Flash Info

  • 14/09/2019Football-El.CHAN 2019-Amical : Côte d’Ivoire 0-3 Senegal
  • 13/09/2019Karaté: La Fédération ivoirienne en Assemblée Générale Elective le samedi 14 septembre
  • 13/09/2019Football-Transfert: Serey Dié signe au FC Aaurau en D2 Suisse jusq'au 31 décembre 2019
  • 11/09/2019Football-CAN 2019 U23: Egypte, Côte d'Ivoire, Ghana, Nigeria, Mali, Afrique du Sud et Zambie qualifiés
  • 11/09/2019Omnisports: Les Fédérations sportives dénoncent la détérioration des relations avec le Ministère des Sports
  • 11/09/2019Basket-CdM 2019-Quart de finale: USA 79-89 France

Football/ Eliminatoires J.O 2008, CI-Mali (3-1) : Spectacle et victoire des Espoirs

Football

Football/ Eliminatoires J.O 2008, CI-Mali (3-1) : Spectacle et victoire des Espoirs

9 September 2007 0
Football/ Eliminatoires J.O 2008, CI-Mali (3-1) : Spectacle et victoire des Espoirs

La marche vers Pékin 2008 continue pour les poulains de Gérard Gili. Après les Lions B du Sénégal, le stade Houphouët Boigny a été le théâtre de la chute des Aigles du Mali face à l’enthousiasme des Eléphants Espoirs. Alors que la Première période de la rencontre se soldait par un nul (1-1), les Ivoiriens, en seconde partie, prenaient le large avec un score final de 3-1.
Spectacle, pression, actions d’éclat, engagement. Il faut remonter au sombre 4 septembre 2005 pour revoir une telle rencontre entre deux équipes qui en voulait. L’opposition de la finesse et la qualité technique ivoirienne à la puissance et la force athlétique malienne a offert un plateau riche en émotion au public (ivoirien et malien) qui n’a pas déboursé un centime pour communier ensemble.
Sous le ciel couvert du « Félicia », les premiers éclairs ne tardent pas à lézarder la rencontre.  Aux 2e, 4e et 9e minutes, Gervinho, l’attaquant manceau, met le feu au camp adverse mais la solidarité de la défense malienne bien dirigée par le capitaine Coulibaly Boubacar, réussi à mettre un terme à l’incendie. Plus encore, son attaque réagit et sa réponse entreprise par le géant attaquant malien, Makan Dembélé, à le don de flirter avec  le montant d’Angban Vincent De Paul, le portier ivoirien.
Après ce ballet d’occasions manquées les esprits, passé le quart d’heure de jeu, se calment pour une rencontre plus équilibrée avec une légère ascendance des Eléphants. À la 22e minute, Koné Kouamatien est frappée d’une inspiration qui le conduit au centre parfait déposant le cuir sur la boule de Guié Guié Abraham qui, esseulé, ouvre le score (1-0). 
Le but inscrit, les Eléphants lèvent le pied et s’exposent au retour des Maliens qui imposent leur masse athlétique pour se frayer un chemin dans une défense ivoirienne quelque peu dubitative. Sur un centre de Traoré Abdou, la bourde de Bamba Souleman profite à Makan Dembélé qui d’un tir en pivot met les pendules à l’heure (1-1 ; 39e). Bamba Souleman fautif, tente de réparer son erreur, mais sa frappe à la 45e+2 est trop enlevée. Une action qui clôture la première période.
Trois minutes après la reprise, le « Ronaldinhesque » N’Gossan Antoine mystifie Habib N’Diaye et sert sur un plateau d’or, Fofana Beko Ismaël entré à la place d’Anthony William, qui redonne l’avantage aux Eléphants (2-1 ; 48e). Cet avance au score redonne de l’allant aux Eléphants et plus à Yao Kouassi Gervais qui enrhume la défense malienne à chaque touchée de balle. Et c’est lui, en bon capitaine, qui clôture le score sur penalty hautement justifiée (3-1).
Avec deux défaites consécutives, la note devient de plus en plus salée pour les Aigles du Mali qui recevront leurs bourreaux du jour lors de la prochaine dans le groupe B des Eliminatoires des JO 2008 à Pékin. Quant aux Eléphants de Gérard Gili, la marche vers Pékin continue.
Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP