Flash Info

  • 03/08/2020Athlétisme-Diamond League : Le meeting de Doha, reporté au 9 octobre aura finalement lieu le 25 septembre
  • 03/08/2020Football-Angleterre : L'équipe de Liverpool, "c'est la meilleure du monde à l'heure actuelle" selon Kolo Touré
  • 03/08/2020Basket-Côte d'Ivoire : La Fédération organise un camp pour jeunes de 14 à 18 ans le 6 août 2020 à l'INJS
  • 03/08/2020Football-CAF LdC 2020 : Les demi-finales aller se joueront au Maroc, et la manche retour se tiendra en Egypte (officiel)
  • 03/08/2020Omnisports: Bouramah Ali Harouna, secrétaire général de la Confejes, est décédé ce lundi 3 août 2020 à Dakar
  • 03/08/2020Football-Election FIF 2020 : Sory Diabaté démarre une tournée à l'intérieur par la ville d'Adzopé

J.O 2008- Football : Les Eléphants Olympiques en quart

Football

J.O 2008- Football : Les Eléphants Olympiques en quart

13 August 2008 0
Les Eléphants Olympiques en  quart

Les observateurs le sentaient à pleines narines et le sort fut de leur avis. Les Ivoiriens après avoir encore une fois manqué une pléthore d'occasions sont venus à bout des Australiens sur la plus petite des marques et s'offrent le second ticket de la poule A qualificatif pour les quarts de finale.
"Very good team" (très bonne équipe). Pouvait-on lire sur les lèvres de Gérard Gili s'adressant à Arnold Graham, le manager de la sélection australienne lors de la traditionnelle poignée de main de fin de match. Une expression qui ne souffrait d'aucune hypocrisie tant les Olyroos ont empêché le trio infernal offensif ivoirien (Kalunho-Cissé-Gervinho) de s'exprimer. Verrouillés par une défense hautement rugueuse menée par un Mark Milligan, le capitaine australien, les Eléphants devraient pendant toute la première période, mettre la pédale douce pour ne pas se faire surprendre. Car un nul, tant que l'Argentine continuait de mener face à la Serbie, faisait les affaires de la Côte d'Ivoire.
La désagréable surprise aurait pu advenir à la 20e minute de jeu lorsque David Carney frappait du gauche alors que la défense ivoirienne croyait au hors jeu. Angban Vincent battu, c'est Bamba Souleymane, impérial tout au long de la partie, qui s'interpose pour empêcher les cages des Eléphants d'être violées. Le trois stars ivoiriennes, elles, se montrent trop individualistes pour réussir à trouver la faille dans la défense hermétique australienne.
En seconde période, le trio se montre beaucoup plus collectif mais pas adroit. 68e minute, Gervinho accélère et sert Kalunho qui ne trouva pas la dose adéquate pour sa frappe qui s'envole dans le ciel de Tianjin. La réponse australienne se trouve dans les pieds de Billy Celesky à la 70e qui bute in extremis sur une claquette venue d'ailleurs d'Angban Vincent qui sauve la Côte d'Ivoire. Une alerte qui a eu le don d'huiler les automatismes du trio éléphantesque. A la 81e, le une-deux Gervinho-Cissé est parfait, le slalom du capitaine des Eléphants est plein d'autorité quand sa précise pour Kalunho ne peut que trouver un bond coup de pied enroulé pour l'ouverture du score (1-0). La joie est saisissable sur le banc ivoirien qui se voit en quart de finale. Un rêve devenu réalité au coup de sifflet final.
La Côte d'Ivoire retrouvera pour le second tour de la compétition le Nigeria, une vieille connaissance. L'Afrique est donc assurée de placer un représentant en demi-finale et toute la Côte d'Ivoire donne son suffrage aux poulains de Gérard Gili qui ne rêvent plus que de finale.
Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP