Flash Info

  • Il y a 5 heures 12 minFootball-Caf Awards 2017: Les trophées de joueur de l'année basé en Afrique et l'arbitre de l'année ont été supprimés
  • 17/12/2017Football-Ligue 1-11è journée: USC Bassam 1-1 Stade d'Abidjan - WAC 2-2 ASI Abengourou
  • 17/12/2017Football: L'Intersyndical remporte le 17è Tournoi de la Confraternité face à l'URPCI
  • 17/12/2017Football-11è journée: Moossou FC 1-0 Africa Sports - Bouaké FC 1-2 ASEC - FC San Pedro 2-1 SC Gagnoa - SOA 0-1 Séwé -
  • 17/12/2017Football-Ligue 1-11è journée: AFAD 0-0 AS Tanda
  • 17/12/2017Football-Ligue 1-11è journée: Moossou FC-Africa Sports arrêté pour cause d'intempérie
Football
MONDIAL

Football-Eléphants-El.Mondial 2018 : Badra a convaincu mais...

14 November 2016 0
Badra a convaincu mais...

Dès les premières images de Maroc-Côte d’Ivoire, ils étaient plus d’un à Abidjan à scruter la ligne de but. Dans la bataille Sayouba-Badra, c’est le second nommé qui a gagné la confiance de Michel Dussuyer après le stage de Malaga. Et derrière la défense le portier de l’AS Tanda n’a laissé personne indifférent. Un sauvetage et des sorties toutes aussi autoritaires que rassurantes, Badra a fait le poids face aux crocs des Lions de l’Atlas.  Pour Angban Vincent de Paul, la sérénité de Badra lui a permis de se mettre au dessus de la pression de ce choc attendu. « Il a été calme vu que c'était un match à pression. En tout cas il a été serein et n’a laissé aucun doute avec des sorties rassurantes. Je pense qu’il faut lui faire confiance. Après le reste va suivre », a indiqué le gardien international ivoirien qui a suivi la prestation de son homologue depuis les locaux du  Simba Sport de Tanzanie où évolue désormais.

 

“La Côte d’Ivoire a son second gardien“

 

Cet œil de technicien a vite fait place à celui du spécialiste. Ils sont nombreux. A commencer par Antoine Mahan. Pour le journaliste du quotidien spécialisé Le Sport qui n’avait aucun doute sur le potentiel de Badra, la Côte d’Ivoire a trouvé son gardien en second. « Des trois gardiens après Sylvain Gbohouo, Badra avait le profile pour être aligné face au Maroc. Et il a confirmé. Avec beaucoup de sang froid, il a tenu son rôle de dernier rempart. Je pense que la Côte d’Ivoire a son second gardien. Pour le troisième, il faut continuer à chercher », a-t-il conclu à ce sujet sans faire cas de la place de Mandé Sayouba dans cette hiérarchie.  Une hiérarchie qui, selon un membre de l’encadrement des joueurs ivoiriens, ne sera pas « systématiquement bouleversé » parlant de Sylvain Gbohouo. Par contre, pour notre source qui est intervenu sous le sceau de l’anonymat, « Dussuyer a eu le nez creux en préférant Sangaré Badra à Sayouba Mandé ».

 

 

“Badra doit revoir ses relances“

 

Un avis partagé par Adou Mel d’Afrikipress. Selon le confrère, le très attendu Badra a « tiré son épingle du jeu. Il a su placer et replacer ses défenseurs. Il a convaincu ses camarades dans ses interventions ». Cependant, tout ne fut pas rose pour la nouvelle doublure de Sylvain Gbohouo qui a montré des limites dans son jeu de relance.  « Il doit revoir ses relances qui restent approximatives et être encore costaud dans son jeu au pied », souligné Mel. Pour lui il n’est pas encore question de parler de concurrence avec Sylvain Gbohouo qui est le numéro 1. Pour en avoir le cœur net, « il faut revoir Badra dans d'autres matches chauds pour porter un jugement définitif ». Mais avec à présent deux gardiens de cette qualité, « c'est sur le sélectionneur national que se trouve la pression. Car désormais il (Michel Dussuyer) devra réfléchir mille fois avant de choisir son titulaire », a-t-il conclu. La réflexion a donc déjà débuté pour le match amical face à la France.

 

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP