Flash Info

  • 28/03/2020Football-Transfert : Le Barça et Leipzig souhaitent recruter Tanguy Kouassi le défenseur du PSG d'origine ivoirienne
  • 28/03/2020Basket-Côte d'Ivoire : La FIBB s'apprêt à lancer une campagne d'auto-confinement pour lutter contre le Coronavirus
  • 28/03/2020Football-Lonaci Ligue 1 : Le FC San Pedro va verser le salaire de Mars à ses joueurs
  • 28/03/2020Football-Transfert : Le PSG propose un salaire annuel de 6,55 milliards de Frs Cfa à Kalidou Koulibaly
  • 28/03/2020Football-FIF 2020 : L'annonce officielle de la candidature d'Idriss Diallo ajournée pour cause de Coronavirus
  • 28/03/2020Athlétisme-Coronavirus : Confinement obligatoire pour Marie Josée Ta Lou à Abidjan

Paolo Povia : « Nous devons nous méfier de la Guinée »

Basketball

Paolo Povia : « Nous devons nous méfier de la Guinée »

24 December 2019 0

Paolo Davide Povia a réagi à la suite du tirage des qualifications pour l'Afrobasket 2021. Un tirage qui place les Eléphants dans la poule C avec le Cameroun, la Guinée et un quatrième adversaire que les préliminaires de la Zone 4 déterminera. Alors que la montagne semble des plus abordables pour les Eléphants, le technicien italien contre toute attente, prône la méfiance.

Comment jugez-vous le tirage des éliminatoires de l’Afrobasket 2021 ?

Il n'est jamais facile de juger. Le Cameroun est une excellente équipe et la Guinée, une sélection très dangereuse et en pleine ascension. Il faut donc s'en méfier. Il y’a plusieurs groupes très équilibrés. Et je pense que le nôtre fait partie d’eux.

Plusieurs observateurs estiment que le groupe C est largement à la portée des Eléphants. Croyez-vous aux chances de la Côte d'Ivoire ?

Bien Évidemment ! Mais je reste fidèle à ma philosophie. Car comme toujours, je suis convaincu qu'avec du bon travail et des moyens conséquents, tout est possible.

Alors comment comptez-vous aborder ces qualifications ?

Il est encore tôt pour avancer quoique ce soit. La seule conviction à laquelle je demeure fermement attaché est que mon groupe essayera de donner son maximum comme toujours. Cela en vue de réussir nos challenges.

La Côte d’Ivoire entamera les Eliminatoires du 17 au 25 février 2020. Avez-vous déjà la date du premier regroupement ?

Franchement, il me serait difficile là de fournir une réponse. Nous venons d’avoir les dates, il y a deux jours à peine. Il est donc trop tôt pour avancer une date. Elle sera arrêtée sous peu avec le concours de la fédération. Février n'est pas aussi loin. On tâchera de trouver la date qui conviendra pour une bonne préparation.

Avez-vous tiré les leçons du mondial pour mieux rebondir ?

Il est impossible de ne pas le faire. Nous nous sommes parlés. Le plus important, ce sont les futures batailles. Nous restons donc focus sur le futur. Et nous nous servirons des leçons du mondial chinois pour grandir et avancer.

Êtes-vous régulièrement en contact avec vos joueurs ?

Oui bien sûr ! On se parle. On échange ! Leurs performances en club et les futures joutes avec la sélection nationale sont les grandes articulations de nos conversations.

Avec plusieurs de vos hommes clés en difficulté dans leurs clubs, également avec le championnat ivoirien qui n'a pas encore démarré, croyez-vous disposer dans un mois d'un bon groupe ?

Notre objectif est d’avoir la meilleure équipe possible en sachant que la situation ne sera pas parfaite. Nous ferons de notre mieux pour retenir les meilleurs. Ceux qui sont capables de nous apporter satisfaction en nous aidant à atteindre nos objectifs.

À propos de talent, Il y a Bamba Mohamed, d'Orlando Magic en NBA. Avez-vous déjà échangé avec lui pour voir s'il souhaite jouer avec la Côte d'Ivoire ?

Je n'ai pas encore parlé avec Mohamed Bamba. Mais, en tout cas je crois que c’est un peu trop tôt pour parler de cette opportunité.

Réalisée par Lebéni KOFFI

TOP