Flash Info

  • 12/08/2020Football-Election FIF 2020: La commission électorale a voté et retenu le parrainage de l'AMAFCI attribué par Coulibaly Souleymane (Sam Etiassé)
  • 12/08/2020Football-Élection FIF 2020 : Suite à des manquements de la Commission Électorale une AG Extraordinaire convoquée le 29 août (officiel)
  • 12/08/2020Football-Élection FIF 2020 : Le comité d'urgence du comité exécutif de la FIF suspend le processus (officiel)
  • 10/08/2020Football-Mercato : Le contrat d'Arouna Koné avec Sivasspor en Turquie prolongé selon la presse locale
  • 10/08/2020Basket-Côte d'Ivoire : Le Comité Directeur de la Fédération se réunit mercredi pour envisager la reprise de la saison
  • 10/08/2020Athlétisme-Côte d'Ivoire : Anthony Koffi nommé ambassadeur Afrique de de l'Internationaler TrainerKurs Der Universat Leipzig

Football / interview El Hadj Moucharafou Anjorin : « Le Bénin a les mêmes chances que la Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Mali »

Football

Football / interview El Hadj Moucharafou Anjorin : « Le Bénin a les mêmes chances que la Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Mali »

7 January 2008 0
Football / interview El Hadj Moucharafou Anjorin : « Le Bénin a les mêmes chances que la Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Mali »

Comme sera estimé le nombre de participations du Bénin à une CAN au terme de Ghana 2008, M. Anjorin Moucharaf, Président de la Fédération Béninoise de Football, fait sa seconde apparition sur sport-ivoire.ci. A Abidjan dans le cadre de la réconciliation au sein de l’UFOA, le patron du football du royaume Abomey s’est une fois de plus penché sur la CAN 2008 et la préparation des Ecureuils. Pour Anjorin, le Bénin a toutes les chances de sortir de la poule B, vue par tous comme celle de « la mort ».  
Vous êtes à Abidjan dans le cadre des activités de l’UFOA au sortir de cette réunion que peut on retenir particulièrement?
Nous sommes  arrivés  à Abidjan dans le cadre d’une  visite informelle  à notre frère et ami Jacques ANOUMA. Nous sommes venus ici pour aplanir les divergences et nous orientés dans un couloir commun pour le bonheur de la sous région et permettre à la jeunesse de pouvoir pratiquer le football, car c’est de cela qu’il s’agit.
Qu’est ce que vous entendez par aplanir les divergences ?
Vous savez qu’il y avait une incompréhension et maintenant il n’y a plus de zone d’ombre entre les différents partenaires de la sous-région sur le football.  C’est pour cela que nous sommes arrivés pour rapidement dire à la presse et à l’Afrique que la paix est revenue au sein de l’UFOA. Amos Adamu, Jaques Anouma, Badra Séne, Anjorin Moucharaf et tous les membres de l’UFOA on fumé la calumet de la paix pour le bonheur de la sous région.
Le Bénin sera à la CAN 2008 qui commence dans deux semaines avec le groupe B qui comprend le Mali le Nigeria et la Côte d’Ivoire, comment préparez-vous cette expédition ?
Nous la préparons comme nous préparons toute expédition. Il s’agit pour nous de mettre en place un plan rigoureux de préparation pour mettre  les athlètes en jambes et mettre en place une structure de match amicaux qui permettra au  nouvel entraîneur (Ndlr : Renhard Fabich)  de voir les forces et les faiblesses du groupe en vue de les réajuster à travers le match qu’on  on jouera le 16 janvier prochain à Ouagadougou face au Sénégal. Et ce, avant d’aborder le cap sur le Ghana pour notre premier match prévu le 21 janvier, face au Mali.
Etant donné qu’on ne va pas à une compétition pour perdre,  quelles sont,  à votre avis,  les chances réelles du Bénin dans la poule B ?
Ecoutez, le Bénin a les mêmes chances que la Côte d’Ivoire, le Nigeria, le Mali. Oui puisque nous sommes tous appelés à jouer donc on ne peut pas prédire les résultats des matchs avant. La CAN 2008 ne sera pas la CAN des stars mais plutôt  celle du réalisme. Ce sera la CAN de ceux là qui auront mis en place un plan de préparation adéquat qui permettrait de  mettre en jambes les jeunes par rapport aux différents matchs amicaux qui seront joués.
Quel est le programme de préparation du Bénin pour sa deuxième CAN ?
L’équipe du Bénin est présentement au Brésil pour le regroupement. Nous avons prévu jouer trois matchs amicaux contre América FC et   contre Botafogo FR  avant d’aborder le cap du Burkina. Cela veut dire que si en 14 jours, vous avez pu respecter votre emploi du temps et effectuer des matchs il n’y aura pas de raison que vous ne puissiez faire une bonne prestation. Et au vu de ce planning nous pouvons dire que l’entraîneur est rassuré du groupe et puis les jeunes sont prêts à aller défendre les couleurs du Bénin pour faire mieux qu’en 2004, en Tunisie.
Pour vous fédération, quels sont les objectifs que vous visés ?
L’objectif de la fédération c’est faire mieux qu’en 2004  à savoir franchir le premier tour. Aujourd’hui le bénin est sur une pente ascendante. Nous voulons conquérir le football africain d’ici quelques années et profiter de notre séjour au Ghana pour démontrer que le Bénin tend à devenir une grande nation de football comme le Nigeria la Côte d’Ivoire le Ghana la Tunisie et j’en passe…
Interview réalisée par Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP