Flash Info

  • 22/09/2019Football-El.CHAN 2020: Niger 2-0 Côte d’Ivoire
  • 19/09/2019Athlétisme-Mondiaux 2019: 4 milliards 466 millions 793 mille francs CFA seront distribué aux différents lauréats
  • 19/09/2019Athlétisme-Mondiaux 2019: Marie Josée Ta Lou et Cissé Gue se préparent à Rome en Italie
  • 19/09/2019Football: François Zahoui attendu dimanche à Bangui pour signer avec la sélection nationale de Centrafrique
  • 19/09/2019Football: Didier Drogba désigné ambassadeur du Ballon d'Or France Football
  • 17/09/2019Football-CAN 2019 (U23): Le tirage au sort à Alexandrie le 3 octobre 2019

Football/ Ulrich Stielike : « Tous les adversaires sont dangereux »

Football

Football/ Ulrich Stielike : « Tous les adversaires sont dangereux »

24 October 2007 0
Football/  Ulrich Stielike : « Tous les adversaires sont dangereux »

Le manager des Eléphants de Côte d’Ivoire, contrairement aux observateurs, n’est pas autant optimiste pour les Eléphants de Côte d’Ivoire, pourtant taillés dans les habits de favoris de la 26e CAN qui se jouera au Ghana. Perplexe, au-delà de la qualité de ses adversaires, Uli donne son avis après le tirage qui a inscrit les Eléphants de Côte d’Ivoire dans la poule de « la Mort »
Tous affirment que la Côte d’Ivoire est tombée dans une poule assez difficile. C’est également votre avis ?
A mon avis, le groupe B est le plus équilibré du tirage. Mais en même temps difficile et compliqué. Mais une équipe qui veut aller loin dans cette CAN 2008 doit pouvoir s’imposer dans ce groupe dit de « la Mort ».  C’est peut-être dommage de n’être pas tombé sur une poule un peu plus facile. Notre groupe est compliqué mais il faut faire avec.
Pensez-vous que les Eléphants pourront supporter le lourd et difficile poids de favoris que lui attribuent les observateurs pour cette 26e CAN ?
Nous avons démontré au cours des manches qualificatives que nous avions les capacités de nous sortir des rencontres difficiles. J’ai pour exemple la première rencontre des éliminatoires de la CAN face au Gabon et également le dernier match que nous avons livré en amical face à l’Autriche. Et même si nous avons été beaucoup plus mis en difficulté (ndlr : les Eléphants ont perdu 3-2), je crois que l’équipe a démontré de bonnes dispositions. Mai je crois que c’est dans les difficultés que le groupe doit démontrer sa motivation et aller au-delà même de ses potentialités.
Une défaite face à l’Autriche semble la bien venue avant d’entamer la poule de « la Mort »  La défaite face à l’Autriche arrive à un bon moment. Elle va nous permettre de revenir sur terre, de réfléchir et d’analyser les limites de l’équipe pour pouvoir apporter des corrections avant notre première rencontre face au Nigeria.
L’autre adversaire de la sélection ivoirienne est cette cascade de blessures de ses cadres. Il y a donc des soucis à se faire malgré le statut de favoris
Nous avons des problèmes à cause blessures de Yaya et de Copa. Il faut également apprécier le cas de Sanogo qui souffre quelque peu physiquement. Nous avons donc trois ou quatre joueurs qui sont blessés. Et  faut aussi dire qu’il y a trois ou quatre de nos joueurs qui ne sont pas titulaires dans leurs clubs respectifs. C’est pourquoi je dis que nous avons assez de soucis au sein de notre propre équipe et il faut les régler avant le début des compétitions.
Qui croyez vous être l’adversaire le plus dangereux pour les Eléphants ?
A priori c’est entre le Nigeria, le Mali et la Côte d’Ivoire que les deux places qui donnent droit aux quarts de finale seront jouées. Mais cela, sans oublier que le Bénin pourrait créer la surprise comme il l’a fait lors des éliminatoires en passant devant le Togo. Tous les adversaires sont dangereux, tout est possible dans ce groupe. Il faudra donc jouer chaque match avec la même motivation.
Réalisée par Patrick GUITEY à Accra
 
 

TOP