Flash Info

  • 14/09/2019Football-El.CHAN 2019-Amical : Côte d’Ivoire 0-3 Senegal
  • 13/09/2019Karaté: La Fédération ivoirienne en Assemblée Générale Elective le samedi 14 septembre
  • 13/09/2019Football-Transfert: Serey Dié signe au FC Aaurau en D2 Suisse jusq'au 31 décembre 2019
  • 11/09/2019Football-CAN 2019 U23: Egypte, Côte d'Ivoire, Ghana, Nigeria, Mali, Afrique du Sud et Zambie qualifiés
  • 11/09/2019Omnisports: Les Fédérations sportives dénoncent la détérioration des relations avec le Ministère des Sports
  • 11/09/2019Basket-CdM 2019-Quart de finale: USA 79-89 France

Football/ Premier Ligue: Début victorieux pour Faé

Football

Football/ Premier Ligue: Début victorieux pour Faé

8 August 2007 0
Football/ Premier Ligue: Début victorieux pour Faé

Le passage du Jaune nantais aux rayures Bleu et Blanc de Readin n'aura amputé en rien la détermination de Faé Emerse. L'international milieu de terrain ivoirien après avoir signé avec le club de Première Ligue anglaise a fait ses débuts en rencontre amicale face à la formation de la championship (D2 anglaise) Queen's Park Rangersl. Une opposition qui a tourné à l'avantage de Reading sur la petite marque de 1-0.
Faé qui disputé toute les 90 minutes de la partie semble bien remis de sa phlébite qui l'avait empêché de terminer la saison écoulée avec les canaris de l'Atlantique en Ligue 1 de France. Des premières foulées pleines d'entrain qui augure des débuts en force du milieu de terrain des Eléphants qui aura pour lourde tâche de faire oublier Steve Sidwell parti chez les Blues de Chelsea. Et ce, dès la première journée de la Première Ligue qui s'ouvre ce week-end face à Manchester United, le champion en titre.
Alors qu'il était annoncé du côté du Dynamo Kiev, puis de Manchester City, Emerse Faé s'est finalement engagé le jeudi 2 août dernier pour trois saisons avec Reading. «Ça a été long et compliqué, mais aujourd'hui, je suis content d'être là, nous a confié l'ancien Canari, visiblement soulagé d'avoir trouvé un point de chute. Depuis le début du marché estival, j'étais à l'écoute de toutes propositions. L'important pour moi, c'était avant tout de trouver un club où je pourrais jouer au foot. Ici, je pense que ce sera l'idéal. Le club a de très bonnes installations et présente une équipe jeune, qui a les crocs. Ça me correspond bien !».
S'il se dit heureux de rejoindre un championnat «athlétique et basé sur les contacts» qui devrait lui permettre de se «sentir à (son) aise», l'international ivoirien n'explique pas les raisons qui l'ont empêché de rejoindre Manchester City. «Je ne sais pas. Ils ont peut-être abandonné l'idée de me recruter, à moins que cela ait bloqué avec les dirigeants...». En revanche, il avoue avoir été tenté de rejoindre Kiev, même s'il concède avoir «eu peur» lorsque le club ukrainien s'est manifesté. «Au départ, ce n'est pas forcément une destination qui fait envie. Et puis, finalement, après réflexion et après avoir écouté les arguments de leurs dirigeants, j'ai été séduit. Ils voulaient nous réunir tous les trois avec Diakhaté et Bangoura pour qu'on ne soit pas dépaysé. Mais par la suite, Manchester City s'est positionné».
Pur produit du FC Nantes, qui touchera au passage 2 milliards 292 millions 500 mille FCFA pour ce transfert, Faé quitte la Maison Jaune non sans regrets. «Ça me fait mal de laisser le club comme ça, en Ligue 2, explique-t-il. Surtout que l'an dernier, je n'ai pas pu participer aux derniers matches en raison d'une blessure. C'est surtout lundi que ça m'a vraiment fait bizarre. Les voir jouer face à Reims (5-0) à la télé alors que je n'étais ni suspendu, ni blessé... Ça fait malheureusement partie du métier »
Mais l'armoire à glaces du milieu ivoirien n'a pas le temps de se laisser décongeler par des sentiments de culpabilité vis-à-vis de Nantes qui s'est déjà mis dans la peau de la Ligue 2. Car si son club formateur débute biens sa saison, celle qui l'attend ne sera pas de tout repos. Surtout que sa première bataille devra être livrée à Old Trafford face aux Reds Devils de Manchester United.  Faire échec à Rooney, Ronaldo et autre Ryan Giggs ne sera pas une tarte aux pommes pour Faé. Cependant, cette première rencontre, aussi âpre sera t-elle, pourrait être le déclenchement d’une grande carrière, si Faé et Reading réussissent à contrer la machine de Sir Alex Ferguson.
Patrick GUITEYsource: l'Equipe.fr
 

A lire aussi ...

TOP