Flash Info

  • 05/03/2021Football-Election CAF 2021 : "J'ai décidé de renoncer à ma candidature" Jacques Anouma
  • 05/03/2021Football-Election CAF 2021 : Le Sénégalais Augustin Senghor renonce à sa candidature
  • 05/03/2021Basket-Côte d'Ivoire : Le début du championnat N2 fixé à la date du 13 Mars 2021
  • 05/03/2021Cyclisme-International : L'UCI interdit les embrassades d'après-course dans son protocole sanitaire pour la saison 2021
  • 05/03/2021Football-International : "Mbappé peut devenir mon héritier, et je ne le dis pas pour plaisanter" Pelé
  • 05/03/2021Football-International : La Norvège veut boycotter la Coupe du Monde 2022 au Qatar suite aux nombreux décès sur les chantiers des stades

Football - Ligue des Champions : L'OL mangé à la sauce catalane

Football

Football - Ligue des Champions : L'OL mangé à la sauce catalane

11 March 2009 0
L'OL mangé à la sauce catalane

Le FC Barcelona s'est qualifié pour les quarts de finale de l'UEFA Champions League en se défaisant de l'Olympique Lyonnais. Les septuples champions de France quittent la compétition en huitième pour la troisième saison de rang au terme d'une rencontre qu'ils ont entamé de terrible manière. Menés 4-0 les Lyonnais auront eu le mérite de revenir à la marque mais ce Barça là était bien trop fort.
Puyol absentAutant le match aller avait été enveloppé de scepticisme quant aux chances françaises, autant cette deuxième manche ouvrait la voie à tous les rêves. Car il y a deux semaines, sur leur pelouse, les Rhodaniens avaient montré leur capacité à bouger un bloc blaugrana plus aussi mécaniquement fiable qu'il y a quelques semaines. Et ce n'était pas l'indisponibilité du stabilisateur Carles Puyol qui allait refroidir les ardeurs lyonnaises, bien au contraire.
L'OL sous le feuPourtant, Barcelone ne manquait pas de remettre les pieds sur terre aux Français en se lançant dans une campagne de monopolisation du ballon éclairée par trois opportunités : coup franc de Xavi Hernández détourné (14e), Samuel Eto'o au combat avec Jean-Alain Boumsong (15e) et Andres Iniesta à la conclusion d'un jeu à trois (16e). L'OL prenait la foudre mais sortait un peu la tête hors de l'eau grâce à Karim Benzema. L'international français remisait pour Ederson dont la reprise trouvait les nuages espagnols (19e), puis au terme d'une bataille avec Rafael Márquez il tirait au-dessus (21e).
Henry bourreau lyonnaisCette éclairci n'était qu'un mirage dans la nuit barcelonaise et la déferlante blaugrana reprenait cours. Sur une perte de balle de Jean II Makoun, Marquez lançait Thierry Henry dans le dos de la défense. Le Français ajustait Hugo Lloris (1-0, 25e). Le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France s'offrait même un doublé quelques secondes plus tard en reprenant cette fois un service dans l'espace de Xavi (27e), son troisième but en deux rencontres. Le coup était rude mais la démonstration des joueurs de Josep Guardiola ne faisait que débuter.
Festival blaugranaAu milieu d'une période outrageusement dominée par les Catalans (65% de possession de balle), Lionel Messi allait faire étalage de son fantastique talent. Le petit génie argentin repiquait vers le centre en s'amusant littéralement de l'arrière garde lyonnaise. Une remise sur Eto'o puis une percée plein axe : il n'en fallait pas plus pour aggraver la marque (3-0, 40e). Et quand l'attaquant camerounais se muait en buteur sur un service d'Henry (4-0, 43e), l'impression que l'on avait depuis longtemps se confirmait : les carottes paraissaient déjà cuites.
Le sursautC'était quand l'Olympique Lyonnais semblait le plus au fond du trou qu'un sursaut improbable intervenait : le petit Makoun, perdu au milieu d'une forêt de grands gabarits, plaçait une jolie tête dans la lucarne sur corner (4-1, 45e). Ce mince espoir prenait un peu d'épaisseur au retour des vestiaires lorsque Juninho Pernambucano reprenait un centre à ras de terre de César Delgado, bien laissé passé par Benzema (4-2, 48e). Si l'exploit semblait encore loin, les joueurs de Claude Puel offraient au moins une belle combativité synthétisée par la sortie de Lloris devant Henry (59e).
Le Barça confirme son statutMais les Catalans maîtrisaient trop bien leur sujet pour se laisser surprendre par un retour des plus improbables. Juninho et les siens poussaient, un peu trop même et le capitaine Brésilien était expulsé dans les arrêts de jeu, avant que Seydou Keita ne conclue la note (5-2, 90+5). L'Olympique Lyonnais ne verra donc pas les quarts de finale de la Champions League pour la troisième année de rang et devra repasser pour s'offrir le scalp d'un grand d'Europe. Quant au FC Barcelone, il a plus que jamais prouvé qu'il faisait figure de favori pour la suite de la compétition.
Les résultats
Porto 0 - 0 Atlético Madrid
FC Barcelone 5 - 2 Lyon
AS Rome 1 - 0 Arsenal(qualifié)
Manchester United 2 - 0 Inter Milan
 
 
©uefa.com

A lire aussi ...

TOP