Flash Info

  • 05/03/2021Football-Election CAF 2021 : "J'ai décidé de renoncer à ma candidature" Jacques Anouma
  • 05/03/2021Football-Election CAF 2021 : Le Sénégalais Augustin Senghor renonce à sa candidature
  • 05/03/2021Basket-Côte d'Ivoire : Le début du championnat N2 fixé à la date du 13 Mars 2021
  • 05/03/2021Cyclisme-International : L'UCI interdit les embrassades d'après-course dans son protocole sanitaire pour la saison 2021
  • 05/03/2021Football-International : "Mbappé peut devenir mon héritier, et je ne le dis pas pour plaisanter" Pelé
  • 05/03/2021Football-International : La Norvège veut boycotter la Coupe du Monde 2022 au Qatar suite aux nombreux décès sur les chantiers des stades

Football- CHAN 2009- Crise : Les chauffeurs menacent de paralyser les demi-finales

Football

Football- CHAN 2009- Crise : Les chauffeurs menacent de paralyser les demi-finales

3 March 2009 0
Les chauffeurs menacent de paralyser les demi-finales

La fierté du COCHAN 2009, c’est bien le centre du pays où spectacle se mêle à mobilisation totale autour des sélections. Une fierté qui risque de se perdre aux portes des demi-finales. <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
Les chauffeurs des différentes délégations présentes pour le CHAN 2009 ne sont pas contents de leur traitement. Maillon essentiel pour le déplacement des équipes de Yamoussoukro à Bouaké, les chauffeurs se plaignent du traitement auquel ils sont sujets.
 
Pour leur séjour dans la cité des lacs, 7000 CFA leurs sont alloués par jour. Soit 5000 CFA pour l’hébergement et 2000 CFA. Le strict minimum qu’ils ont accepté pour permettre à la Côte d’Ivoire de se montrer à la hauteur de l’événement. Mais alors qu’ils devraient entrer en possession de leur capital total, des ordres de mission l’ont été exigés par le représentant du Ministère ivoirien des Finances au COCHAN. Des documents que les chauffeurs ne détiennent pas.
 
A leur décharge, ils affirment ne pas avoir été informés que de tels documents devraient être présentés. Dépourvus de moyens minimums et près d’être expulsés de leur chambres d’hôtel, les  chauffeurs menacent d’immobiliser tous les véhicules. Une mesure qui paralyserait la demi-finale entre le Ghana et le Sénégal prévue le mercredi 3 mars, à Bouaké.
 
Par Patrick GUITEY à Yamoussoukro

A lire aussi ...

TOP