Flash Info

  • 27/01/2022Football-Transferts : Jean Philippe Krasso prêté à l'AC Ajaccio jusqu'à la fin de la saison
  • 27/01/2022N1-Basketball : La 4è journée aura lieu les samedi 29 et Dimanche 30 janvier 2022 au Hall 1, Palais des Sports
  • 27/01/2022Football-CAN : Milovan Rajevac n'est plus entraîneur du Ghana
  • 27/01/2022Football-Transferts : Selon Sport Italia, Franck Kessié serait tombé d'accord avec le Barça sur les bases d'un contrat
  • 27/01/2022Football-CAN : L'Egypte écarte la Côte d'Ivoire (0-0, 4-5 TAB) et file en quart
  • 27/01/2022Football-Transferts : Wilfried Bony s'est engagé pour six mois avec le Nec Nijgemen en D1 Hollandaise

Basket-ball-Abou Bakayoko (ex-international) : : « Touré Boubacari est décevant »

International

Basket-ball-Abou Bakayoko (ex-international) : : « Touré Boubacari est décevant »

4 November 2011 0
« Touré Boubacari est décevant »

Abou Bakayoko, quel est votre état d’esprit à moins de 24 heures des élections à la présidence de la Fédération ivoirienne de basket-ball ?
Moi, je suis serein. C’est le même sentiment qui anime aussi toute l’équipe. Tout se passe bien pour nous. On attend plus que le jour J.
Quelle appréciation avez-vous de la campagne que vous avez menée ?
Franchement, je suis content de la façon dont mon candidat à mené sa campagne. Que ce soit au niveau de la communication ou du corps-à-corps auprès des électeurs. On a vraiment réalisé une belle campagne où on a mis en avant notre programme de gouvernance. Notre campagne était belle.
« Boubacari manque de sagesse »
Vous avez lu les déclarations de votre ancien président et candidat Touré Boubacari à votre sujet ?
Oui, j’ai bien lu ces déclarations. Il a été injurieux et ridicule. Ça ne me fait ni chaud ni froid. J’assume mon engagement auprès de Mahama Coulibaly. Et nous étions effectivement prêts à combattre Koré Moïse dans les urnes puisqu’il était le président de la Fédération. Maintenant qu’il n’est plus là, je pense que la voie est dégagée. M. Touré Boubacari, je le connais très bien. Il a été mon président à l’ABC. Je pense qu’il ne fait pas le poids. Maintenant, il me déçoit quand il dit que c’est lui qui m’a trouvé du travail. C’était la seule condition de mon arrivée à l’ABC. Quand ils sont venus me demander de jouer pour eux, c’est la seule chose que je leur demandé. Ça faisait donc partie des termes de mon contrat. Et puis, je ne serai pas là où je suis si je n’avais pas de diplôme les compétences requises. Alors, qu’il arrête de dire n’importe quoi.
Ces déclarations vous-ont-elles touchées ?
Pas du tout. Mais, je pensais que Boubacari était un sage monsieur. Là, je me rends compte que ce n’est pas le cas. Il m’attaque inutilement parce qu’il voit sa défaite profiler à l’horizon. Il dit aussi n’importe quoi quand il dit que je suis allé le voir en détresse. Je ne suis jamais allé voir Touré Boubacari en détresse et je ne le ferai jamais d’autant plus que je sais qu’il ne rien m’apporter. Il n’a pas les moyens de me donner ce que je désire.
Avec le recul, quelle analyse faites vous de cette sortie maladroite du candidat Touré ?
Une élection n’est pas la guerre. Le camp Touré n’a pas d’arguments. Il n’a rien à proposer à la famille du basket-ball ivoirien. Touré Boubacari ne peut rien diriger. Je le connais très bien. Que peut faire une personne qui se réveille tous les jours à 10 heures du matin ? Moi, je suis au travail dès 7h30 mn pour en repartir à 18 heures. Peut-être que c’est à cette heure que lui arrive à son lieu de travail. Et puis, Touré, il fait quoi comme travail ? Il n’est qu’un gérant de maquis ! Je ne veux pas être désagréable, mais M. Touré je sais beaucoup de choses sur lui. Maintenant s’il veut qu’on descende dans la poubelle, j’irai plus loin. Je suis vraiment déçu de Touré et de toute sa clique.
Vous avez un message à lancer aux clubs, centres et ligues ?
Je leur dirai simplement de ne pas faire un choix qu’ils vont regretter après. Qu’ils ne donnent pas les rênes du basket ivoirien à des gens qui ne vendent que des fausses promesses. Le meilleur choix, l’homme de la situation c’est Mahama Coulibaly.
 Par Abdoul Kapo

A lire aussi ...

TOP