Flash Info

  • Il y a 11 heures 31 minTaekwondo-Grand Prix de Londres 2017: Gbagbi Ruth médaillée d'argent chez les moins de 67kg féminin
  • Il y a 11 heures 35 minLigue 1-2è journée: Stade 1-2 FC San Pedro - Séwé 1-2 AFAD - SOA 0-2 ASI - AS Tanda 0-1 Moossou FC - SC Gagnoa 0-1 USC Bassam - Africa 2-0 Bouaké FC (en cours)
  • 20/10/2017Football: Seri Jean Michael indisponible 3 à 4 semaines en raison d’une blessure aux ischios
  • 20/10/2017Football-Classement Fifa: Les Éléphants passent de la 54è à la 61è place, soit 7 places de perdue pour le classement d'octobre
  • 20/10/2017Taekwondo-Grand Prix de Londres 2017: Cinq combattants ivoiriens dont Cissé Cheick et Gbagbi Ruth en Angleterre
  • 20/10/2017Athlétisme-Côte d'Ivoire: La Fédération ivoirienne ouvre saison le 28 octobre 2017 avec la présentation du nouveau comité directeur
Football
CAN

Football - CAN 2017-Hugo Broos : « Les critiques n’étaient pas fondées»

6 February 2017 0
« Les critiques n’étaient pas fondées»

Arrivé à la tête de la sélection Camerounaise en 2016, le technicien Belge avait essuyé des critiques concernant ses choix. En effet, à son arrivé Hugo Broos a dû se défaire des certains joueurs âgés et qui n’avaient plus de motivation pour la sélection Camerounaise. Des choix que les médias camerounais vomis. Quelques minutes après la victoire de sa sélection, Hugo n’a pas voulu évoquer une quelconque « revanche » sur les virulentes critiques de la presse locale.

 

« Quand je suis arrivé, j’ai demandé à la presse camerounaise d’être patiente. Ce que je ne supportais pas, c’était les critiques qui n’étaient pas fondées. Prendre une revanche sur des journalistes, c’est le plus stupide qu’un coach puisse faire. Je ne demande qu’une chose, j’espère que la presse camerounaise m’a compris: patience et correction », a déclaré Hugo Broos lors de la conférence de presse d’après-match.

 

 

Hugo Broos permet au Cameroun de revenir au sommet du football Africain après le sacre de 2002. Le Cameroun remporte ainsi le 5e trophée de son histoire et talonne à présent la victime du soir, l’Egypte qui en compte 7.

 

 

Armel YAO

 

A lire aussi ...

TOP