
Réalisé par Alexis KOUAHIO

A lire aussi ...

TOP