Flash Info

  • 26/11/2020Football-Caf LdC 2020 : La finale entre le Zamalek et le Al Ahly prévu à huis-clos
  • 24/11/2020Basket : La Fédération ivoirienne exonère les clubs des frais de licence, d'engagement et de cotisation pour la saison 2020-2021
  • 24/11/2020Rugby : La Fédération Ivoirienne prévoir une Assemblée Générale Mixte les 26 et 27 décembre 2020
  • 24/11/2020Football-Deuil: Le président de la FIF, Augustin Sidy Diallo, sera inhumé le vendredi 27 novembre 2020
  • 23/11/2020Football-Angleterre : Pour Mikel Arteta, le « comportement de Nicolas Pépé est inacceptable»
  • 23/11/2020Basket-NBA : Serge Ibak quitte les Raptors de Toronto pour les Clippers de Los Angeles

Handball-Championnat 2013-2014 : Les difficultés de la fédération ivoirienne

Handball

Handball-Championnat 2013-2014 : Les difficultés de la fédération ivoirienne

22 October 2013 0
Les difficultés de la fédération ivoirienne

Le championnat national 2013-2014 a débuté avec 4 clubs dames et autant chez les hommes. Alors que ce sont au total 16 clubs qui sont officiellement admis pour évoluer dans l’élite ivoirienne cette saison. En dehors de l’Africa, le Rombo, Chandelier, Sphinx chez les dames et Soa, Wac, Super, Evidence dans la catégorie masculine, les autres équipes sont encore à la traine. Le RAC, Cocody HBC, Petro, Littoral, Tiassalé HBC… sont confrontées aux formalités administratives (affiliation, ré-affiliation, mutation…).
A cause de la crise que la petite balle a connue, certains clubs ont été surpris par le début du championnat. La Fédération leur a donc accordé un délai pour leur permettre de se mettre à jour, puis de rattraper les journées manquées.
En plus des clubs pas encore au grand complet, la FIHB est également confrontée à un problème d’aire de jeu. Situation qui l’a obligé à programmer ses premières rencontres au stade de la BAE, à Yopougon.
Les terrains de l’INJS de Marcory qui avaient abrité la saison 2012-2013 ne sont pas disponibles. Tout comme le Palais des Sports rénové, le Forum et les terrains extérieurs du Campus de l’Université de Cocody. Et pourtant des demandes fédérales ont été adressées à l’Office National des sports (ONS) et aux autorités Universitaires. Mais les sollicitations de la FIHB sont restées lettre morte, selon nos sources qui s’expliquent mal ce refus de la mise à disposition dedits espaces.
« Nous avions tout de même pris des dispositions, en sollicitant les établissements privés pour parer au plus pressé. Nous jouons donc pour le moment à Yopougon, jusqu’à ce que le situation évolue favorablement », a ajouté une source fédérale.
Les déboires de la FIHB découlent de la crise qui oppose le Comité Directeur dirigé par le Président Joseph Ouéréga et le Ministère des Sports dont le premier responsable, Alain Lobognon ne reconnait pas le président réélu à l'unanimité des votants en juillet dernier. Tout comme quatre équipes : Red Star, Queens, Zacos et National qui se sont rangées derrière la tutelle et restent opposées à la majorité des Clubs.
par Alexis KOUAHIO

A lire aussi ...

TOP