Flash Info

  • 22/09/2019Football-El.CHAN 2020: Niger 2-0 Côte d’Ivoire
  • 19/09/2019Athlétisme-Mondiaux 2019: 4 milliards 466 millions 793 mille francs CFA seront distribué aux différents lauréats
  • 19/09/2019Athlétisme-Mondiaux 2019: Marie Josée Ta Lou et Cissé Gue se préparent à Rome en Italie
  • 19/09/2019Football: François Zahoui attendu dimanche à Bangui pour signer avec la sélection nationale de Centrafrique
  • 19/09/2019Football: Didier Drogba désigné ambassadeur du Ballon d'Or France Football
  • 17/09/2019Football-CAN 2019 (U23): Le tirage au sort à Alexandrie le 3 octobre 2019

Handball-Sanction extrême aux dirigeants de Tiassalé HBC : Me Ayé : « La radiation à vie est prévue dans nos textes »

Handball

Handball-Sanction extrême aux dirigeants de Tiassalé HBC : Me Ayé : « La radiation à vie est prévue dans nos textes »

12 August 2009 0
Me Ayé : « La radiation à vie est prévue dans nos textes »

Le Président de la Commission des affaires juridiques affirme que la sanction (radiation à vie) infligée au Président de Tiassalé Handball Club (THBC) et aux membres de son comité directeur est conforme aux textes fédéraux.
Ettien Pétémé et ses collaborateurs de Club avaient été radiés à vie du handball ivoirien pour avoir qualifié frauduleusement des joueuses dans leur équipe, boycotté les compétitions nationales et menacé de créer une autre fédération de handball.
La sanction extrême appliquée par la Fédération Ivoirienne de Handball (FIHB) aux dirigeants de THBC avait suscitée de nombreuses interrogations. Mais, interrogé sur la radiation, le responsable de la commission juridique de la FIHB clarifie les choses.
« La radiation à vie est prévue dans les règlements généraux de la FIHB, dans son article 54. Les actes reprochés à Monsieur Pétémé sont bien en conformité avec les manquements qui appellent une telle sanction », précise Me Ayé.
Cependant, l’homme de loi rappelle que Pétémé avait été précédemment suspendu pour 4 ans par le comité directeur d’alors, présidé par Ouattara Brahima. Mais, dans le souci d’un apaisement du milieu de la petite balle, cette sanction avait été levée par le bureau de nouveau président, le colonel Joseph Ouéréga.
Paradoxalement, la conciliation voulue par la nouvelle fédération n’a pas été entendue, puisse que le président de THBC a récidivé. Cette fois, en menaçant de créer une fédération bis. D’où la deuxième sanction.
A la question de savoir si la radiation à vie de Pétémé n’était pas capable d’attiser le feu qui couve souvent dans le milieu du handball ivoirien, Me Ayé, soutient plutôt que « c’est l’attitude de sécessionniste du président de THBC qui est susceptible d’allumer le feu ». Et que la FIHB n’a fait que prévenir cet embrassement.
Notons que Tiassalé est resté dans sa logique de boycott depuis la radiation de son président. Samedi dernier l’équipe a refusé de jouer la finale de la Coupe nationale (handball) face au Rombo. Suite à ce 3e forfait, toutes compétitions confondues, de cette formation cette saison, le comité directeur de la FIHB a encore frappé.
Tiassalé a écopé lundi de lourdes sanctions. L’équipe a été suspendue lundi pour quatre ans, par les instances fédérales du handball ivoirien. Ainsi que les membres de l'encadrement technique du club. En plus de la suspension, Tiassalé a été reléguée en deuxième division et tous les membres de son comité directeur ont été radiés à vie.
Comme quoi, la FIHB qui qualifie de grave les actes posés par le premier responsable de Tiassalé HCB joue la carte de la fermeté, quand Pétémé maintient le bras de fer.
Alexis KOUAHIO

A lire aussi ...

TOP