Flash Info

  • 13/10/2018El.CAN 19: Eric Bailly auteur de son premier but avec les éléphants face à la Centrafrique
  • 13/10/2018El.CAN 19 (3e J) : Côte d'ivoire 4-0 Centrafrique
  • 13/10/2018El.CAN 19 : Serey Die sorti sur blessure au cour du match Côte d'ivoire - Centrafrique
  • 09/10/2018Oscars Football Ivoirien : Maiga Kamizo (USCB) élu meilleur espoir de la MTN Ligue 1
  • 09/10/2018Oscars football ivoirien : Togui Mel (Sc Gagnoa) élu meilleur joueur de la MTN Ligue 1
  • 09/10/2018Oscars Football Ivoirien : Amani Yao (Asec) élu meilleur coach de la MTN Ligue 1
Handball

La SOA sort du silence

16 January 2018 0

Ce vendredi 13 janvier 2018 s'est tenue au siège de la SOA à la base aérienne du GATL à Port-Bouët, une conférence de presse qui visait à donner des explications sur la non-participation de la SOA aux demi-finales de la Coupe Nationale 2017 de Côte d’Ivoire.

Sur ce point le Colonel Brou président du club donne les raisons de cette absence pour le moins curieuse. « Nous n'avons pas participé au tirage au sort comme cela devrait être. Aussi, nous avons appris la date de la rencontre juste à la veille du prétendu match. Information qui nous a été parvenue par un simple message à 19h. Ce sont ces raisons là qui expliquent notre absence à la demi-finale» qui devait opposer les Sonjas au Red Star.

Accusant la Fédération ivoirienne, le Colonel a dénoncé des magouilles visant écarter de facto la SOA. « Il faut que la Fédération arrête ses manigances. Nous n’avons pas été conviés à y participer et nous ne savions même pas quand et où ce tirage devrait se passer. Pour rappel, les tirages au sort doivent se faire en présence des 4 clubs concernés. Comment pouvons-nous comprendre que certains clubs étaient présents et d’autres pas ? Comment pouvons-nous apprendre la date de notre demi-finale juste à la veille du match ? Ce sont toutes ces raisons qui nous ont poussés à ne pas participer à la demi-finale », a précisé le Colonel Brou à la presse conviée à la rencontre.

Alors que la Fédération a affirmé que la SOA avait déclaré, le responsable de la formation militaire s’inscrit en faux. « Nous avons demandé à la Fédération de refaire les tirages au sort, ils nous ont posé des conditions qui ne nous arrangeaient pas. Il faut qu'on se professionnalise. Si la Côte d’Ivoire veut revenir sur la scène continentale, il faut que tous ces agissements et tout ce qui se passe en catimini cesse. Trop c'est trop », a assené le conférencier qui a fait peser une menace sur la tenue de la finale prévue entre Don Bosco et le Red Star. «Notre hiérarchie a déjà été informé de la situation. Nous disons à la Fédération que d’ici samedi, s’il n’y a pas de solution, ni de suite, il n'y aura pas de finale. Nous ne dirons pas par quel moyens nous agirons, mais je vous l’affirme il n’y aura pas de finale ce samedi si rien n‘est fait. Il faut que La SOA agisse afin qu'aucun autre club ne soit victime de ce genre d'injustice », a-t-il conclu.

 

Stéphane Dathé 

A lire aussi ...

TOP