Flash Info

  • Il y a 1 heure 42 minFootball-El. JO 2020: Cameroun 2-1 Côte d'Ivoire (En cours)
  • Il y a 5 heures 26 minFootball-Tirage au sort CAF CDC- Groupe D: FC San Pedro -- Hassania US Agadir (Maroc) -- Enyimba (Nigeria) -- Paradou AC (Algerie)
  • 11/11/2019Handball: Le Red Star conserve sa couronne chez les hommes en battant Don Bosco 40-28
  • 11/11/2019Handball: Habitat d'Abobo champion de Côte d’Ivoire pour la première fois chez les dames
  • 11/11/2019Football-El.CAN 2021: Vers un forfait de Wilfried Zaha pour les 1ere et 2e journées avec la Côte d’Ivoire
  • 11/11/2019Football-CAN U23-Égypte 2019: Jonathan Cissé et Ibrahim Sangaré ont rejoint les Éléphants au Caire

Cyclisme -Route de l’Est international 2008 : Les clés du sacre des camerounais

International
Cyclisme
Autres Sports

Cyclisme -Route de l’Est international 2008 : Les clés du sacre des camerounais

29 September 2008 0
Les clés du sacre des camerounais

Vainqueurs de la route de l’Est International 2006, les camerounais avaient perdu le trophée Laurent Gbagbo en 2007. Mais une année après, ils reviennent à la charge et enlèvent la 22è édition du tour international ivoirien. Mais comment Téguimaha Sadrack et la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) Vélo Club du Cameroun on t-ils dompté leurs adversaires?
Le sacre de la SNH Vélo club s’est bâtie autour de la stratégie d’équipe. Une équipe au grand complet, manager par un ancien champion continental Joseph Evouna qui fait office de Directeur Technique National.
Equipe complète
Uné équipe de six coureurs, renouvelée à un élément près que celle des deux années précédentes a constitué la formation camerounaise, grand vainqueur de l'édition 20+2 de la REI. Rouleur, grimpeur et sprinter, on en trouvait au sein de la SNH vélo club, version 2008. Sanda Joseph (vainqueur de la REI 20+1), Douanla Flaubert, N’gué N’gock Ives (nouveau au sein de l’équipe) se sont charger de rouler, afin d’user leurs adversaires. Dounla a d’ailleurs été le premier vainqueur d’étape des camerounais. Partie en échappée, il a remporté la course, en solitaire, à l’étape 2, à Tanda. Quant aux sprints, ils furent l’affaire de la grande revélation du tour, Tékou Damien, du capitaine du club Téga Martinien et de Téguimaha Sadrack.
Le premier, grâce a sa vitesse de pointe à l’arrivée, a enlevé deux étapes décisives à Bongouanou et à Abidjan.  Le grand vainqueur Téguimaha, a dominé la course en ligne + circuit, à Abengourou. Monté sur la plus haute marche du podium, il a non seulement détrôner son compatriote Douanla, mais il  a conservé son maillot Orange de leader, jusqu’ à la fin dela course, grâce à son avance considérable pris lors de la 4è étape."On a fait un véritable travail d'équipe pour permettre a téguimaha de gagner", avoue Téga Martinien.
A l’aise tant dans les courses en ligne que dans les circuits et dans la course contre la montre, les ‘’Camers’’ ont dominé de la tête aux pieds la Petite Reine dans l’Est ivoirien. Sur le circuit fermé de Dimbokro, Téga, Téguimaha et Tékou ont terminé la course sur le podium. Ils ont remporté au total, sept des onze étapes que comptait la compétition. Grâce, bien entendu, aux consignes du DTN Evouna.
Evouna le stratège
Ancien champion de cyclisme, Capitaine dans l’armée camerounaise, Joseph Evouna a été l’homme de la victoire du club camerounais. Il a coaché comme il se devait son équipe, du premier coup de pédale jusqu’au dernier. Ayant perdu le prologue à Bondoukou, le DTN a vite fait de remonter le moral à ses poulains et de sortir la stratégie nécessaire pour remonter le temps perdu. C’est chose faite dès la 2è étape, à Tanda, avec la victoire haut les mains de Dounla Flaubert qui enfilé le maillot Orange ravi à l’ivoirien Touré Albert.
Déterminé à gagner la compétition, Evouna n’était jamais loin de ses coureurs. Dans le véhicule de suivi, il donnait toujours les consignes qu’il faut. Pour, soit demander à ses cyclistes d’attaquer ou de rouler. Fort de cela, ils ont gardé jalousement le maillot de leader, malgré les victoires d’étape du burkinabé  Jérémie Ouédraogo et des ivoiriens, Balima Mahamadi et Touré Albert. "C’est le coach qui a fait le travail. Nous, on a fait que pédaler", reconnait d’ailleurs le leader Téguimaha.
En effet, les camerounais étaient en bonne forme, mais la différence s’est également faite au niveau du coaching du capitaine-DTN qui a damé le pion à ses homologues ivoiriens, burkinabés et béninois.
C’est donc le plus logiquement possible que la SNH Vélo club a tout raflé, lors de la cérémonie de récompense de dimanche soir. Au Classement général final, le capitaine Téga Martinien et ses coéquipiers enlèvent les maillots de leader,  de la meilleure équipe et du meilleur jeune. En plus du grand trophée du président de la République de Côte d’Ivoire, ils ont glané de nombreux trophées et prix. Laissant ceux des rushes et du Fair-play, respectivement au capitaine du Kadiogo, Jérémie Ouédraogo et au sociétaire de la SOA, Soro Poroloh.
Alexis KOUAHIO

A lire aussi ...

TOP