Flash Info

  • 07/08/2020Football-Mercato : Le club de Metz prolonge le contrat de Habib Maïga jusqu'en 2024
  • 06/08/2020Football-Mercato : Max Gradel courtisé par des clubs du Golfe, de MLS, le RC Lens et par l'Olympiakos
  • 06/08/2020Basket-FIBB Skills 2020 : Une cinquantaine de jeunes ont pris part au premier camp pour grands à Abidjan
  • 06/08/2020Football-Election FIF 2020 : Les clubs du Gontougo dont l'AS Tanda, font bloc derrière Sory Diabaté
  • 06/08/2020Football-Mercato : Bayo Vakoun proche de signer en faveur de Toulouse FC en France
  • 06/08/2020Omnisports-Côte d'Ivoire : Danho Paulin décide de la reprise des compétitions dans le respect des mesures contre le Covid-19

Football- Coupe nationale 1/8 de finale, ESB- Issia Wazi (3-2) : Les Banlieusards domptent Issia

Football

Football- Coupe nationale 1/8 de finale, ESB- Issia Wazi (3-2) : Les Banlieusards domptent Issia

26 May 2008 0
Les Banlieusards domptent Issia

L’expérience des Coupes n’a pas suffi à Issia Wazi pour empêcher l’ES Bingerville d’accéder aux quarts de finale de la Coupe nationale. Vainqueurs (3-2) au bout d’un chassé croisé haletant au Parc des Sports, les Banlieusards poursuivent leur belle aventure dans la compétition.
Certainement le plus beau match de ces huitièmes de finale de la Coupe nationale. Le spectacle, il y en avait à revendre dimanche sur la pelouse du Parc des Sports de Treichville. L’ES Bingerville et Issia Wazi ont offert au public une très belle rencontre riche en émotions et en buts comme on n’en voit pas assez souvent. Le suspense était également de mise. Au total, cinq réalisations ont été inscrites par les deux formations. A ce petit jeu, ce sont les Banlieusards qui ont eu le dernier mot au bout d’un chassé croisé pantelant. On pourrait dire que le football est un jeu qui se pratique à onze et au bout duquel l’ESB gagne toujours. Qui pouvait en effet croire à un succès des Banlieusards après qu’ils aient encaissé deux buts en l’espace de deux minutes ? Malmenée, perturbée et poussée dans ses derniers retranchements par des Indomptables revigorés après la mi-temps,  l’ESB a pourtant répondu présente au derniermoment.
Les Ententistes qui se sont fait peur, avaient pourtant idéalement entamés la partie. Ils maîtrisaient la première période qui les verra ouvrir la marque à la 34mn par Deroux Russel. Bien organisés, ils atteindront la recréation avec cet avantage sans anicroche. Mais le retour des vestiaires s’avèrera catastrophique pour eux. Revigorés, les Indomptables d’Issia Wazi allaient écrire un nouveau scénario de cette palpitante confrontation. Leur nouveau visage trouve très vite illustration au tableau d’affichage. A la 52è mn, le vétéran Siaka Bamba rétablit la marque d’une tête rusée.  Il est imité deux minutes seulement après par son coéquipier Diakité Brahima. Cueillis à froid, les Banlieusards souffrent et passent même à côté de la tragédie entre la 55è et la 64è mn où Kouassi José et Siaka Bamba (encore) vendangent deux grosses opportunités. Mais, les hommes de Lama Bamba ne réussiront jamais à faire le break. Ce qui va donner des idées à une équipe bingervilloise qui sort de son sommeil. 
Quatre minutes après l’heure de jeu, Diomandé Vamouty permet aux siens de revenir à la hauteur des Indomptables. La suite de la rencontre s’apparente à un ti break. Et, c’est les Banlieusards, qui avaient acquis un avantage psychologique après leur retour de l’enfer qui coifferont sur le fil leurs adversaires. A la 82è mn, Diomandé Aboubacari inscrit le but de la délivrance sur une tête bien ajustée à la suite d’un corner. Domptés, les Indomptables rendent les armes. Cruel destin pour les hommes de la Cité du Rocher. Les scènes de joie qu’offraient ensuite les Banlieusards traduisaient à la perfection l’envergure de l’exploit qu’ils venaient de réaliser.
Joachim Tiégna

A lire aussi ...

TOP