Flash Info

  • Il y a 5 heures 25 minFootball-Ligue 1-6e journée : Africa Sports 1-0 Moossou FC -- AFAD 0-2 USC Bassam
  • Il y a 5 heures 35 minFootball-Ligue 1-7e journée : RCA 1-1 SC Gagnoa -- LYS 0-1 ASEC Mimosas
  • 20/10/2018Football-Ligue 1-7e journée: WAC 0-1 ASI Abengourou
  • 19/10/2018Football-CAN 2021: Le Premier Ministre ivoirien a lancé les travaux des infrastructures à Yamoussoukro
  • 18/10/2018Football-Ligue 1-6e journée : Africa Sports 1-0 Moossou FC -- AFAD 0-2 USC Bassam
  • 18/10/2018Football-Ligue 1-6è journée: AS Tanda 1-1 WAC -- SC Gagnoa 1-2 LYS -- Bouaké FC 1-2 SOA -- ASI 0-1 FC San Pedro
Football, MONDIAL, International

« Une Coupe du Monde que pour les U18 »

2 March 2018 0

La FIFA rencontrait les Fédérations du continent le 18 février 2018 à Nouakchott dans le cadre de son Sommet Exécutif. Des échanges entre Gianni Infantino et les dirigeants du football africain ont émergé des propositions. Présent pour le compte de la Côte d’Ivoire, Sory Diabaté, premier vice-président de la FIF, a levé un coin de voile sur la nature des propositions.

Président vous avez représenté la Côte d’Ivoire au somment de la Fifa à Nouakchott. Qu’est ce que l’on peut retenir de cette réunion avec Monsieur Gianni Infantino ?

Ce sommet était une rencontre entre les présidents de Fédérations, de celui de la Fifa et d’autres confédérations. Il s’agissait pour la Fifa de mettre sur la table des sujets qui sont d’actualité et de proposer des reformes. La Fifa a souhaitez partager ces projets de reformes avec les fédérations africaines, et nous nous sommes prononcez aussi sur certains sujets notamment la réorganisation de certaines compétitions des jeunes.

Justement, il ressort de cette réunion qu’il n’y aura qu’une Coupe du Monde pour l’ensemble des catégories de jeunes. Est-ce vrai et comment cela se ferait ?

Je précise encore que nous ne sommes qu’à l’étape des propositions. Mais effectivement, la Fifa estime qu’il y a trois compétitions organisées aujourd’hui pour les U23, U20 et U17. C'est-à-dire trois Coupes du Monde. La Fifa veut réunir ces compétitions là en une seule.  Nous avons validé cette idée et aussi fait des propositions avant de discuter de la périodicité de cette compétition. Du côté de l’Afrique, nous avons proposé que cette Coupe du Monde se fasse tous les deux ans. Parce qu’en termes de financement ce sont les Etats qui nous accompagnent. Mais si la Fifa peut mettre des mesures d’accompagnement à notre disposition, alors nous serions partants pour participer à une compétition annuelle.

Quelle catégorie serait donc concernée par cette Coupe du Monde unique des jeunes ?

La plupart des représentants des Fédérations a proposé la catégorie des U18, étant donné que les joueurs ne peuvent pas être transférés à moins 18 ans. Mais sur le globe, les avis divergent sur ce sujet. L’Europe par exemple, souhaite que la compétition soit réservée aux U19. Sur les conditions d’organisation on a demandé plus de souplesse par rapport au cahier de charges. Parce que, pour une compétition de jeunes, on ne va pas demander un Hôtel quatre étoiles. Par contre, la Fifa a demandé de loger ces jeunes-là dans des centres techniques mais vraiment améliorés. Concernant les stades de compétitions, Nous sommes d’avis qu’ils soient de dimensions réduites. On estime qu’un stade de 5000  place, c’est largement suffisant.

Vu que la Coupe du Monde des jeunes pourrait s’intéresser qu’aux U18, que deviendraient les autres catégories comme les U23 ?

Il ne faut pas s’inquiéter. Les U17 vont y participer aussi. Vu que les U18 ont moins de 18 ans. Maintenant pour les propositions sur les U23, nous nous rendons compte que ces joueurs jouent en A déjà. Regardez des garçons qui ont 19 ans comme Kylian Mbappé. De nos jours, on joue très rapidement en A. C’est une segmentation qui  nous évitera de tricher sur l’âge. Mais là encore, c’est n’est qu’une proposition.

Vous avez été amené à vous prononcer sur des réformes concernant le football féminin. Quelle est la grande innovation à ce niveau ?

Maintenant sur le Football féminin la Fifa estime aujourd’hui que dans le monde il y a 50% de femmes qu’il faut continuer à y travailler. Il fallait se prononcer également sur la mise en place d’une Ligue Mondiale Féminine. Elle ne remplacera pas la Coupe du Monde Dame. Elle va simplement permettre aux sélections nationales des différents pays de se retrouver de façon régulière. Les compétitions vont regrouper les 16 meilleures équipes au classement FIFA du football féminin. Si on s’en tient au classement FIFA actuel, seulement deux pays africains y auront leurs places (Nigeria et le Ghana). Il y aura donc pour cette Ligue Mondiale, 4 poules de 4 sélections. Les autres groupes seront classés dans trois autres divisions (1ere 2eme et 3eme division). Et comme ça se fait pour les autres compétitions, il y aura des systèmes de relégation et de maintient .on s’est prononcé favorablement pour cette Ligue dont la périodicité devrait être de chaque 2 ans. Mais si les conditions le permettent, on pourra le faire chaque année.

Au-delà des débats qui nous ont semblé animés au Palais des Congrès de Nouakchott, il y a eu également de vifs échanges concernant la Coupe des Confédération. Quel a été le sujet spécifique de débat ?

Sur ce point et c’est mon avis personnel, j’estime que la Coupe de la Confédération n’a aucun intérêt. Je veux dire qu’il faudra une autre formule pour donner plus d’attrait à cette compétition. Au lieu de réunir des sélections issues des continents, j’aimerais voir les continents s’affronter à travers des sélections ponctuelles. Je rêve donc d’une compétition entre l’Afrique, l’Amérique latine, l’Amérique, l’Europe, l’ASIE, l’Océanie. Je rêve d’une sélection du continent africain où nous aurons la combinaison de talents tels que Sadio Mané, Mohammed Sallah, Pierre Emerick Aubameyang face à une sélection de l’Amérique Latine avec Neymar, Messi, Cavani ensemble. Et la même chose pour l’Europe et les autres continents. Je crois ferment que c’est une formule qui serait mieux élaborée et plus attrayante que cette Coupe de la Confédération. Et c’est mon avis personnel que j’ai partagé. C’était des échanges réels, et au sortir de là, je crois que la Fifa a eu suffisamment d’éléments pour pourvoir prendre des décisions.

Propos recueillis par Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP