Flash Info

  • 04/07/2020Football-Élection FIF 2020 : René Diby, ex-Ministre des Sports, président de la Commission Électorale
  • 04/07/2020Football-AGO FIF 2020 : Le comité exécutif de Sidy Diallo obtient le quitus
  • 30/06/2020Football-Distinction : La cérémonie des Awards 2020 de la CAF est annulée
  • 30/06/2020Football-CdC 2020: Les demi-finales et la finale se joueront au Maroc
  • 30/06/2020Football-Afrique: Le CHAN 2020 au Cameroun reporté à janvier 2021
  • 30/06/2020Football-Lonaci Ligue 1: La Ligue met un terme à la saison 2019-2020 et designe champion le RCA

Football/ Tournoi de l'UEMOA: Des recruteurs étrangers étaient là !

Football

Football/ Tournoi de l'UEMOA: Des recruteurs étrangers étaient là !

6 November 2007 0
Football/ Tournoi de l'UEMOA: Des recruteurs étrangers étaient là !

La première édition du tournoi de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), qui s’est achevée dimanche à Ouagadougou, au Burkina, par le sacre de Côte d’Ivoire, n’a pas laissé indifférents les recruteurs des clubs professionnels européens. Présents dans les gradins du stade du 4 août, les « chasseurs » d’oiseaux rares, ont pu en dégoter quelques uns dans le ciel de Ouagadougou.
Deux sergents recruteurs venus de la Belgique, un de la France et un autre du Ghana ont arpenté les gradins du stade du 4 Août, pendant le tournoi disputé du 28 octobre au 4 novembre 2007, à la recherche de talents cachés. Ils affirment avoir apprécié le niveau des équipes et le potentiel de certains joueurs.
Le recruteur de Lille (L1 française), Alain Fiard, venu à Ouagadougou «pour découvrir le deuxième talent qu’on n’a souvent pas l’occasion de voir puisqu’il joue au pays», regrette cependant les difficultés éprouvées par les recruteurs pour accéder à certaines informations sur des joueurs.
Fiard, qui est d’avis que le Burkina Faso et le Niger sont des «formations d’avenir », avoue avoir été impressionné par les attaquants nigériens Omar Amadou Fankélé et Idrissa Seidou, les chevilles ouvrières de leur équipe finaliste du tournoi.
Le recruteur belge, lui, a beaucoup apprécié les équipes de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Sénégal. En plus du capitaine de l’équipe togolaise, Ansewoy Komlam, pour qui il avoue avoir de l’estime, le recruteur belge a deux à trois autres joueurs dans son viseur.
Certains clubs des championnats nationaux tremblent déjà à cette idée car plusieurs de leurs athlètes pourraient se dévêtir du statut de joueurs locaux. Et ce, dès la saison prochaine pour tenter une aventure au-delà des frontières africaines.
Quant au responsable du club ghanéen de Feyenoord d’Accra, Karel Brokken, il affirme être venu à Ouagadougou non pas à la recherche de l’oiseau rare, mais pour « apporter (sa) contribution au développement du football des locaux qui n’a pas la chance d’avoir des compétitions de ce genre ». Il a garde une bonne impression de l’équipe du Niger.
Patrick GUITEYSource : APA

A lire aussi ...

TOP