Flash Info

  • 13/08/2020Football-Uefa Ligue des Champions 2020: Le PSG affrontera les Allemands de Leipzig en demie
  • 13/08/2020Football-Élection FIF 2020 : La Comité Exécutif convoque une Assemblée Générale Extraordinaire le 29 août 2020
  • 13/08/2020Basket-Côte d'Ivoire : Le comité directeur de la Fédération a rencontré les clubs pour évoquer la reprise
  • 13/08/2020Football-Uefa Ligue des Champions 2020: Lepzig élimine l'Atletico Madrid en quart de finale (2-1)
  • 13/08/2020Football-Mercato : Max Alain Gradel, sous contrat jusqu'en 2021, été libéré par Toulouse FC
  • 12/08/2020Football-Election FIF 2020: La commission électorale a voté et retenu le parrainage de l'AMAFCI attribué par Coulibaly Souleymane (Sam Etiassé)

Football/ Interview, Kandia Traoré : «je n'ai pas de pression»

Football

Football/ Interview, Kandia Traoré : «je n'ai pas de pression»

16 January 2008 0
Football/ Interview, Kandia Traoré : «je n'ai pas de pression»

C'est officiel, Kandia Traoré est Sochalien. Après avoir satisfait à la visite médicale sans encombre, l'ancien Havrais s'est engagé ce mercredi après-midi pour trois ans et demi en faveur du FCSM. Première interview de l'attaquant ivoirien pour sa première conférence de presse en tant que joueur du Fc Sochaux.
Qu'est-ce qui t'a poussé à venir dans un club qui lutte actuellement pour son maintien en Ligue 1 ?
C'est un pari osé, mais je pense que Sochaux n'est pas à sa place et n'est pas à la hauteur de ses ambitions pour le moment. Ce sont ces ambitions qui ont joué sur mon choix. Je suis content et fier d'être à Sochaux. Je n'ai pas peur du challenge proposé car je sais que le club est capable de faire mieux. J'ai vu les joueurs à l'entraînement et je sens qu'il y a vraiment le potentiel pour remonter au classement. J'ai la confiance du président et du coach pour jouer et je sais que cela va marcher et que l'on va remonter pour éviter la descente.
Le fait d'être très attendu en attaque ne semble pas t'effrayer…
Je sais qu'il y a beaucoup d'attentes par rapport à moi, mais pour remonter au classement, il faut compter sur tout le monde. C'est avec tout le groupe que l'on va pouvoir faire quelque chose et personnellement, je compte apporter ma technique à l'équipe pour l'aider. Après, je sais quoi faire devant le but et je connais mes capacités donc je n'ai pas de pression particulière.
Tu ne crains donc pas de soucis d'adaptation ?
L'adaptation va se faire d'elle-même avec le temps. J'ai déjà eu l'occasion de m'entraîner avec le groupe ce mercredi matin et je sais que je vais réussir à m'intégrer facilement. De plus, je connais déjà le football européen puisque j'ai joué au Havre. Je pense donc ne pas avoir besoin de trop de temps.
Après le Havre, tu viens de passer six mois à Dubaï…
Là-bas, j'ai un peu moins marqué que lors de mon passage au Havre, mais je faisais en revanche beaucoup marquer mes partenaires. Mais je sais quoi faire devant le but même si l'intensité n'est pas du tout la même entre l'Europe et Dubaï, que ce soit au niveau des matches ou de l'entraînement.
Tu as écourté ton expérience à six mois. C'était quelque chose de prévu d'avance ?
J'étais dans un club moyen et je n'étais pas trop content par rapport au rythme qu'il y avait là-bas. Mon départ à Dubaï m'a également éloigné de la sélection ivoirienne. J'ai donc vite voulu revenir en Europe dès ce mercato. Je ne regrette pas mon départ, mais dès que j'ai su l'intérêt de Sochaux et que j'ai compris que le président et l'entraîneur du FCSM me faisaient confiance, cela m'a plu et j'ai envie de leur rendre la monnaie de leur pièce.
Tu étais la priorité de Francis Gillot…
J'ai déjà eu quelques contacts avec lui, mais pas directement, lorsque j'étais au Havre. Il m'avait souvent fait superviser. Le milieu du football fait que les choses se font ou non. Cette fois, l'opportunité de venir s'est présentée et j'ai foncé. C'est important d'avoir la confiance du coach. Plus tu sens que l'on te fait confiance, plus tu joues libéré.
Tu connais quelques joueurs du FCSM ?
Je connais Moumouni Dagano avec lequel j'ai joué au Stella Club, un centre de formation à Abidjan. Ça me fait d'ailleurs très plaisir de le retrouver.
Te-sens-tu prêt à attaquer la saison dès ce week-end ?
Je ne suis pas à 100% mais je sais que je suis capable de jouer dès samedi. Mon dernier match officiel ne remonte qu'au 24 décembre dernier et je me suis depuis entraîné et j'ai joué des matches de préparation. Aujourd'hui, je me suis entraîné avec ma nouvelle équipe. Cela m'a fait plaisir de retrouver un entraînement avec du rythme, très différent de ce qui se fait à Dubaï.
Comment définirais-tu tes qualités sur le terrain ?
Je cherche surtout à marquer ou à faire marquer, mais ce n'est pas vraiment à moi de dire quelles sont mes qualités. Je préfère les montrer sur le terrain.
fcsochaux.fr

A lire aussi ...

TOP