Flash Info

  • 27/01/2022Football-Transferts : Jean Philippe Krasso prêté à l'AC Ajaccio jusqu'à la fin de la saison
  • 27/01/2022N1-Basketball : La 4è journée aura lieu les samedi 29 et Dimanche 30 janvier 2022 au Hall 1, Palais des Sports
  • 27/01/2022Football-CAN : Milovan Rajevac n'est plus entraîneur du Ghana
  • 27/01/2022Football-Transferts : Selon Sport Italia, Franck Kessié serait tombé d'accord avec le Barça sur les bases d'un contrat
  • 27/01/2022Football-CAN : L'Egypte écarte la Côte d'Ivoire (0-0, 4-5 TAB) et file en quart
  • 27/01/2022Football-Transferts : Wilfried Bony s'est engagé pour six mois avec le Nec Nijgemen en D1 Hollandaise

Handball : Karaboué : «Ça me fait rigoler»

Handball

Handball : Karaboué : «Ça me fait rigoler»

13 February 2013 0
Karaboué : «Ça me fait rigoler»

Toulousain depuis deux ans et demi mais en fin de contrat en juin prochain, Daouda Karaboué, l'ex-gardien des «Experts» (1), n'a toujours pas prolongé. Et les arguments de ses dirigeants ne l'ont pas vraiment convaincu…
Le club attend des joueurs en fin de contrat, dont vous faites partie, qu'ils prouvent «leur attachement» et «leurs valeurs» lors de ces prochains mois. Que cela vous inspire-t-il ?
Daouda Karaboue: Cela me fait doucement rigoler. À 37 ans et avec le passé qui est le mien dans le handball, je ne crois pas avoir à prouver quoi que ce soit à quiconque. Mes statistiques au dernier championnat du monde parlent également d'elles-mêmes. Franchement, à 18 ou 19 ans, peut-être que l'on peut entendre ce discours, mais, à mon âge, cela ne veut rien dire.
On vous sent un peu amer.
D.K. : Cela fait trois ans que je suis ici et que je fais tout pour essayer de donner une bonne image du club. Au niveau contractuel, j'ai plus perdu d'argent qu'autre chose avec tout ce qui s'est passé dans ce club ces dernières années. Du coup, cet ultimatum ne m'inspire rien d'autre que le sourire, c'est tout.
C'est finalement plus la forme que le fond qui vous dérange ?
D.K. : Oui. Je suis au courant depuis longtemps que le club cherche un autre gardien. Moi, ce que j'aurais aimé c'est juste ne pas l'apprendre par untel ou untel. Le handball c'est une petite famille et tout se sait. Le président (Philippe Dallard, N.D.L.R.) est en place depuis quatre mois, je suis soi-disant un cadre, mais, malgré ça, c'est quand même moi qui lui ai demandé de bien vouloir me rencontrer. Les dirigeants ont le droit de prospecter ailleurs s'ils estiment qu'ils ne sont pas satisfaits de moi. Mais j'aurai aimé que l'on me dise ça plus franchement.
Vous auriez été prêt à entendre ce discours ?
D.K. : On peut ne pas être d'accord et se serrer la main quand même. Si on m'avait dit : «Tu ne rentres pas dans nos plans, on cherche quelqu'un d'autre et merci pour ce que tu as fait», oui, je l'aurais compris.
Si jamais vous deviez quitter Toulouse, avez-vous une idée de l'endroit où vous pourriez rebondir ?
D.K. : Mon souhait est vraiment de prolonger mais je ne veux pas partir fâché. Après, j'ai de belles perspectives en vue. Il y a d'autres personnes qui souhaitent profiter de mon vécu et de mon expérience. Je me sens tout à fait capable de continuer et j'ai déjà reçu des propositions. Je me prononcerai quand l'heure sera venue. 1. Il a mis un terme à sa carrière internationale le mois dernier à l'issue du Mondial espagnol.
 
Recueilli par Julien CarrèreSource: La Depêche.fr 

A lire aussi ...

TOP