Flash Info

  • 18/10/2019Football-El.CHAN 2020: L'entrée au stade pour le duel Côte d'Ivoire-Niger est gratuite
  • 18/10/2019Football-EL.CHAN 2020 : Côte d'Ivoire-Niger prévu le dimanche 20 octobre au stade Félix Houphouët-Boigny
  • 18/10/2019Athlétisme: L'Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire offre 2 millions à Marie Josée Ta Lou
  • 18/10/2019Athlétisme: L'Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire offre 2 millions à Marie Josée Ta Lou
  • 18/10/2019Athlétisme: L'Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire offre 2 millions à Marie Josée Ta Lou
  • 14/10/2019Athlétisme: La 5è édition du Marathon du District d'Abidjan se tiendra le vendredi 15 novembre 2019

Handball- Daouda Karaboué : La muraille Orange des Bleus

Handball

Handball- Daouda Karaboué : La muraille Orange des Bleus

27 January 2011 0
La muraille Orange des Bleus

Gardien numéro 2, mais véritable muraille face aux attaques adverses, Karaboué, international français d’origine ivoirienne, est également en lice pour jouer sa deuxième finale consécutive de Coupe du Monde. Et ce n’est pas immérité pour celui qui est resté l’éternelle doublure de Thierry Omeyer. Un statut qui ne l’empêche de réaliser des exploits dont le dernier en daté reste le super festival d’arrêts face à la Hongrie le 22 janvier dernier  lors du tour principal de la compétition. Entré à la 12e minute, il a effectué quatorze arrêts et a été élu meilleur joueur du match. «Cela me fait plaisir», a-t-il déclaré au terme de ce match fou remporté par les Bleus (37-24).

<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /> 
Et pourtant le plus important reste toujours la médaille d’or glané aux JO 2008 en Chine avec le pays qui lui a appris le hand de haut niveau. «Le plus marquant, c'était les Jeux... même si j'ai peu joué», fait-il remarquer. Car le handball, c’est à Mandelieu, dans le sud de la France, qu’il  sur les conseils d'un éducateur qu’il débute en tant que joueur de champs avant d’être placé dans le but par un des entraîneurs du club. Du haut de ses 1m98, son talent l’envoie en 1993 à Montpellier où il croule sous quatre titres de champion de France avant de partir en Allemagne, à Hameln. Après une première année réussie, il se blesse au genou et ne retrouve le haut niveau qu’en Suisse avant de revenir à Montpellier. Une opportunité pour lui de retrouver le haut niveau avant de poser ses valises en 2010 à Toulouse où il est le numéro 1. Un statut qu’il entend trouver en équipe de France. Mais à 35 ans, pas facile de déboulonner Omeyer. Ce qui est plutôt boostant au lieu d’être frustrant.  «Jouer derrière lui, c'est boostant. Cela permet d'essayer de te dépasser à chaque fois».
 
Le doux Cœur d’Afrique de “Doudou“
 
Vendredi face à la Suède en demi-finale de la Coupe du Monde 2011, “Doudou“ comme le nomme ses copains, aura à cœur d’aller encore plus loin pour garder ses perches les plus inviolées possible et permettre aux Bleus d’atteindre la finale. Tout en pensant à la Côte d’Ivoire, sa terre d’origine à laquelle il tente d’apporter le sourire grâce à son association «DK Cœur d'Afrique» qui œuvre pour la promotion du handball mais aussi de l’éducation et de la santé des populations défavorisées. Celles-ci le suivront vendredi pour le pousser à la victoire face à la Suède.
 
Par Patrick GUITEY
 

A lire aussi ...

TOP