Flash Info

  • 19/09/2019Athlétisme-Mondiaux 2019: 4 milliards 466 millions 793 mille francs CFA seront distribué aux différents lauréats
  • 19/09/2019Athlétisme-Mondiaux 2019: Marie Josée Ta Lou et Cissé Gue se préparent à Rome en Italie
  • 19/09/2019Football: François Zahoui attendu dimanche à Bangui pour signer avec la sélection nationale de Centrafrique
  • 19/09/2019Football: Didier Drogba désigné ambassadeur du Ballon d'Or France Football
  • 17/09/2019Football-CAN 2019 (U23): Le tirage au sort à Alexandrie le 3 octobre 2019
  • 17/09/2019Football-Transfert: Wilfried Kanon s'engage pour 3 ans avec Pyramids FC en Egypte

Football/ Première Ligue anglaise : Welcome back !

Football

Football/ Première Ligue anglaise : Welcome back !

10 August 2007 0
Football/ Première Ligue anglaise : Welcome back !

La Premier League reprend ses droits. Un championnat passionnant où les joutes physiques sont sans égales sur le Vieux Continent. Pourvoyeuse de trois des quatre représentants du dernier carré lors de la dernière Ligue des Champions, la Premiership est au sommet et ses vingt pensionnaires n'ont pas lésiné sur les moyens pour se renforcer cet été. Alors que Chelsea et Manchester batailleront une nouvelle fois pour le titre, Liverpool et Arsenal tenteront de jouer les trouble-fête.
Samedi, les matches âpres et engagés caractéristiques du championnat anglais reprennent du service. Une semaine après la L1, c'est au tour de l'Angleterre de renouer avec son football. Et comme chaque année, Manchester United et Chelsea endossent le costume de favoris alors que Liverpool et les Gunners d'Arsenal tenteront de mettre à mal la suprématie de ces deux formations.
Les favoris : Manchester et Chelsea
Champions en titre, les Reds Devils tenteront de conserver leur place au sommet de la hiérarchie. Pour cela, Sir Alex Fergusson a recruté à grands frais. Amoureux du Portugal et de ses perles depuis le recrutement d'un certain Cristiano Ronaldo, "Fergie" a exploité la filière lusitanophone en déployant les gros moyens. Le petit prodige Nani, 20ans, a été arraché au Sporting Lisbonne moyennant 20 millions d'euros. Le meneur de jeu brésilien de Porto, Anderson, 19 ans, a été acheté 25 millions d'euros aux champions d'Europe 2004. Pour consolider son milieu de terrain, Man U comptera sur le renfort de Owen Hargreaves, acheté 25 millions d'euros au Bayern Munich. Enfin, en attaque, Manchester réussit une des belles opérations de ce mercato en s'attachant les services de Carlos Tevez, prêté deux ans par West Ham. Rayon départs, seuls Alan Smith (Newcastle) et Kieron Richardson (Sunderland) ont quitté le navire.
Pour tenter de récupérer sa couronne, Chelsea a décidé de changer de stratégie. Etonnamment discret depuis le début du marché estival, le club londonien a recruté quatre joueurs mais n'en a payé qu'un pour le moment. Il s'agit de Florent Malouda, transfuge de Lyon pour 20 millions d'euros. Les trois autres joueurs, Claudio Pizarro (Bayern Munich), Tal Ben Haîm (Bolton) et Steve Sidwell (Reading) sont arrivés gratuitement de leurs clubs respectifs. Mais la situation pourrait prochainement évoluer et les 25 millions d'euros récupérés grâce à la vente prochaine d'Arjen Robben au Real Madrid serviront à enrôler Daniel Alves, le latéral brésilien du FC Séville. Avec un groupe d'une qualité exceptionnelle, José Mourinho et Chelsea n'ont pas non plus besoin de nombreux renforts.
Les outsiders : Liverpool et Arsenal
Les Reds de Liverpool veulent conjurer le sort et renouer avec un titre qui leur échappe depuis 1990. Pour ce faire, le club de la Mersey a dépensé sans compter depuis le début de l'été. En premier lieu, Fernando Torres est venu gonfler les rangs des vice-champions d'Europe, moyennant 36 millions d'euros. L'attaque est à l'honneur puisque Ryan Babbel, espoir néerlandais de 19 ans, rejoint les Reds pour 17 millions d'euros. Andrei Voronin arrive, lui, libre du Bayer Leverkusen. Yossi Benayoun sera chargé de fournir de bonnes balles à ces trois attaquants et arrive de West Ham pour 7,5 millions d'euros. Enfin, Rafael Benitez pense à l'avenir en recrutant le capitaine du Brésil -20 ans, Lucas Leiva, pour 12 millions d'euros. Un groupe de bien belle facture pour une équipe qui aimerait appliquer ses performances de coupes au championnat.
Arsenal tentera pour sa part de redorer son blason après deux saisons vierges de tout titre. Auteurs d'une bonne pré-saison auréolée de deux trophées amicaux (Emirates Cup, Tournoi d'Amsterdam), les Gunners devront tourner la page Henry, meilleur buteur de l'histoire du club. Cette lourde tâche sera confiée à un joueur méconnu du grand public, le Croate Eduardo Da Silva, recruté 15 millions d'euros au Dinamo Zagreb. A ses côtés, le Danois Niklas Bendtner devrait bénéficier d'un temps de jeu plus important. Bacary Sagna a quitté Auxerre pour Londres moyennant 9 millions d'euros et un jeune milieu offensif, Lukasz Fabianski arrive du Legia Varsovie pour 3 millions d'euros. En contre-partie, outre le départ de Henry à Barcelone, les Gunners ont enregistré les pertes de Reyes et de Ljungberg. Bref, Arsène Wenger fait toujours confiance aux jeunes mais l'inexpérience de ses troupes devrait rendre la conquête du titre compliquée.
Des investissements onéreux pour des équipes ambitieuses
Derrière ces quatre grosses écuries, les autres pensionnaires de Premiership se sont également montrés dépensiers. Ainsi, Manchester City entend sortir de l'ombre de son illustre voisin. Les Citizens disposent d'un nouveau propriétaire, l'ancien Premier ministre thaïlandais, Thaksin Shinawatra, qui s'est offert le club pour 120 millions d'euros. Avec un nouvel entraîneur, Sven-Goran Eriksson, Manchester City s'est montré très actif en recrutant pour plus de 50 millions d'euros (Bojinov, Elano, Rolando Bianchi,...). Deux formations londoniennes se sont également distinguées. Tottenham a également dépensé plus de 50 millions d'euros pour se renforcer ( Boateng, Kaboul, Darren Bent,...) alors que West Ham, toujours aussi actif, a enregistré les recrutements de Freddie Ljungberg, Craig Bellamy, Julien Faubert ou encore Scott Parker pour la bagatelle de 35 millions d'euros. Des investissements rendus possible suite à la manne financière perçue grâce à la renégociation impressionnante des droits télévisés.
Cette saison s'annonce donc des plus belles avec des effectifs pléthoriques de qualité et des équipes bien décidées à passer de l'ombre à la lumière. Rendez-vous samedi à 13h45 pour l'ouverture du championnat et la rencontre entre Sunderland et Tottenham.
Source: Football.fr

A lire aussi ...

TOP