Flash Info

  • Il y a 3 heures 55 minBasket-NBA : Russel Westbrook des Rockets de Houston testé positif au Coronavirus
  • Il y a 3 heures 56 minFootball-Election FIF 2020 : La FIFPro Africa se désolidarise de l'AFI qui a attribué lundi son parrainage
  • Il y a 3 heures 57 minBasket-Coronavirus : FIBA décide de lever la suspension de ses compétitions
  • Il y a 3 heures 59 minFootball-Election FIF 2020 : Didier Drogba engage une action pour invalider la décision de l'AFI qui parraine Idriss Diallo
  • 13/07/2020Football-Élection FIF 2020 : La période de dépôt des candidatures fixée du 20 au 31 juillet
  • 13/07/2020Football-Élection FIF 2020 : L'AFI décide de parrainer la candidature de Yacine Idriss Diallo

Junior Oussou : « Comment nous avons vaincu l’ASEC »

Football, Ligue 1

Junior Oussou : « Comment nous avons vaincu l’ASEC »

1 October 2018 0

Pour la deuxième fois consécutive, l’ASEC a chuté du Fromager. Sur la pelouse du stade Biaka Boda, Gagnoa fut à la hauteur du choc. Une courte victoire (1-0) sur laquelle Junior Oussou, le coach du Sporting, est revenu pour sport-ivoire.ci.

Vous êtes l'une des rares formations locales à faire plier l'ASEC à deux reprises. C'est quoi le secret ?

Pour vaincre l'ASEC, nous avons travaillé surtout sur le mental des joueurs. C'est là où réside notre performance.  Sur le plan tactique, nous avons juste fait un travail sur la reconstitution rapide de notre bloc équipe, sur la phase de transition à la perte de balle, pour les empêcher de prendre de la vitesse. Et ça a marché.

Comment expliquez ces deux victoires consécutives sur l'ASEC à Gagnoa, malgré son impressionnant effectif. C'est le Biaka Boda qui vous porte?

La ferveur de notre public est un facteur motivant pour nous. Elle permet aux joueurs de transcender. C'est important d'évoluer à domicile et d'avoir ce public qui est présent de la première à la dernière seconde. Si nous avons montré de la solidité dans les duels et de la solidarité à toute épreuve, c'est grâce à ce public. C'est leur victoire.

Les nombreux départs dont celui de Togui Mel est donc digéré ou vous espérer un nouvel attaquant de sa trempe?

Togui Mel est unique ! Il faut donc oublier son départ. Il faut travailler avec ceux qui sont là et qui ont été recrutés, parce que, eux aussi, ont de la valeur. Ils l’ont démontré face au champion en titre. Et ils ont les armes pour continuer sur cette lancée.

Le Sporting Club a des résultats en dents de scie en ce début de saison. Cette victoire sur l'ASEC est elle le déclic avant d'affronter L'Africa Sport ?

Tous les adversaires de ce championnat sont des gros morceaux pour nous. C'est cette mentalité que nous inculquons aux joueurs. Pas de négligence. Face à l’Africa, nous devons avoir le même comportement. L’objectif reste le même, prendre les trois points.

propos recueillis par Patrick GUITEY

 

 

TOP