Flash Info

  • Il y a 5 heures 22 minFootball-Caf Awards 2017: Les trophées de joueur de l'année basé en Afrique et l'arbitre de l'année ont été supprimés
  • 17/12/2017Football-Ligue 1-11è journée: USC Bassam 1-1 Stade d'Abidjan - WAC 2-2 ASI Abengourou
  • 17/12/2017Football: L'Intersyndical remporte le 17è Tournoi de la Confraternité face à l'URPCI
  • 17/12/2017Football-11è journée: Moossou FC 1-0 Africa Sports - Bouaké FC 1-2 ASEC - FC San Pedro 2-1 SC Gagnoa - SOA 0-1 Séwé -
  • 17/12/2017Football-Ligue 1-11è journée: AFAD 0-0 AS Tanda
  • 17/12/2017Football-Ligue 1-11è journée: Moossou FC-Africa Sports arrêté pour cause d'intempérie
Football
CAF LDC
Afrique

Football-Afrique-Caf LdC-Badra Ali : « Dans ma tête, Oyem c’est fini »

10 February 2017 0
« Dans ma tête, Oyem c’est fini »

L’AS Tanda accueille l’AS FAN du Niger dans le cadre du premier tour des préliminaires de la Caf Ligue des Champions. Concentrés pour faire de ces premiers pas un coup d’éclat, les Etoiles du Gontougo pourront compter sur leur portier qui a oublié l’épisode d’Oyem et de la CAN 2017, pour se concentrer sur le rendez-vous du samedi 11 février, à partir de 16h00, au stade Robert Champroux. « Dans ma tête déjà Oyem c’est fini. Je me consacre à présent à mon club. Il faut rester concentré pour ce premier match important qui déterminera la suite de notre parcours en Ligue des Champions », a déclaré le capitaine de l’AS Tanda.

 

Sans grande information sur les militaires de Niamey, Badra indique qu’il faudra « rester concentré » pour réaliser « une belle performance à domicile avant le match retour. Pour se faire, pas besoin de se mettre une trop grosse pression. « C’est vrai que c’est la Coupe d’Afrique, mais pour moi, toutes les compétitions sont pareilles. Ce sont des matches de football et je crois que nous avons un groupe qui sait bien jouer. Il faudra juste appliquer les consignes du coachs et offrir le meilleur pour gagner et bien gagner », a continué Sangaré.

 

Quant à sa forme physique et son mental qui auraient pu être écorchés par une campagne de CAN infructueuse avec les Eléphants. Badra rassure tout son monde. « Je me sens bien, je suis en pleine forme. Je ne suis pas parti à la CAN pour me ronger les pouces, j’y ai également beaucoup travaillé. Je vais essayer d’apporter mon expérience pour tenter de passer ce tour et éviter de tomber prématurément comme la saison dernière », a-t-il presque promis aux supporters de l’AS Tanda qui devraient se déplacer pour se faire témoins de la deuxième campagne du club de la région.

 

 

Patrick GUITEY

 

A lire aussi ...

TOP