Flash Info

  • Il y a 2 heures 16 minFootball-Election FIF 2020: La commission électorale a voté et retenu le parrainage de l'AMAFCI attribué par Coulibaly Souleymane (Sam Etiassé)
  • Il y a 4 heures 20 minFootball-Élection FIF 2020 : Suite à des manquements de la Commission Électorale une AG Extraordinaire convoquée le 29 août (officiel)
  • Il y a 4 heures 23 minFootball-Élection FIF 2020 : Le comité d'urgence du comité exécutif de la FIF suspend le processus (officiel)
  • 10/08/2020Football-Mercato : Le contrat d'Arouna Koné avec Sivasspor en Turquie prolongé selon la presse locale
  • 10/08/2020Basket-Côte d'Ivoire : Le Comité Directeur de la Fédération se réunit mercredi pour envisager la reprise de la saison
  • 10/08/2020Athlétisme-Côte d'Ivoire : Anthony Koffi nommé ambassadeur Afrique de de l'Internationaler TrainerKurs Der Universat Leipzig

Football- A la découverte de… Koffi Kouassi Frédéric : Le talent est dans les jambes du "Lutin"

Football

Football- A la découverte de… Koffi Kouassi Frédéric : Le talent est dans les jambes du "Lutin"

14 October 2008 0
Le talent est dans les jambes du "Lutin"

Après un long tour d’horizon il est temps de jeter le microscope sur le championnat national de Côte d’Ivoire. Car là également se trouvent des perles. Des talents dont Koffi Kouassi Frédéric, l’un des héros de Ouagadougou, fait bien partie.
Pour ceux qui le côtoient, le nom Koffi Kouassi Frédéric semblerait bien étrange. Car pour les intimes c’est bien "N’Diefi". Ce pseudo qu’il a hérité de M. Achi Degbo, Président de la Fédération Ivoirienne de Canoë-kayak, n’est sûrement pas pour son aptitude à défier les vagues comme le togolais Benjamin Boukpéti. Mais plutôt pour sa vive allure qui ressemble bien à celle de l’ex-attaquant international camerounais aujourd’hui au Paris FC. Et même si lui a pour modèle l’international anglais Shaun Wright Philips de Manchester City, le patronyme du Lion Indomptable camer lui colle à la peau. Haut comme Baky Koné, le talent de "N’Diefi" va au-delà de ses 1m65. Et cela, le centre de formation Cyrille Domoraud l’avait bien détecté en 2001. Parti fait un test pour entrer dans ce centre de formation qui porte le nom de l’ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, le jeune Frédéric à 11 ans, fait parler sa technique mais aussi sa vitesse. Des qualités qui lui ouvrent grandement les portes du centre où Il fait toutes ses classes (minime, cadet, junior).
A toutes les compétitions dont le célèbre tournoi international des centres de formation, "N’Diefi" éblouissant, attise la convoitise des clubs de Ligue 1 dont l’Asec et l’Africa qui se positionnent. Le grand bain lui sera plutôt offert par Michel Troin, alors manager de la sélection nationale junior. S’il démontre toute son efficacité lors des éliminatoires de la CAN 2007 junior, il sera plutôt confiné sur le banc de touche lors de la phase finale, alors que toute la presse ne parlait que de lui. "Tout le monde savait que j’étais le meilleur, mais je n’ai pas joué te je ne sais pas pourquoi. C’était le choix du coach mais je n’ai pas été frustré car je crois que je devais juste répondre par le travail", déclarait le jeune déjà mûr.
De retour de Brazzaville avec le goût plutôt amer d’une élimination au premier tour, Koffi Kouassi Frédéric est prêté au Denguélé d’Odiénné alors engagé pour la coupe CAF. La campagne tournera court. Lorsqu’en 16e de finale par les Gambiens du Hawks FC éliminent les Denguélé au stade Félix Houphouët-Boigny, "N’Diefi", lui, après une blessure au mollet droit contractée lors de la 3e journée du championnat de Côte d’Ivoire. Après des soins aux frais de son centre de football, il part en stage en France avec Cyrille Domoraud. Marseille, Nancy, Sainte Etienne et Toulouse le voient passer avec de l’eau à la bouche. Mais "là j’étais un peu trop jeune pour signer un contrat. Mais ça m’a permis de me frotter à autre chose pour encore plus d’expérience", a affirmé le jeune Koffi Kouassi.
A son retour, l’Asec et l’Africa réitèrent toujours leur envie d’enrôler l’international junior. Le choix se porte sur l’équipe Vert et Rouge qui s’arrache une perle sous forme de prêt. A l’Africa, les membres associés habitués plutôt à la rigueur et la rigidité défensive du numéro 4, seront émerveillés par la rapidité, la finesse et la vista d’un autre numéro 4, celui de "N’Diefi". Buteur avec 5 réalisations en Mtn Ligue 1, il s’est vite mué en passeur pour Ollié Koffi Kan, son compère d’attaque qui lui doit son statut actuel de meilleur fusil ivoirien avec 11 buts.Un duo en passe d'offrir un second titre consécutif à l'Africa. Si tout se passe bien.
Performant en club, c’est tout comme en sélection nationale junior. Pièce maîtresse d’Alain Gouaméné, coach des Eléphanteaux, c’est lui qui évite le nul à la Côte d’Ivoire en inscrivant le seul but face au Burkina Faso lors de la manche aller du dernier tour qualificatif pour la CAN 2009 juniors. Un tour qu’il a passé haut la main au sein d’une formidable équipe des Eléphanteaux qui est allé terrasser les jeunes Etalons du Burkina sur le score de 4-2. Pas de but cette fois pour "N’Diefi" mais toujours un poison pour ses adversaires burkinabés. Qualifié pour la CAN des juniors, Koffi Kouassi veut cette fois la jouer et mettre son talent détecté et encadré par Thierno Seydi, l’agent d’un certain Didier Drogba, au service de sa patrie. Car une autre prestation explosive à Kigali 2009, est sûre de lui ouvrir les portes de l’hexagone et pourquoi pas de l’AS Monaco, auquel il rêve d’appartenir. A 19 ans, "N'Diefi" voit déjà grand. Et son talent le lui permet.
Par Patrick GUITEY
DigestNom: Koffi Prénoms : Kouassi Frédéric Pseudo : N’DiefiDate de Naissance : 17-11-1989Taille : 1m65Poids : 63 KgClubs successifs: CO Domoraud, AS Denguélé, Africa Sports

A lire aussi ...

TOP