Flash Info

  • 16/07/2019Football-Afrique: Clarence Seedorf et Patrick Kluivert démis de leur fonctions de Sélectionneur et Sélectionneur adjoint des Lions indomptables
  • 16/07/2019Football-CAN 2019: La Fédération guinéenne a décidé de limoger Paul Put après la défaite face à l'Algérie
  • 16/07/2019Media: L'Assemblée constituante de la Confédération Africaine de la Presse Sportive fixée au 17 juillet 2019 au Caire
  • 16/07/2019Basket-Afrocan 2019 : La Côte d'Ivoire logée dans le groupe A avec le Mali et l'Algérie pour le tournoi qui s'ouvre du 19 au 28 juillet à Bamako
  • 16/07/2019Football-CAN 2019: Kalidou Koulibaly, le défenseur sénégalais, suspendu pour la finale face à l'Algérie
  • 03/07/2019Football-Transfert: Yaya Touré s’est engagé en faveur du Qingdao Huanghai en deuxième division chinoise.

Football-France-Dossier : Les 19 Ivoiriens qui font la Ligue 2

Football
Ligue 2

Football-France-Dossier : Les 19 Ivoiriens qui font la Ligue 2

26 July 2012 0
Les 19 Ivoiriens qui font la Ligue 2

Eux, ils jouent dans l’antichambre de l’élite hexagonale. Pourtant, ils n’en demeurent pas moins talentueux. La preuve, parmi les dix-neuf footballeurs qui entrent en lice vendredi en Ligue 2, on y trouve des internationaux. A commencer par Bakary Soro. Revenu en sélection après des années d’absence, le défenseur d’Arles-Avignon se présente aujourd’hui comme la tête de fil des joueurs ivoiriens de Ligue 2. Car « Bakus » est devenu un nom qui compte. D’ailleurs, l’ancien capitaine de l’ASEC Mimosas fait partie des rares Ivoiriens de cette division à avoir connu l’élite.
Soro, la star
Après une saison acceptable la saison passée, Soro et Arles-Avignon ont pour ambition de retrouver le plus haut sommet, deux ans après leur chute. Avec Bakary Soro, Kouamatien Koné fait partie des Eléphants de la Ligue 2. Arrivé à Sedan en milieu de saison dernière, le milieu de terrain ivoirien n’a pas mis du temps à s’imposer. Mais il a été stoppé dans son élan par une grave blessure qui l’a tenu éloigné durant de longs mois des terrains. En convalescence, l’ancien Mimosas devrait retrouver la compétition dans deux mois. Toujours dans le chapitre des internationaux, on peut citer Daniel Yeboah et Abdoulaye Méïté de Dijon.
Dijon, un asile pour Ivoiriens
Délogé de la Ligue 1 au terme de la saison dernière, Dijon FCO est le club de Ligue 2 qui abrite le plus grand nombre de joueurs originaires du pays des Eléphants. Ils sont au nombre de sept à s’y côtoyer. Outre Yeboah et Méïté, le DFCO a dans ses rangs Koro Koné, Abdoulaye Bamba, Sekou Baradji, Freddy Drogba et Zié Diabaté. Le club bourguignon est suivi par Arles-Avignon (Bakary Soro, Maurice Dalé, William Aho Abou) et Le Mans FC (Mamadou Doumbia, Tamla Ladji Zito, Ali Bamba) qui totalisent chacun trois Ivoiriens dans son effectif. Arrivent ensuite l’AJ Auxerre (Yaya Sanogo, Willy Boly) et Sedan (Kévin Boli, Kouamatien Koné) avec deux éléments. Avec les seuls Seydou Koné et Christian Kouakou, Nîmes et Tours FC ferment la marche.
Deux buteurs en attraction
Parmi les dix-neuf joueurs ivoiriens estampillés Ligue 2, on y dénombre six attaquants. Deux découvrent pour la première fois ce Championnat. Il s’agit de Seydou Koné. Aujourd’hui âgé de 29 ans, l’ancien attaquant de l’ASEC Mimosas sort d’une saison folle en National (la D3 française). Avec Nîmes, Koné a claqué 21 buts en 30 matches disputés. Au vu de ses statistiques affolantes, c’est peu dire que les Crocos nîmois compteront beaucoup sur leur goleador ivoirien dans l’optique du maintien. Arrivé à Tours en provenance de la Thaïlande et Nuangthong United, Christian Kouakou aura lui aussi les yeux braqués sur lui. S’il est inconnu en France, l’ex-attaquant de Toumodi FC est précédé d’une belle réputation acquise en Thaïlande. Passé par Anderlecht, le concerné, âgé de 21 ans, joue gros : il est venu en France pour relancer sa carrière et faire oublier un certain Abraham Guié Guié.
Méïté, Boly, Koné…les bleus 
Eux, ils arrivent tout droit de l’élite et vont devoir faire le dur apprentissage d’un Championnat réputé pour sa rudesse. Relégués avec Dijon FCO, Abdoulaye Méïté, Koro Koné et Zié Diabaté découvrent pour la première fois l’antichambre de la Ligue 1. Jamais ils n’avaient évolué à ce niveau. Les trois Dijonnais sont dans la même situation que les Auxerrois Yaya Sanogo et Willy Boly. Christian Kouakou (Tours FC) et Seydou Koné (Nîmes) feront aussi leurs premiers pas en Ligue 2. 
Par Abdoul Kapo

A lire aussi ...

TOP