Flash Info

  • 09/12/2019Football-10e journée : RCA 3-2 AS Tanda
  • 09/12/2019Football-Ligue 1-10e journée: RCA 2-1 AS Tanda (En cours)
  • 08/12/2019Football-Ligue 1-10è journée: ASI d'Abengourou 0-2 ASEC Mimosas - SOL FC 1-1 SC Gagnoa - Issia Wazi 1-1 WAC
  • 08/12/2019Football-Caf CdC 2020-2e journée : Enyimba 1-0 FC San Pedro
  • 08/12/2019Football-Ligue 1-10e journée : SOA 0-1 AFAD
  • 08/12/2019Taekwondo: Ruth Gbagbi remporte la médaille d'or à la finale des Grands Prix à Moscou

Football/L1 15e journée Nice-PSG: Paris dans la zone rouge

Football

Football/L1 15e journée Nice-PSG: Paris dans la zone rouge

26 November 2007 0
Football/L1 15e journée Nice-PSG: Paris dans la zone rouge

Le Paris Saint-Germain a concédé sa première défaite à l’extérieur à Nice (2-1) et recule à une inquiétante 18e place. Les Aiglons continuent, eux, de surprendre.
Compte Rendu du match :Les résultats du début de la 15e journée ont poussé le PSG dans la zone des relégables avant son déplacement à Nice. Pour éviter d’y demeurer plus longtemps, les Parisiens espéraient reprendre leurs bonnes habitudes à l’extérieur face à Nice qui cherchait à se relancer après trois matches nuls de rang en championnat.
La complémentarité Laslandes-KonéInvaincu à l’extérieur, le PSG n’attendait pas pour se montrer dangereux. Laissé libre par Rool, Cearà se décidait à frapper de loin à l’angle de la surface pour un bon tir qui obligeait Lloris à une claquette (6e). Une action trompeuse car l’entame était niçoise. Balmont débordait Cearà et adressait un centre qui lobait Landreau. Derrière, le portier parisien, Laslandes, oublié par Yepes, marquait de la tête (1-0, 8e). Par ses décrochages et sa couverture de balle, l’ancien Bordelais gênait l’axe parisien en grande difficulté. Balmont (28e) se signalait, lui, par une frappe qui frôlait les montants de Landreau (28e). Une occasion de break que l’OGCN allait regretter. Sur un centre d’Arnaud mal dégagé par Apam, N’Gog tentait une reprise à l’entrée de la surface qui trompait Lloris pour son premier but en Ligue 1 (1-1, 31e). Nice n’avait pas le temps de douter malgré la plus grande maîtrise parisienne. M. Chapron laissait jouer intelligemment après un gros tacle de Rothen sur Bamogo. Echouafni ouvrait de la pointe pour Koné qui résistait au retour de Cearà pour venir battre Landreau (2-1, 37e). L’OGCN virait en tête à la pause au terme d’un spectacle très agréable en première période.
Un but injustement refusé à ParisLa rencontre reprenait sur des bases un peu moins élevées mais les intentions étaient toujours intactes. Nice perdait un peu de lucidité dans les derniers choix mais continuait à attaquer. Tout comme le PSG. Sur un coup-franc de Rothen, Ngoyi plaçait une tête renversée qui filait dans la lucarne. Le stade du Ray pensait au but mais Lloris effectuait une parade exceptionnelle pour sauver son équipe (63e). Dans la foulée, Paul Le Guen prenait des risques en faisant rentrer Pauleta et Luyindula aux places de Diané et Ngoyi (66e). Le Portugais se signalait d’abord par un excès de nervosité mais ses changements faisaient du bien à Paris. Les joueurs de la capitale trouvaient même le chemin des buts mais la tête victorieuse de Camara était annulée en raison d’un hors-jeu passif de Yepes (76e). Paris continuait à appuyer et trouvait des solutions par Pauleta. L’Aigle des Açores mettait à contribution Lloris sur une frappe du gauche (85e). Mais rien n’y faisait, pas même la montée de Yepes en position d’avant-centre. Paris retrouve une zone de relégation qu’il avait connue la saison passée. De son côté, Nice remonte jusqu’au 5e rang et pourrait être l’un des trouble-fête de la saison.
Le jeu et les joueurs :En l’absence d’Ederson, Frédéric Antonetti avait choisi de maintenir un système à trois joueurs offensifs en titularisant Bamogo plutôt que Jeunechamp. Bien lui en a pris car les Niçois se sont montrés très à l’aise en attaque à l’image de l’éternel Laslandes. Au-delà de son but, l’ancien Bordelais a dirigé le jeu niçois et gêné l’axe parisien qui n’a jamais su s’il devait rester en place ou venir le chercher sur ses décrochages. Koné a également été très en verve avec sa vitesse et sa technique. Echouafni et Balmont ont effectué un énorme travail à la récupération alors que Lloris a sauvé son équipe avec une parade exceptionnelle sur une tête de Ngoyi.
Paul Le Guen avait reconduit un système qui faisait sa réussite à l’extérieur. Ngog était préféré à Pauleta. Un choix payant puisque le jeune attaquant s’est montré à l’aise techniquement et a marqué. A ses côtés, Diané a été trop effacé au contraire de Rothen, toujours aussi précieux sur les coups de pied arrêté, même s’il est en partie coupable sur le deuxième but niçois. Yepes a, lui, oublié Laslandes sur l’ouverture du score et son compère de l’axe, Camara, a fait preuve de fébrilité.
Résultats de la 15e journée :Samedi Rennes-Lyon 0-2 Caen-Bordeaux 5-0Lens-Lorient 1-1Strasbourg-Valenciennes 0-0Marseille-Metz 3-1Nancy-Lille 2-0Saint-Etienne-Sochaux 1-0Toulouse-Monaco 0-0
Dimanche Auxerre-Le Mans 3-0 Nice-Paris SG 2-1
Source: sport24.com

A lire aussi ...

TOP