Flash Info

  • 03/08/2020Athlétisme-Diamond League : Le meeting de Doha, reporté au 9 octobre aura finalement lieu le 25 septembre
  • 03/08/2020Football-Angleterre : L'équipe de Liverpool, "c'est la meilleure du monde à l'heure actuelle" selon Kolo Touré
  • 03/08/2020Basket-Côte d'Ivoire : La Fédération organise un camp pour jeunes de 14 à 18 ans le 6 août 2020 à l'INJS
  • 03/08/2020Football-CAF LdC 2020 : Les demi-finales aller se joueront au Maroc, et la manche retour se tiendra en Egypte (officiel)
  • 03/08/2020Omnisports: Bouramah Ali Harouna, secrétaire général de la Confejes, est décédé ce lundi 3 août 2020 à Dakar
  • 03/08/2020Football-Election FIF 2020 : Sory Diabaté démarre une tournée à l'intérieur par la ville d'Adzopé

Football- Angleterre, Bilan des pros ivoiriens : L’envol de Kalou

Football

Football- Angleterre, Bilan des pros ivoiriens : L’envol de Kalou

26 May 2008 0
L’envol de Kalou

Salomon Kalou et Didier Drogba de Chelsea ont été les joueurs ivoiriens les plus en vue Outre- Manche. Dans l’anonymat, Didier Zokora « Maestro » s’en est aussi bien sorti. Que dire de la saison du contingent ivoirien dans le championnat anglais ? Elle est faite de satisfaction mais aussi de beaucoup d’amertume.
Amertume parce que Salomon Kalou et Didier Drogba ont perdu sur le fil les deux titres majeurs (le championnat anglais et la Ligue des champions) qu’ils pouvaient s’offrir. Amertume parce que Kolo Touré et Emmanuel Eboué ont flanché dans la dernière ligne droite avec Arsenal. Amertume enfin parce que Reading d’Emerse Faé n’a pu se maintenir en Premier League.   Kalou et Drogba perdent tout
De façon globale, on pourrait affirmer que Salomon Kalou aura été le meilleur Ivoirien de Premier League. Parce que le jeune attaquant de Chelsea aura été plus régulier qu’un Didier Drogba par exemple. Mais surtout, il a été décisif à des moments importants. Au plan personnel, l’ex- Académicien a réalisé sa meilleure saison depuis qu’il a atterri dans le club londonien en provenance du Feyenoord Rotterdam. Chaudement demandé par le Portugais José Mourinho, Kalunho n’avait pas hésité à rejoindre les Blues malgré son statut d’intouchable au Feyenoord. A son arrivée chez les Blues, il est mis sur le côté de l’attaque au lieu du poste d’avant- centre axial qu’il occupait dans son précédent club. L’Ivoirien se bat et parviens à trouver ses repères dans ce nouveau rôle. Ne voulant pas aller trop vite avec sa petite d’or, Mourinho l’utilise avec parcimonie. Mais, cette saison Kalunho est entré dans une nouvelle dimension. Il a disputé au total  25 matches en tant que titulaire et inscrit 8 buts. Il est le deuxième meilleur buteur des Blues en championnat. Une tendance que le joueur devrait confirmer la saison prochaine avec le départ annoncé de Didier Drogba ou encore de Frank Lampard. Le quel Drogba aura été moins incisif comme la saison dernière par exemple. La star des Blues n’a inscrit que 9 buts, loin de ses 20 réalisations de l’année dernière qui l’avait couronné roi des meilleurs buteurs de Premier League. Mais, on peut trouver des circonstances atténuantes à la baisse de régime de Drogba. Il n’a pas été épargné par les pépins physiques. Donc, il a moins jouer qu’habituellement. On n’oubliera pas aussi le blues qui a envahi le capitaine des Eléphants après le départ de son mentor José Mourinho. Drogba qui devrait quitter Chelsea cet été, aura vécu une dernière saison frustrante avec les Blues. Expulsé en finale de la Ligue des champions, l’Ivoirien est passé à côté des trophées majeurs qu’il convoitait : Chelsea a perdu au profit de Manchester United sur le fil le titre de champion et le trophée de la Ligue des champions.
Les états d’âme de Kolo
Plus que Manchester United, c’est Arsenal qui était promis en début de saison à la razzia opérée par les Red devils. Les Gunners avaient entamé la saison tambour battant, faisant miroiter une moisson abondante à l’heure des récompenses. Mais à l’arrivée, Emmanuel Eboué, Kolo Touré et les coéquipiers n’ont rien remporté. Troisièmes en championnat, leur saison a été un véritable échec et une symphonie inachevée. Concernant les deux défenseurs ivoiriens, les choses n’ont pas été aussi aisées pour eux comme les saisons précédentes. Emmanuel Eboué a perdu son poste de latéral droit aux dépens du Français Bakari Sagna. L’international a été confiné à un poste de milieu droit qu’il n’apprécie guère par son entraîneur Arsène Wenger. Le défenseur des Eléphants a du coup moins brillé. Ses meilleures prestations de la saison restant sa double sortie contre le Milan AC en huitième de finale de la Ligue des champions. Pour Kolo Touré, les choses ont encore été plus sombres. A Arsenal depuis six ans, le défenseur a fait cette saison preuve d’une certaine fébrilité qu’on ne lui connaissait pas. Son association avec le Français William Gallas dans l’axe de la défense a moins marchée. Mais, surtout il a vu sa saison être empoisonnée par des blessures récurrentes. On dit que le joueur n’a jamais apprécié le fait qu’Arsène Wenger ait donné le brassard de capitaine à Gallas qui venait d’arriver au club. 
Maestro, la digue des Spurs
 Tranquillement mais sûrement, Didier Zokora « Maestro » est entrain de se faire un nom dans le championnat anglais. Le milieu défensif de Tottenham fait aujourd’hui partie des meilleurs à son poste. Pourtant, les choses n’ont pas été faciles pour l’ancien joueur de l’ASEC Mimosas. En début de saison, il a très peu joué parce que ne bénéficiant pas de la confiance de son entraîneur de l’époque Martin Jol. Le départ de ce dernier pour manque de résultats et l’arrivée de Juande Ramos feront le bonheur de Maestro. D’entrée, Ramos l’installe dans son onze de base, faisant de lui l’un des piliers de son équipe. Maestro brille de nouveau et fait admirer son talent et sa rage. Il remporte même avec les Spurs la Coupe de la Ligue devant Chelsea et Didier Drogba. Mais au plan collectif, Tottenham ne s’est jamais vraiment remis de son mauvais début de saison. Cinquième la saison dernière, il a terminé l’exercice 2008 à une peu glorieuse onzième place. Mais, Maestro et les Spurs disputeront encore la Coupe UEFA grâce à leur succès en Coupe de la Ligue. 
Faé, dans l’enfer de Reading 
Emerse Faé vogue lui de déception en déception. En deux saisons, le milieu de terrain ivoirien vient de vivre deux relégations. Une avec Nantes la saison dernière et l’autre avec Reading où il avait déposé sa valise après la mésaventure nantaise. A Reading, c’est un véritable enfer qu’a vécu l’ancien Canari. Il n’a jamais véritablement eu sa chance. Le joueur a passé le plus clair de son temps sur le banc de touche et même souvent dans les tribunes. Ne voulant plus vivre une telle saison calamiteuse, Faé a annoncé son envie de quitter Reading, entrant en conflit avec ses dirigeants. Tout le symbole d’une saison vraiment galère.
Joachim Tiégna

A lire aussi ...

TOP