Flash Info

  • 30/06/2020Football-Distinction : La cérémonie des Awards 2020 de la CAF est annulée
  • 30/06/2020Football-CdC 2020: Les demi-finales et la finale se joueront au Maroc
  • 30/06/2020Football-Afrique: Le CHAN 2020 au Cameroun reporté à janvier 2021
  • 30/06/2020Football-Lonaci Ligue 1: La Ligue met un terme à la saison 2019-2020 et designe champion le RCA
  • 30/06/2020Football-Afrique: La CAN 2021 reportée en janvier 2022 par la CAF
  • 29/06/2020Football: Salomon Kalou va quitter le Herta Berlin à la fin de la saison

Football/ Affaire FIF-Africa: Les MAM menacent de prendre la FIF en otage

Football

Football/ Affaire FIF-Africa: Les MAM menacent de prendre la FIF en otage

1 October 2007 0
Football/ Affaire FIF-Africa: Les MAM menacent de prendre la FIF en otage

Le bras de fer entre Fédération Ivoirienne de Football (FIF) et l’Africa Sports d’Abidjan n’est plus qu’un secret de polichinelle pour le paysage footballistique ivoirien. Une guerre ouverte depuis le refus de la FIF d’octroyer la quote-part du club Aiglon au terme de la rencontre la 19e journée de la Ligue 1 de Côte d’Ivoire, qui connaît un autre rebondissement.
Samedi 29 septembre 2007, réunis au Mont Zatro de Yopougon, la plus grande commune de la ville d’Abidjan, dans le cadre de leur rencontre hebdomadaire, les Membres Associés Mobilisés n’ont pas passé sous silence la crise qui les oppose à la Ligue Professionnelle Ivoirienne dirigée par M. Sory Diabaté.
Après avoir annoncé le boycotte du sponsor leader de la FIF par la voix de M. Bahi Antoine, Président du Comité National des Supporters (CNS), les Membres Associés sont passés à l’acte. Séance tenante, les supporters Aiglons ont bénéficié de 150 kits d’une autre maison de téléphonie mobile implantée en Côte d’Ivoire et se sont départis de ceux du sponsor leader de la FIF.
Et pour porter encore plus haut leur mécontentement, les supporters de l’Africa ont menacé assiégé dès mercredi prochain, les travées de la maison de verre et de prendre en otage M. Sory Diabaté, désigné comme responsable de la rétention des 1 458 500 FCFA, montant de la quote-part qui devrait au club après le derby de la 19e journée de Ligue 1, face à l’ASEC Mimosas.
Des menaces qui interviennent à 24 heures de la rencontre entre Kuyo Téa Narcisse, Président du club Vert et Rouge, et le Président de la FIF, Jacques Bernard Anouma, tout deux de retour des Etats-Unis d’Amérique. Une crise qui n’est qu’à son premier chapitre car, les supporters Oyés n’entendent pas en resté là. En tout cas, jusqu’à ce qui apparaît comme une injustice n’est pas réparée par la FIF.
Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP