Flash Info

  • Il y a 3 heures 59 minEl.CAN 2021 : La Côte d'Ivoire dans le groupe K avec le Niger , le Madagascar et l'Ethiopie
  • Il y a 7 heures 15 minFootball-Transfert: Jean-Michaël Séri prêté par Fulham au Galatasaray SK
  • 16/07/2019Football-Afrique: Clarence Seedorf et Patrick Kluivert démis de leur fonctions de Sélectionneur et Sélectionneur adjoint des Lions indomptables
  • 16/07/2019Football-CAN 2019: La Fédération guinéenne a décidé de limoger Paul Put après la défaite face à l'Algérie
  • 16/07/2019Media: L'Assemblée constituante de la Confédération Africaine de la Presse Sportive fixée au 17 juillet 2019 au Caire
  • 16/07/2019Basket-Afrocan 2019 : La Côte d'Ivoire logée dans le groupe A avec le Mali et l'Algérie pour le tournoi qui s'ouvre du 19 au 28 juillet à Bamako

Basket - Mondial 2019 - Civ : Charles Abouo vise le second tour

MONDIAL
Basketball

Basket - Mondial 2019 - Civ : Charles Abouo vise le second tour

26 June 2019 0

Un des 6 cadres rescapés du mondial 2010 en Turquie, Charles Abouo Noé qui sera au 4e mondial de la Cote d'Ivoire prévu d'août à septembre prochain en Chine ,vise le second tour en espérant une parfaite entrée en lice face au pays hôte.

Les éléphants  sont actuellement sur le pied de guerre.Eux qui se frotteront aux monstres du basket-ball mondial dans moins de deux mois  à la faveur de la coupe du monde Pékin 2019.Présent à l'expédition turque de 2010,Charles Abouo Noé ( 29 ans) ,l'ailier international ivoirien qui évolue en Pro B sous les couleurs de l'ADA Blois n'aura pas gardé un très bon souvenir du dernier mondial ivoirien.

Ne pas rater son  entrée en lice comme en Turquie

Tant l'expérience de 2010 à laisser un goût fort amer à celui qui avait tourné à 11 points et 5 rebonds lors de la première fenêtre des éliminatoires.Tombés d'entrée devant le pays hôte Turquie ,les ivoiriens avaient successivement échoué devant la Chine (83-73 ) puis la Russie (72-66) avant un lourd revers ( 97-60) devant la Grèce.

L'insuffisante  victoire face au  Puerto Rico ( 88-79) alors que la Cote d'Ivoire devait s'imposer avec au moins 12 points d'écart ,ne fera que corser la rage des ivoiriens."C’était la première fois qu’une victoire avait eu un goût si amer pour moi," a confié Abouo à FIBA Afrique.

9 années plus tard ,pour son grand retour sur la scène mondiale ,les réalités sont semblent les mêmes .Car la Cote d'Ivoire évolue aux cotés de la Chine ,le Venezuela et la Pologne.Et comme en 2010,les ivoiriens démarrent face au pays hôte. Mais cette fois ,ils n'entendent point rater leur entrée en lice."Il faudra démarrer fort. Cette année sera intéressante, car la Chine et le Venezuela sont des adversaires redoutables et parce que nous avons déjà vécu l'expérience d'affronter le pays hôte. De plus, nous avons par le passé été opposés à des équipes avec probablement le même style de jeu (Russie et Porto Rico) que le Venezuela et la Pologne."a indiqué Abouo avant de poursuivre "Nos chances sont assez bonnes.

Nous sommes en forme, nous avons réellement une occasion de réussir quelque chose de bien.La dernière fois que nous nous sommes retrouvés dans un groupe difficile, avec une seule victoire à notre actif, nous n'avions finalement été qu'à un panier à trois points de la qualification pour le second tour."

"Le second tour... l'objectif principal"

Si bien que volontaires, les éléphants étaient à un T3 du second tour en Turquie ,Cette année ,ils rêvent de l'épingler.C'est d'ailleurs le principal challenge de Paolo Povia Davide ( le sélectionneur ) et ses hommes."Tout le monde dira ‘nous voulons aller le plus loin possible’. C’est vrai pour toutes les équipes, mais il est évident que nous aimerions nous sortir de la phase de groupes et prendre part au second tour, car c’est à partir de là que les choses deviennent les plus intéressantes. C’est notre objectif principal. Nous n’y étions pas parvenus la dernière fois. Mais le tournoi commencera par la phase de poules.", a  révélé  l'ancien meilleur ailier de Fos-sur-Mer.Un objectif dont la réalisation est fortement liée aux valeurs présentes présentes dans l'effectif des éléphants.

"Nous nous faisons confiance,nous croyons les uns et autres "

À ce niveau ,l'ailier de 1,96 cm ne se fait aucune inquiétude même s'il reconnait que la génération de 2010 est plus talentueuse."Nous étions alors peut-être un peu plus talentueux, mais je trouve que le groupe actuel est plus équilibré et plus uni, ce qui à mon avis te permet parfois d'aller plus loin. En ce moment, de nombreux gars approchent de la fin de leur carrière, ils sont expérimentés et ils comprennent le jeu. Il y a un meilleur leadership, une plus grande maturité. Je me réjouis d'avoir le privilège de jouer avec cette équipe.",reconnait -il puis d'avancer."Nous avons un groupe de joueurs très endurants. En dépit des situations dans lesquelles nous nous sommes trouvés, il règne dans les vestiaires une grande confiance et un bel esprit de camaraderie," .

L'etat du groupe actuel est également pour Charles Abouo un gage de succès." Nous sommes solidaires, peu importe les hauts et les bas que nous traversons. Nous nous faisons confiance, nous croyons les uns en les autres. Nous sommes très proches. C’est une source de motivation sur le terrain. Nous avons faim de victoires. " poursuit l’ancien joueur de Brigham Young University 

" Montrer que nous existons"

Loin de se focaliser sur les sombres lumières qui jonchent le parcours de la sélection nationale avec en point d'orgue les primes impayées ,Charles Abouo sait combien cette coupe du monde est importante pour l'image de sa mère-patrie."Le plus important avec cette qualification, c'est qu'elle te permet de montrer aux autres que tu existes. Nous avons une belle occasion de faire connaître notre pays et de démontrer qu'il y a des bons basketteurs en Côte d'Ivoire.",clame t-il .

Et d'ajouter "Même les gens chez nous voient que nous avons du potentiel dans le basket, cela encourage les enfants à pratiquer notre sport. C'est un merveilleux outil de marketing, un bon moyen de situer la Côte d'Ivoire sur la carte du basket mondial, surtout si nous faisons du bon travail et si nous nous qualifions pour le second tour."

Heureux et impatient de disputer ce mondial Pékinois ,Charles Abouo Noé qui avait bénéficié des sages conseils de ses ainés en 2010 sait qu'il devra en faire autant avec ses jeunes frères tels que venus Vafessa Fofana, Bryan Pamba et Jean-François Kebe.Cela en vue de les aider à donner le meilleur d'eux  et aider la Cote d'Ivoire à réussir son mondial. La sélection ivoirienne entre en lice le 31 août prochain contre la Chine.

Lebéni Koffi

A lire aussi ...

TOP