Flash Info

  • 13/11/2019Football-El.CAN 2021-CI-Niger: Kamara Ibrahim et Serge Aurier en conférence de presse le vendredi à 18h au stade FHB
  • 13/11/2019Football-El.CAN 2021: Wilfried Zaha et Ghislain Konan n'ont pas pris part à la séance du mercredi
  • 13/11/2019Basket-France : Souleymane Diabaté recruté par le FOS Provence evoluant dans le championnat de Pro B
  • 13/11/2019Football-Eléphants: Séance d'entrainement ouverte à la presse ce mercredi à partir de 17H au Stade Félix Houphouët Boigny
  • 12/11/2019Football-CAN U23-Égypte 2019: Côte d’Ivoire 0-1 Afrique du Sud
  • 12/11/2019Football-El. JO 2020: Cameroun 2-1 Côte d'Ivoire (En cours)

Football/ Ulrich Stielike (Sélectionneur Côte d’Ivoire) : « Il faut se méfier de L’Autriche »

Football

Football/ Ulrich Stielike (Sélectionneur Côte d’Ivoire) : « Il faut se méfier de L’Autriche »

16 October 2007 0
Football/ Ulrich Stielike (Sélectionneur Côte d’Ivoire) : « Il faut se méfier de L’Autriche »

Les Eléphants de Côte d’Ivoire sont en préparation pour les phases finales de la CAN 2008 au Ghana. Le mercredi 17 octobre 2007, ils rencontrent à Innsbruck la sélection autrichienne qui traverse une période de doute. Pour Ulrich Stielike, ce match n’est pas gagné d’avance.
C’est le deuxième regroupement des Eléphants en moins d’un mois. Qu’est-ce que celui-ci a-t-il de particulier ?
D’abord, c’est la deuxième fois que nous jouons une équipe européenne après le match contre la Suède (ndlr : 15/11/2006, CIV 1-0 Suède). Ensuite, c’est la première fois que nous jouons sans « Copa » (ndlr : Barry Boubacar, gardien de but titulaire des Eléphants), notre gardien de but qui est resté invincible pendant huit matches. Ce sont des paramètres à prendre en compte pour le match du 17 octobre contre l’Autriche.
L’absence de Copa est-elle un réel handicap pour vous ?
Disons que c’est aussi une occasion de tester le potentiel de notre banc en ce qui concerne le poste de gardien de but. De façon concrète, il s’agit d’observer le comportement en compétition, donc en situation réelle, des deux remplaçants que sont Loboué Stephan et Koné Tiassé qui depuis notre arrivée à Innsbruck ont été soumis à deux entraînements spécifiques par jour.
On pourrait penser que vous prenez-là un risque qui, peut-être, est dû au fait que l’équipe autrichienne traverse une crise en ce moment.
Le bilan pour l’équipe autrichienne est négatif. Cela est indiscutable, puisqu’elle n’a pas connu de victoire en neuf matches. Cependant, cela n’a pas empêché l’Autriche de solliciter un match amical contre la sélection ivoirienne, une équipe de renom qui a participé au dernier Mondial et qui est vice-championne d’Afrique. Je m’attends donc à une équipe autrichienne très entreprenante et je ne crois que la rencontre sera facile pour les Eléphants.
La sélection ivoirienne s’est qualifiée pour la CAN 2008. Pouvez-vous faire un bilan de la phase des éliminatoires ?
Les faits parlent d’eux-mêmes. L’équipe a livré quatre matches, sans aucune défaite et sans prendre de buts. Les Eléphants ont été souverains pendant la phase de qualification et cela est de bon augure pour les phases finales de la CAN 2008 au Ghana. En cela, le match amical du 17 octobre contre l’Autriche est un bon test de préparation dont nous pourrons tirer quelques enseignements.
Le tirage au sort des phases finales de la CAN 2008 aura lieu à Accra le 19 octobre prochain et la Côte d’Ivoire connaîtra ses adversaires pour les matches de poule. A quelques jours de cet événement, y a t-il une équipe que vous craignez de croiser d’entrée ?
C’est toujours désagréable de jouer d’entrée contre le pays organisateur. Mais pour être champion d’Afrique, il faut être à mesure de battre n’importe quel adversaire. Il n’y a donc pas de choix à faire.
En tant que sélectionneur national, le choix des joueurs vous incombe. Avez-vous déjà une idée des joueurs qui seront retenus pour la CAN 2008 ?
Pendant la phase des éliminatoires, nous avons tourné avec une vingtaine de joueurs. Et pour le match contre l’Autriche à Innsbruck, il y en a 18. Si l’on ajoute des joueurs qui sont blessés en ce moment, tels que Copa, Boka, Salomon Kalou et Yaya Touré, on atteint un effectif de 22 joueurs.
fifci.org

A lire aussi ...

TOP