Flash Info

  • 05/03/2021Football-Election CAF 2021 : "J'ai décidé de renoncer à ma candidature" Jacques Anouma
  • 05/03/2021Football-Election CAF 2021 : Le Sénégalais Augustin Senghor renonce à sa candidature
  • 05/03/2021Basket-Côte d'Ivoire : Le début du championnat N2 fixé à la date du 13 Mars 2021
  • 05/03/2021Cyclisme-International : L'UCI interdit les embrassades d'après-course dans son protocole sanitaire pour la saison 2021
  • 05/03/2021Football-International : "Mbappé peut devenir mon héritier, et je ne le dis pas pour plaisanter" Pelé
  • 05/03/2021Football-International : La Norvège veut boycotter la Coupe du Monde 2022 au Qatar suite aux nombreux décès sur les chantiers des stades

Football- CHAN 2009- Demi-finale- Ghana : Les Black Stars reprennent Bouaké

Football

Football- CHAN 2009- Demi-finale- Ghana : Les Black Stars reprennent Bouaké

2 March 2009 0
Les Black Stars reprennent Bouaké

Tête de liste de la poule B, le Ghana était contraint de jouer les seconds rôles dans son bastion que lui avait arraché la RDC. Victorieux des Léopards, les Blacks Stars, à présent patrons du stade de la Paix, abordent avec beaucoup plus de sérénité leur demi-finale dans une ville de Bouaké redevenue la leur.
Deux nuls et une victoire éclatante. Des stats suffisantes pour se hisser au sommet de la poule B et se mettre les habits de favoris de la demi-finale qui aura lieu le mercredi prochain au stade de la Paix de Bouaké. Le groupe de Milovan Rajevac a pourtant tardé à trouver ses marques face au Zimbabwe et à la Libye qui furent à un cheveu d’épingler des Etoiles Noires sur eu tunique. Mais c’est aux grands rendez-vous qu’on reconnaît les grandes équipes. Et face à la RDC, Owusu Ansah Edmund et ses coéquipiers privés de leur manager Serbe victime d’un carton rouge, ont répondu présent. Trois buts pleins d’envie et d’application ont redonné vit à des Ghanéens plus que jamais favoris du CHAN 2009.
Mais pas d’euphorie ni de quartier libre jusqu’au terme de la compétition. Dès lundi matin, les poulains de Rajevac ont repris, sous l’impulsion de chants de supporters présents à l’hôtel Président, leur préparation en vue du choc avec les Lions de la Teranga du Sénégal déjà présent à Yamoussoukro. «Ça sera une rencontre décisive mais également difficile», prévient Akwasi Appiah, le coach adjoint de la sélection ghanéenne, présent sur la banc des Black Stars lors de la rencontre face à la RDC.
La boule de feu se nomme Ayew
Mais quand l’on a sa disposition des joueurs déterminés et prêts à aller au combat, tel Ayew Ibrahim, la crainte d’un revers se dissipe quelque peu. Le premier fils d’Abédi Pelé, ancienne gloire du football ghanéen, honore le nom de la famille Ayew. En lui, l’on retrouve son père. Boule de feu capable d’apporter une note technique et une réponse physique dans n’importe quel duel, l’attaquant du Sekondi Eleven Wise fait feu de tout bois. Mis sur le banc face à la RDC, son entrée précipitée à la suite de la blessure de Badu Agyeman a donné un autre souffle à l’attaque ghanéenne. Le troisième but, c’est bien lui qui l‘offre à Antwi Yaw. Face aux Lions du Sénégal Ayew Ibrahim portera les espoirs du peuple ghanéen dont une grande partie a déjà assiégé les environs du stade de la Paix de Bouaké.
Par Patrick GUITEY à Yamoussoukro

A lire aussi ...

TOP