Flash Info

  • 25/11/2021Basket- Elim.CM23: CI vs Angola ce vendredi 26 novembre 2021 à 16h GMT en Angola
  • 24/11/2021Football-Transferts : Giovanni Sio fait son retour à Sion
  • 23/11/2021Election FIF : Quatre parrainages seront autorisés pour plus de démocratie
  • 23/11/2021Football-Eléphants : Patrice Beaumelle maintenu dans ses fonctions de sélectionneur national
  • 22/11/2021Basket-Côte d'Ivoire : Le Championnat National 2021-2022 démarre le 18 décembre 2021
  • 18/11/2021Basketball: L' Assemblée Générale Ordinaire de la FIBB prévue pour le 20 novembre prochain

Handball-Super division 2014-Finale : La SOA et l’Africa sacrés

Handball

Handball-Super division 2014-Finale : La SOA et l’Africa sacrés

2 November 2014 0
La SOA et l’Africa sacrés

Le 1er novembre au Palais des Sports de Treichville, la Côte d’Ivoire s’est mise à l’heure du hand. Moment de spectacle, direct à la télévision nationale, comme au bon vieux temps. Aux yeux des “vieux“ amoureux de la “petite balle“, le temps n’aura pas tellement tourné. Car la loi, c’est la SOA chez les hommes, et l’Africa chez les dames, qui la font.

 

Pourtant, la première affiche de l’après-midi semblait pouvoir trancher avec la routine. Car dans le choc Red Star-SOA, ce sont les Etoiles Rouges qui ont répondu cette saison.  Toujours vainqueur de ce duel hormis le nul 23-23 en super division, le Red Star n’a pas pu assurer sa victoire en finale contre la SOA. Même si lors de la première période de jeu  Zoan Bi Vanié, capitaine de la SOA, et ses coéquipiers se sont laissés dominer 11-14 par le Red Star. Au retour de la pause, les Sonjas ont su refaire l’écart pour arracher la victoire finale sur le score de 28-26. A la tête du hand masculin, la SOA se succède à elle-même.

 

Les Aiglonnes volent haut

 

Chez les dames, rien n’était plus évident. Surtout pour les favorites. De retour de la Coupe d’Afrique avec un physique en deçà, les Aiglonnes ont du sortir les griffes pour s’agripper au trône convoité par les filles du Bandama. Réveil tardif des natives de Tiassalé face à l’Africa qui a assuré en première période (17-11) avant de conclure, après avoir laissé passer la tempête du Bandama sur-motivé mais obligé de s’incliner (31-29). Le nid des championnes de Côte d’Ivoire restera peinte de vert et de rouge. Et ce, même si Paul Gogoua, président de l’Africa-Hand craignait pour ses filles. Lui qui avait crié au loup avant le choc.

 

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP