Flash Info

  • 27/05/2020Football-Côte d'Ivoire : La FIF acquiert un car-régie d'une valeur de près de 400 millions de Frs Cfa
  • 27/05/2020Basket-Côte d'Ivoire : La Fédérationa initié une série de formation pour les jeunes coachs
  • 27/05/2020Football-Coronavirus : Coulibaly Wonlo, Sylvains Gbohouo et 5 autres footballeurs ivoiriens bloqués en RDC demandent à être rapatriés
  • 22/05/2020Football-CAF : Sidy Diallo nommé membre de la Commission d'Organisation de la CAN pour le cycle 2019-2021
  • 22/05/2020Football-Côte d'Ivoire : L'élection à la présidence de la FIF est fixée au samedi 22 août 2020
  • 22/05/2020Football-Coronavirus : Serge Aurier sanctionné par Tottenham pour non-respect des mesures barrières

Football/ Ligue Ivoirienne Professionnelle - Diabaté Sory: "Un entraîneur qui n’a pas de diplômes n’officiera plus"

Football

Football/ Ligue Ivoirienne Professionnelle - Diabaté Sory: "Un entraîneur qui n’a pas de diplômes n’officiera plus"

27 June 2007 0
Football/ Ligue Ivoirienne Professionnelle - Diabaté Sory:   "Un entraîneur qui n’a pas de diplômes n’officiera plus"

La Fédération Ivoirienne de Football (FIF) entend se démarquer des anciennes pratiques et mettre plus de sérieux dans sa gestion pour le bon développement du football en Côte d’Ivoire. De cette réflexion a émergé la Ligue Professionnelle de Football dont le bureau a été présenté, mercredi, à la presse locale et internationale au siège de l’instance dirigeante du football situé à Treichville.
Son président, M. Sory Diabaté, également vice-président du comité exécutif de la FIF s’est penché sur les orientations et les objectifs que se sont fixés la Ligue Professionnelle de Football de Côte d’Ivoire.
Donné un statut juridique et une constitution plus professionnelle des clubs qui animent les différents championnats en Côte d’Ivoire. En Ligue 1, « seulement 4 clubs, sont en règle », a déclaré Diabaté Sory. Une situations que le Ligue Professionnelle n’entend laisser prospérer. « Un cahier de charge sera imposer à tous les clubs engagés dans les différentes compétitions organisées par la FIF », a martelé Diabaté Sory résolu, avec la bénédiction de Jacques Anouma Président de la FIF, de professionnaliser le football en terre d’Eburnie.
Après l’entité club, les éléments qui le compose passeront également au scanner de la Ligue Professionnelle à commencer par les responsables technique. Au cours des prochaines saisons, « un entraîneur qui n’a pas de diplômes n’officiera plus sur le banc de touche d’une quelconque formation ». Une déclaration du vice-président de la FIF qui doit fait frémir la majorité des clubs ivoiriens dont les coachs exercent encore dans l’informel.
« Au moins 20 joueurs par clubs devront acquérir le statut de professionnels avec des contrats signés en bonne et due forme ». Car si « la FIF a consenti à octroyer et à bonifier les subventions aux clubs, c’est pour qu’ils puissent mieux s’occuper de leurs athlètes ».
La Promotion et la vente des rencontres de la Ligue 1 à travers les grands derbys du sud et de l’ouest sont les solutions pour ramener les spectateurs à fréquenter les gradins des stades qui accueillent les rencontres. Mais cela passe à « l’acquisition de matériel propre à la FIF car la télévision Ivoirienne n’as pas totalement les capacités d’être la vitrine du football en Côte d’Ivoire ».
Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP