Flash Info

  • 13/07/2020Football-Élection FIF 2020 : La période de dépôt des candidatures fixée du 20 au 31 juillet
  • 13/07/2020Football-Élection FIF 2020 : L'AFI décide de parrainer la candidature de Yacine Idriss Diallo
  • 13/07/2020Football-Election FIF 2020 : L'AFI décide d'accorder son parrainage à Yacine Idriss Diallo (officiel)
  • 11/07/2020Football-Élection FIF 2020: L'AFI va dévoiler son choix de candidat le lundi
  • 10/07/2020Football-Election FIF 2020 : L'Association des Médecins de Football de Côte d'Ivoire n'a fait aucun choix de candidat
  • 10/07/2020Basket: La Fédération Ivoirienne annonce l'arrivée d'un premier sponsor pour le basket local

Football: Le coach de l’équipe namibienne de football rend le tablier

Football

Football: Le coach de l’équipe namibienne de football rend le tablier

29 November 2007 0
Football: Le coach de l’équipe namibienne de football rend le tablier

L’entraîneur de l’équipe nationale de football de la Namibie, le Zambien Ben Bamfuchile, a annoncé sa démission de la direction de l’équipe, invoquant des conditions de travail défavorables et une mauvaise gestion de l’instance nationale du football, a appris APA mercredi dans la capitale namibienne.
Bamfuchile, qui a mené la Namibie à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) pour la première fois depuis presque une décennie d’absence, a déclaré à la presse qu’il rendait le tablier en raison de la mauvaise gestion de la Fédération namibienne de football (NFA) et d’un manque de considération pour sa personne.
Il accuse la Fédération d’avoir rendu difficile sa mission d’entraîneur des Brave Warriors en pleine préparation pour la Coupe d’Afrique des Nations prévue au Ghana en janvier et février 2008.
Ce pays de l’Afrique du sud-est au comme adversaires à la CAN le pays organisateur, le Ghana, la Guinée et le Maroc.
Bamfuchile, qui conduit l’équipe nationale de football depuis un an, s’est plaint de ne pas disposer de véhicule officiel et de se rendre au travail en taxi.
« Je suis fatigué. J’en ai marre. J’en peux plus. C’est fini », s’est exclamé Bamfuchile, ajoutant que le président de la Fédération l’avait traité comme un enfant.
« Je ne suis pas un enfant, encore moins un mendiant. Je ne demande pas d’argent ou quoique ce soit. J’ai pensé que je serais traité avec respect en tant que professionnel, j’ai cru que les choses se feraient de manière professionnelle », a fait remarquer Bamfuchile, très apprécié des joueurs et supporters des Brave Warriors. source: apanews.net

A lire aussi ...

TOP